Archive

Archives pour la catégorie ‘L’eau, ressource essentielle’

Pour les 2de – L’Afrique ne manque pas d’eau

Pour nuancer fortement un cliché simpliste (pléonasme) :

« Le continent dispose d’importantes ressources en eau. Il manque en revanche les infrastructures de distribution et d’assainissement qui permettraient aux populations d’accéder à l’eau potable. Décryptage de ce paradoxe, en cartes ».

Cliquez sur l’image pour lire la suite…

Pour les 2de1 et les 2de4 Bachibac – croquis sur l’eau

Comme promis, ceux qui auraient besoin de recommencer leur travail sur le Tigre et l’Euphrate pourront trouver en cliquant ici le document (format pdf) distribué en classe.

Pour vous aider et contextualiser notre étude de cas, voici une carte intéressante issue du magazine Alternatives Économiques (vous pouvez agrandir l’image en cliquant dessus).

 —

source : Alternatives Economiques n° 285 – novembre 2009

Le monde risque une "faillite" des réserves en eau (rapport)

Une dépêche fort préoccupante de l’AFP, tombée aujourd’hui 30 janvier 2009, en rapport direct avec notre chapitre de Seconde sur l’eau dans le monde.

Le monde risque une grave pénurie d’eau en raison de l’augmentation constante de la demande, plus rapide même que la croissance de la population mondiale, prévient un rapport publié vendredi par le Forum économique mondial à Davos (Suisse).

« Dans moins de 20 ans, la pénurie en eau pourra faire perdre à l’Inde et aux Etats-Unis la totalité de leurs récoltes », s’inquiétent les auteurs du rapport, ajoutant que parallèlement la demande alimentaire devrait exploser.

Selon eux, beaucoup d’endroits dans le monde sont déjà sur le seuil d’une « faillite » des réserves en eau à la suite de « bulles » spéculatives sur cette ressource ces cinquante dernières années.

« Le monde ne peut simplement plus à l’avenir gérer la question de l’eau comme il l’a fait jusqu’à présent », préviennent-ils.

Près de 40% des ressources en eau des Etats-Unis sont utilisées pour la production énergétique. De fait, seuls 3% des réserves en eau sont consommées par des ménages, relève encore le rapport.

Les besoins en eau pour la production d’énergie devraient augmenter aux Etats-Unis de 165% et de 130% dans l’Union européenne, selon le rapport qui s’inquiète de la réduction des ressources pour l’agriculture devant en résulter.

Il souligne encore que la majorité des glaciers de l’Himalaya et du Tibet auront disparu en 2100 au rythme actuel de leur fonte. Ils fourniront malgré tout de l’eau pour deux milliards de personnes. Par ailleurs, quelque 70 rivières importantes dans le monde sont pratiquement asséchées par les systèmes d’irrigation.

Pour le WEF, l’eau deviendra d’ici 20 ans un sujet majeur d’investissements, encore plus que le pétrole.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a estimé lors d’un débat dans les Alpes suisses que le problème de l’eau était « vaste et systémique ».

Le dessous des cartes – exemple émission sur l'eau

J’utilise fréquemment en cours une émission particulièrement intéressante : le Dessous des Cartes, animée et préparée par un géographe spécialiste en géopolitique, Jean-Christophe Victor. Ce dernier est, pour l’anecdote, le fils du grand explorateur Paul-Emile Victor.

Ce programme qui existe depuis bientôt 20 ans (il fut créé en 1990 sur la défunte chaîne « la 7 »), d’un format volontairement réduit (une dizaine de minutes), est toujours très dense et bien souvent lumineux. J.-C. Victor y aborde des problèmes d’actualité de manière tout à la fois complexe et pédagogique en s’appuyant sur de nombreuses cartes et animations.

Il est possible de regarder cette émission en ligne pendant une semaine après sa diffusion sur Arte. Il suffit de cliquer ici.

Pour avoir une idée, voici un exemple lié au cours de géo de Seconde sur l’eau

http://www.dailymotion.com/video/x1e3wr

A propos de l'eau – bonne lecture !

Pour conclure le chapitre de géographie sur l’eau, J’ai parlé à mes élèves de Seconde de Pontus de Thiard d’un livre d’un certain Erik Orsenna, L’avenir de l’eau, petit précis de mondialisation, tome 2, Fayard, 2008. Dans ce pavé de plus de 400 pages, l’auteur raconte son long périple à travers tous les continents, à la recherche de réponses quant au problème de l’accès des hommes à l’eau. Parfois irritant par son style et son désir de se mettre en scène, Erik Orsenna nous offre à travers ce livre la possibilité de voyager à travers le globe, de l’Australie à la Bolivie, en passant par le Sénégal, la Palestine, la Chine et même Dijon ! Sans jamais oublier de replacer les exemples analysés dans des enchevêtrements d’enjeux sociaux, écologiques, économiques et politiques complexes, l’ouvrage dessine malgré tout quelques pistes, quelques espoirs. Un livre très utile et agréable à lire et qui vous permettra de prolonger le cours pour vous constituer une culture personnelle bien plus solide encore.

Malgré le volume imposant de l’ouvrage, Erik Orsenna dit s’être considérablement limité et a souhaité publier de nouveaux textes sur un blog consacré au problème de l’eau.

Le mieux est peut-être de voir l’auteur présenter lui-même son livre et son blog:

Categories: L'eau, ressource essentielle Tags: