Lettre ouverte au Père Noël par Dénis, Alexandra et Lucie

27 10 2009

pere noel 2Monsieur le Père Noël, aimé des petits et grands, aimé de l’humanité toute entière.

Me permettez-vous, dans notre excès de prétention, de critiquer votre humble et magnifique image, quelque peu imaginaire. Sachez honorable Père Noël bienveillant, que tous les 24 décembre au soir, des milliers, que dis-je, des milliards d’enfants et de grands enfants attendent impatiemment devant leur fenêtre, leur cheminée, le moment propice pour vous apercevoir dans votre infinie magnificence. Pourquoi, monsieur, faites-vous tant de chagrin ! Pourquoi faites-vous patientez chaque année tant d’enfants, tels des vieillards attendant la Grande Faucheuse ! Pourquoi gaché un jour censé être si merveilleux aux yeux de tous ?

Car, monsieur le Père Noël, cette immonde tristesse que vous infligez ne compense pas le bonheur des cadeaux. Venons-en au fait, pourquoi ne pas vous montrez dans votre sublimissime bonté et réjouir ainsi les milliards de petits enfants qui vous attendent depuis leur plus jeune âge ? Car sachez que depuis qu’ils sont conscients de votre existence, il croit en vous malgré le groupe minoritaire qui conteste votre existence. C’est le moment de prouver à ces personnes que vous êtes bien réel. Les rumeurs les plus folles commencent à courir. Certains disent que les lutins vous séquestrent dans une cave et vous donnent pour simple nourriture vos rennes. Il faut vite réagir mais il est tant de conclure cette lettre.

Veuillez agréer, monsieur, nos sentiments les plus sincérement distingués.

En croyant à votre retour héroïque…

Dénis, Alexandra et Lucie.

pere noel