le séisme en Haïti

5 02 2010

Il y a eu 100.000 de morts et beaucoup de blessés aussi : il faut être armés de patience car pour arriver à l’hôpital il faut beaucoup de temps. Il y a eu une personne qui a été trouvée sous les débris de maisons, ou plutôt de ce qu’il en reste ! Il y a beaucoup de personnes qui n’ont plus leur maison, ils se retrouvent dans la rue et ils se battent pour se nourrir ! Beaucoup d’enfants se retrouvent orphelins , des femmes ont perdu leurs enfants et leur mari, ce sont des familles détruites pour beaucoup d’entre eux ! Il y a une chanson qui a été faite pour les Haïtiens pour dire comment on est tous là pour les aider …. On en entend parler partout à la télé , à la radio et aux informations.

Nous devons aider ces gens-là, ils ont besoin de nous : nous devons faire de notre mieux car ce n’est pas normal que des gens soient allés jusqu’à se battre pour pouvoir manger ou que des enfants se retrouvent dans la rue sans rien !!

Mathilde.



Haïti, la catastrophe du mardi 12.

21 01 2010

Tout le monde le sait, tout le monde en parle, le mardi 12 janvier, une horrible catastrophe s’est produite à Haïti. Un très violent séisme qui a duré pendant environ une minute a secoué la capitale ; le palais présidentiel, les hôpitaux, les écoles et les habitations se sont écroulés, faisant un bilan qui pourrait s’élever à 100 000 morts. La prison de la capitale s’est écroulée aussi, et de nombreux fugitifs se sont échappés, et les pilleurs sont nombreux, les autorités sont donc encore plus surchargées.

Les Haïtiens dorment dans la rue, ensemble, au milieu des milliers de cadavres et de toutes les personnes blessées, qui ne peuvent pas encore avoir recours aux soins,  parce qu’aucune ambulance ne peut venir, d’une part à cause du problème de communication (plus moyen de téléphoner) et d’autre part, le problème de circulation dans la ville. Tous les pays se mobilisent pour aider Haïti, avec la distribution de nourriture, et surtout D’EAU,  l’aide militaire et tous les médecins.

Coline.