Archive

Archives pour la catégorie ‘Débat du dimanche’

Le débat du dimanche – Toutes les cartes du monde sont-elles fausses ?


En ce dernier dimanche des vacances et pour fêter dignement la rentrée, voici une vidéo très intéressante qui pourra, je l’espère, ouvrir un débat. Il s’agit d’un extrait de l’émission de France 3 Ce Soir Ou Jamais présentée par Frédéric Taddei. Elle met en scène deux géographes, Sylvie Brunel et Michel Foucher, expliquant aux invités qu’en un sens, toutes les cartes vous mentent, notamment celles qui peuplent vos manuels scolaires.

Attention, la qualité n’est pas très bonne, évitez de la passer en plein écran.

Cette vidéo peut intéresser tous les élèves mais est surtout en lien avec le premier chapitre de Géographie de l’année de Terminale ES/L intitulé Des cartes pour comprendre le monde.

Bonne rentrée à tous !

La vidéo du dimanche – dites voir, écoutez voir

Pour fêter la fin tant attendue de ces vacances épuisantes, je vous propose une vidéo qui pourrait faire débat. Il s’agit d’une simulation (à des fins publicitaires) d’utilisation de « lunettes interactives » : une sorte de smartphone avec reconnaissance visuelle et vocale. La marque, bien trop connue et apparaissant de nombreuses fois dans le clip, se passera bien d’une citation de ma part. Je vous laisse y jeter un œil.

Image de prévisualisation YouTube

Nous rejoignons ici le thème du débat lancé en ECJS avec mes élèves de Seconde autour de la maxime de Rabelais : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme« . Si un tel outil venait à se généraliser, notre rapport au monde en serait sans doute profondément modifié, bien plus encore qu’avec les actuels téléphones portables. Voici ce qu’en dit le philosophe Thierry Hoquet : « Si, avec ces lunettes, nous amplifions notre perception, nous imposons aussi un filtre. Nous perdons le contact direct avec ce qui est sous nos yeux. Nous devenons des monades, fermées sur nous-mêmes, connectées au dieu Réseau. L’invasion directe de la vie privée me semble alarmante. Nous perdons la liberté de débrancher. »

source : Journal Le Monde, édition du 5 mai 2012 : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2012/05/05/les-lunettes-de-google_1696068_651865.html


Nouveaux programmes, nouveaux horaires

Pas d’anecdote ni de devinette ce dimanche, pas même un pamphlet, mais plutôt une information dont vous pouvez vous saisir pour un éventuel débat.

Comme certains d’entre vous le savent déjà, le programme d’Histoire-Géographie a considérablement changé en Première cette année. Fort logiquement donc, dès septembre prochain, c’est celui de Terminale qui sera bouleversé. En outre, alors que les élèves de L et ES auront 4 heures par semaine, ceux de S n’auront que 2 heures et il s’agira pour eux d’une option (ils auront passé une épreuve écrite obligatoire en fin de Première). Je vous laisse apprécier le contenu des programmes pour les ES et L d’une part, pour les S d’autre part.

N’hésitez pas à réagir, à poser des questions, je découvre tout ceci (presque) en même temps que vous. A titre d’exemple, les élèves pourront étudier « le centre historique de Rome » (L/ES), « la Chine et le monde depuis 1919 » (L/ES encore) ou bien « sport, mondialisation et géopolitique depuis les années 1930 » (S).

 —

Et pour égayer un peu cet article, voici un aperçu de la prochaine anecdote…

Categories: Débat du dimanche Tags:

Le débat du dimanche – géante verte (je l’imagine toujours en contre-plongée)

Pour changer des anecdotes et devinettes, je tente aujourd’hui une nouvelle formule : celle du débat autour d’un thème d’actualité.

Dijon rayonne sans trop le savoir (et sans que personne ne s’en rende vraiment compte d’ailleurs) à travers le monde. Gustave Eiffel, à qui nous devons non seulement la tour qui porte son nom, mais aussi la structure métallique de la Statue de la Liberté, est en effet né là où la moutarde coule à flots. Deux des monuments les plus connus sur la planète sont donc issus (au moins partiellement) du cerveau génial d’un Dijonnais.

Mes chers élèves se sentiront tout naturellement concernés par un récent projet de développement durable (ainsi est-il présenté par ses promoteurs) qui vise à faire de la Tour Eiffel une sorte de pergola géante : un groupe d’ingénieurs a proposé il y a peu d’habiller le monument de 600 000 plantes diverses et variées, afin d’en faire « le poumon vert de Paris ».

La proposition n’a (pour l’instant) pas reçu de réponse officielle de la mairie de Paris, mais elle soulève déjà la polémique, comme on peut le voir à travers cet article du Monde et les commentaires d’internautes qui l’accompagnent. Idée géniale ou supercherie commerciale ? Exemple à suivre pour sauver la planète ou triomphe d’une écologie en toc ? Qu’en pensez-vous ?

Illustration : Ginger (le groupe d’ingénieurs à l’origine du projet).