08 Juin
2010

Danse avec lui.

C’est un film dramatique réalisé par Valérie Guignabodet sorti le 21 Février 2007 .

C‘est l’histoire d’une jeune femme, Alexandra Balzan (Mathilde Seigner) ; elle possède un cheval, mais elle a peu de temps pour s’en occuper. C’est une adolescente du centre équestre où son cheval est en pension qui s’en occupe tout les jours. C’est elle qui le brosse, qui le prépare avant que Alexandra le monte.

Un jour cette fille va le trouver étrange, Alexandra va quand même le monter. Elle a prévu une séance d’obstacles ; arrivée dans la carrière, elle franchit plusieurs obstacles, et va arriver sur un oxer rouge : son cheval va se cabrer, elle va pousser son cheval à sauter cette obstacle, il va chuter, et va devoir être piqué car il a une trop grosse blessure à la jambe, il ne ferait que souffrir. Cela va être une épreuve douloureuse de sa vie.

A la suite de cela, son mari, Paul va la tromper ; cette femme va tomber enceinte et il va donc décider de quitter sa femme, Alexandra. Juste avant, il va avoir un accident de voiture il va décéder à la suite de cela. Un jour Alexandra va tomber en panne d’essence sur une route en pleine campagne, elle va tomber sur un charmant jeune homme qui va l’emmener dans un centre équestre, la où il travaille et vit car en pleine nuit, difficile de trouver de l’essence ! Alexandre va passer la nuit là-bas, et va se demander pourquoi dans un centre équestre il n’y a AUCUN chevau mis à part le cheval du vieux Monsieur (propriétaire de ce centre équestre désert). Elle va revenir quelques jours plus tard, et va parler au propriétaire de cet endroit. Cet homme va lui donner des cours particuliers de dressage sur un cheval électrique à bascule. Elle va revenir, revenir et re-revenir car Alexandra se plaît là-bas, elle va arrêter son travail, pour se rendre dans ce centre équestre. Elle va réapprendre à monter car à la suite de sa chute, Alexandra n’avait jamais osé remonter sur le dos d’un quelconque cheval. La jeune femme va monter un beau cheval de pur race espagnole. Elle va piaffer(danser) avec ce cheval, et Alexandre va reprendre l’envie de monter à cheval 3 ans après sa rupture dramatique avec Paul et la rencontre du vieux maître d’équitation.

Image de prévisualisation YouTube

Mylène, 4E 

Posté dans VU | Aucun Commentaire »

27 Jan
2010

Bienvenue au Club ! Le journal intime du Cheval Crac. (Tome 1)

Crac est un  cheval de 7 ans, promis à une belle carrière, talentueux, majestueux, c’est un cheval de sport. De bonnes origines font de lui un cheval potentiellement doué pour le saut d’obstacle.Il vit dans un pré à côté de sa copine Fanfaronne, une jeune et belle pouliche alezanne âgée de 2 ans. Tous les matins, sans aucune exception, Crac et Fanfaronne passent leur tête par dessus la clôture et « jouent » à se faire leurs toilettes, Fanfaronne s’occupe de la croupe de Crac, lui de son garrot. Un matin, tout va changer, un van va arriver, et va emmener Crac. Après quelques heures de route, Crac se retrouve poney de club . Là, c’est le premier déchirement pour Crac…. Comment s’éloigner de ses compagnons sans être traumatisé ? Comment supporter que son amie, Fanfaronne, ne soit plus tout à côté de lui….  Crac atterrit dans un centre équestre tenu par des humains un peu bizarres. Là bas, il fait la connaissance de plein de gens (des petits, des grands, des qui gigotent sur son dos et des qui bougent pas) mais aussi de pleins de chevaux et de poneys. Au début, Crac ne comprend pas ce qui lui arrive.

Un matin, le pâlefrenier va retrouver Crac allongé, coincé sur le dos dans son box. Crac est un cheval dur à monter : dès qu’il n’est pas content, il fait tout pour faire tomber son cavalier. Lors d’un cours d’obstacle, le cavalier qui montait Crac s’apprête à sauter un oxer, Crac se bloque devant l’obstacle et impossible de le faire avancer ; cela va se reproduire plusieurs fois. 

Le couple-directeur du centre équestre va tout faire pour comprendre ce qui se passe dans la tête de Crac, comprendre pourquoi il refuse de sauter un obstacle. Ils vont essayer l’éthologie sur Crac, sauter des branches d’arbres, des seaux. Plus tard, Crac va commencer à prendre confiance, va franchir ces obstacles, mais en levant les antérieurs très haut, presque au dessus de sa tête.
Crac parle de lui-même dans ce livre et il nous explique qu’il a peur des barres, il a peur que les barres lui mangent les membres.

Mon avis : Je trouve que c’est une très belle histoire, que le cheval parle de lui-même je trouve que c’est une bonne idée, ça nous permet de plus être dans l’histoire.

Posté dans LU | 3 Commentaires »