Archives de la Catégorie 'Roméo et Juliette'

26 Août
2010

Roméo et Juliette version finale

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

Posté dans ÉCRIT, nouvelles épistolaires, Roméo et Juliette | Aucun Commentaire »

30 Mar
2010

Roméo et Juliette – lettre 4

Le 8 Mars 2010 à Paris ,

Je vous ai aperçu la nuit dernière en compagnie de ma fille en revenant de mon travail.   Je l’avais pourtant astreinte à ne plus vous fréquenter mais elle n’a pas obtempéré. Maintenant je vous recommande de ne plus l’approcher sinon vous le déploreriez. C’est le premier et le dernier avertissement ! J’espère ne plus jamais vous voir côtoyer ma fille.

Adieu.

Posté dans ÉCRIT, nouvelles épistolaires, Roméo et Juliette | Aucun Commentaire »

30 Mar
2010

Roméo & Juliette – lettre 3

 À Léa

le 7 mars 2010, à Paris

coucou ma puce,

J’ai bien reçu ta lettre, j’ai réfléchi à ce que tu m’as dit et j’ai trouvé un plan:

On se donnera des rendez vous en cachette car je ne supporterai pas de ne pas te voir. Pour ce premier rendez vous, il faudrait que l’on se voit devant l’épicerie de la rue Bellevue. Je t’attendrai à 23H00 samedi. Hâte de te voir,il faut que l’on se parle…

Bastien.

Posté dans ÉCRIT, nouvelles épistolaires, Roméo et Juliette | Aucun Commentaire »

27 Mar
2010

Roméo & Juliette – lettre 2

De : [email protected]
A: [email protected]
Le: 6 mars 2010
et tu es la seule en qui j’ai vraiment confiance !

Salut Jess !

Il faut que je te parle de Léa. Il y a 2 jours, j’ai reçu une lettre de sa part…
Depuis je n’ai pas arrêté de déprimer… En gros son père ne veut plus
qu’on se voit ! Il ose dire que je suis une mauvaise fréquentation alors
qu’il ne me connaît même pas ! Je sais que toi tu ne l’aimes pas trop et
que je t’ énerve à parler d’elle mais il fallait que j’en parle à quelqu’un…

Bon rétablissement ! Je t’adore ,

Bastien.

Posté dans ÉCRIT, nouvelles épistolaires, Roméo et Juliette | Aucun Commentaire »

27 Mar
2010

Roméo et Juliette – lettre 1

 le 4 mars 2010 , à Paris,

 Coucou mon Bastien,

Je t’écris pour te dire quelque chose d’important ; mon père a pris connaissance de notre relation et refuse que je te vois étant donné ta situation familiale et financière. Il affirme que les gens «de notre rang » ne doivent pas avoir de relations avec les moins aisés que nous. Il exige que j’arrête de te voir sinon il portera plainte pour harcèlement. Je suis désolée , mon père m’énerve avec ses principes et me pourrit la vie. Cela ne veut pas dire que je t’oublie et que je ne t’aime plus…

 Léa

Posté dans ÉCRIT, nouvelles épistolaires, Roméo et Juliette | Aucun Commentaire »