Un personnel stylé

Economie, Gastronomie, Grands événements au lycée, Humour, Littérature, Pédagogie, Personnages 64 commentaires

 Lisez bien  ce texte et prêtez attention aux mots écrits en gras :

  « Après une attente gratinée sous un soleil au beurre noir, je finis par monter dans un autobus pistache où grouillaient les clients comme asticots dans un fromage trop fait. Parmi ces tas de nouilles, je remarquai une grande allumette avec un cou long comme un jour sans pain et une galette sur la tête qu’entourait une sorte de fil à couper le beurre. ce veau se mit à bouillir parce qu’une sorte de croquant (qui en fut baba) lui assaisonnait les pieds poulette. mais il cessa rapidement de discuter le bout de gras pour se couler dans un moule devenu libre.

  J’étais en train de digérer dans l’autobus de retour lorsque, devant le buffet de la gare Saint-Lazare, je revis mon type tarte avec un croûton qui lui donnait des conseils à la flan, à propos de façon dont il est dressé. L’autre en était chocolat. »

               Raymond Queneau Exercices de style, 1947, Gallimard

           Oui, l’auteur y a développé tout le champ lexical relatif à la gastronomie. Comme cet extrait provient du livre Exercices de style, cela m’a donné l’idée, moi-aussi, de faire un jeu de mots et de parler du personnel stylé (c’est-à-dire des employés d’hôtel qui effectuent leur service dans les règles). On pense tout de suite à l’art culinaire et le premier nom qui vient à l’esprit est bien entendu Auguste Escoffier (1846-1935). Il est l’ambassadeur de la haute gastronomie française et est très connu pour être l’inventeur de la « Pêche Melba » faite en l’honneur de la cantatrice australienne Nellie Melba . Il a écrit de nombreux ouvrages qui font notoriété. Je vous invite à visiter de façon virtuelle le musée de l’art culinaire appelé aussi fondation Auguste Escoffier  Institut Joseph Donon : http://www.fondation-escoffier.org/escoffier/. A noter qu’à l’intérieur du site un espace est dédié à Bernard Loiseau. Le musée se trouve en fait à Villeneuve-Loubet-Village dans les Alpes-Maritimes.

          La réussite des mets vient souvent des ustensiles utilisés : emporte-pièce, moulin à poivre, spatule, etc. Il vous revient en mémoire les termes culinaires : mijoter, griller, frémir, etc. Tous ces actes ne se concoivent qu’avec une bonne batterie de cuisine. Visitez alors le musée des ustensiles de cuisine anciens situé à Saint-Denis-la-Chevasse en Vendée : http://ustensiles.cuisine.free.fr/index.html

        Le zèle du personnel se note aussi dans la façon de dresser la table. La Maison régionale des arts de la table située à Arnac-Le-Duc en Côte d’Or expose vaisselle, verreries et couverts, donne des renseignements sur les traditions de cuisine :  http://www.musee-artsdelatable.com/

     Je convie nos nouveaux amis de Nouvelle-Calédonied’Afrique du Sud, du Canada, du Brésil, du Japon, d’Islande, d’ Ohio, de Georgie (l’ouverture de leur blog est toute récente), de Norvège,  d’Islande, d‘Italie et des Canaries à prendre place de façon virtuelle à notre table et qu’éventuellement, sous cet article, en quelques lignes, ils nous parlent de la cuisine de leurs pays. Je les remercie d’avance.

    J’invite aussi « à ma table » nos élèves car je sais que certains viennent d’ailleurs : Bulgarie, Yougoslavie, Inde, Maroc, Côte d’Ivoire, Mayotte, Algérie, Afghanistan, Portugal, Vietnam, Espagne, etc . Venez nous expliquer ce que l’on mange chez vous et surtout comment on le prépare.

   Je vous remercie tous d’avance.

 

Tags : , , , , , , , , , ,

La passion de Nadia

Animations culturelles, Grands événements au lycée, Peinture 25 commentaires

    « Je m’appelle Nadia. Je suis élève au lycée hôtellier Jean MONNET.
Une de mes passions est la peinture. Cette activité est très reposante, relaxante et très décontractante. Elle me permet d’exprimer mes états d’âme à travers quelques tableaux.
J’aime beaucoup me retrouver seule avec toutes ces couleurs. Cet exercice fait travailler ma mémoire et m’oblige à être attentive. Pour moi c’est assez simple car je suis d’un tempérament ordonné. Depuis toute petite, j’adore colorier et depuis le collège j’ai amélioré ma technique grâce aux cours de peinture.
     Pour réaliser mes tableaux j’utilise le plus souvent des revues représentant des paysages. Par exemple, j’ai emprunté « Géo » au C.D.I. Je garde également les cartes postales que je reçois, y compris celles de voeux. Je m’en sers comme modèle. Il m’est arrivé quelques fois de faire le portrait de quelqu’un ou de reproduire un objet situé devant moi. Je reproduis ce que je vois. Si j’utilise des cartes de voeux comme modèle ou des images de revues, je peux modifier les couleurs.
    J’ai du papier Canson d’avance chez moi, ce sont de grands formats. Les papiers sont blancs ou de couleur. Mais je n’utilise uniquement que de la gouache. Je m’installe dans ma chambre qui est située près de la salle de bain afin d’avoir un coin d’eau. Je possède un chevalet mais parfois j’utilise tout simplement ma table de bureau que je recouvre de papier journal. Je peins surtout le samedi ou le dimanche dès que j’en ressens l’envie ou le besoin. J’offre mes tableaux aux personnes de mon entourage. Je choisis pour eux ce qui leur ferait le plus plaisir. A l’occasion de la fête des mères j’ai offert à ma mère la peinture d’une cascade au milieu de la nature. Il s’agit d’un modèle que j’avais trouvé sur « Géo » (le magnifique livre du C.D.I.).
     Je suis en section restauration parce que je trouve que la présentation des plats avec les couleurs et les formes sont proches de la peinture. Je rejoins ce monde, cette évasion comme lorsque je peins. La seul différence est que en cuisine je suis loin d’être seule au calme… »

Tags : ,

A vos claviers : vous avez du talent !

Animations culturelles, Grands événements au lycée, Littérature, Pédagogie, Peinture, Personnages 14 commentaires

        Un atelier d’écriture va probablement être mis en place au lycée sous la direction d’un professionnel. Il regroupera une dizaine d’élèves appartenant à différents niveaux scolaires. Cette animation se fera sur la base d’un intérêt spontané pour l’expression écrite, cependant les élèves « motivés » devront l’être tout au long de la saison. J’invite donc tous les enseignants à informer leurs élèves de cette opportunité.

     En attendant que ce dispositif commence, je voudrais aussi préciser que je suis tout à fait disposée à ouvrir « Quoi de neuf au CDI ? » aux élèves qui auraient quelque chose à dire, à exposer, à faire connaître. J’ai remarqué que certains élèves vont régulièrement à des spectacles, s’intéressent passionnément au cyclisme ou au football, savent très bien peindre, aiment danser ou chanter, composent des poèmes, adorent jouer au sudoku etc. Qu’ils n’hésitent pas et qu’ils viennent, à travers ce blog, parler de ce qu’ils aiment. Durant mon temps de présence au CDI, je m’engage à les aider dans la rédaction des futurs articles. Je compte aussi sur les enseignants du lycée pour me « présenter » des élèves désireux de participer à une telle animation.

      Il me semble essentiel que chaque élève ait sa place au lycée et puisse cependant montrer « sa différence », son « originalité ». Parler de soi, de ses centres d’intérêt et de ses « valeurs » contribuent, selon moi, à favoriser le respect de chacun et à empêcher un repli sur soi-même qui peut être source de violence et même d’échec scolaire.

Tags : , , , , , , , , ,

Mondialisation et délocalisation

Animations culturelles, Gastronomie, Grands événements au lycée, Humour, musique, Pays, Pédagogie, Personnages 43 commentaires

Nous reprenons aujourd’hui. Le temps des vacances est fini et « les choses sérieuses » vont commencer. Quand vous allez voir le titre de cet article, vous allez pensez « ça y est, déjà un cours d’économie, on n’a même pas le temps de souffler ! » Et puis surtout, les visiteurs dont les idées sont plutôt altermondialistes vont dire « mais ce n’est pas possible, même sur les blogs scolaires on nous met la pression! » Eh bien, chers lecteurs, je vais vous expliquer le choix de mon intitulé.

Je ne vais pas me « lancer » dans un cours d’économie. Ce n’est pas du tout mon domaine ! Le mot « mondialisation » que j’ai employé veut faire référence à l’impact que prennent nos blogs scolaires et leurs intervenants. Jusqu’à présent, pour ceux qui ont suivi « l’historique », au niveau du lycée, il y avait d’abord le blog « Coménius » , puis le blog « Le cap de Bonne Espérance« , ensuite « le blog du CDI » et enfin « le blog de la classe européenne« . http://comeniusgastronomie.blogspot.com/ permet de mettre en contact différents établissements scolaires en France et à l’étranger de façon à valoriser la gastronomie. http://www.weblettres.net/blogs/?w=capdebonneesper a regroupé sur son espace des intervenants de tous les coins du monde de façon à privilégier l’usage de la langue française et la découverte de pays lointains. http://lewebpedagogique.com/theeuroclass/ a servi de tremplin pour pratiquer l’anglais mais pour l’instant juste au sein du lycée. Quant à http://lewebpedagogique.com/cdilyceemonnet/, il a essayé d’être l’élément fédérateur de tous ces espaces chacun si riche.

C’est pourquoi, poursuivant dans ce même état d’esprit, je voudrais vous confirmer, car vous l’avez partiellement compris avec les nouveaux liens ajoutés et les différents commentaires de l’article intitulé « Les visites de l’été », que j’ai oeuvré pour que chacun des différents blogs existants au sein de ce lycée dépasse son propre cadre, communique les uns avec les autres. « La mondialisation » avait déjà débuté sur l’espace de Doris avec des articles sur l’Afrique du Sud, l’Ohio, la Norvège, la Nouvelle-Calédonie, le Canada, le Japon, le Brésil, le Maroc. Mais cette « mondialisation s’est encore plus concrétisée avec le partenariat que Doris et moi avons conclu avec http://lewebpedagogique.com/notreprof/ (blog francophone ouvert par Debra en Ohio), http://lewebpedagogique.com/blmf/ (blog francophone ouvert par Hilde en Norvège), http://vivre-en-islande.blogspot.com/ (blog francophone d’un émigré en Islande) et dans les jours prochains un blog francophone en provenance de l‘Italie verra le jour. Peut-être même qu’en cours d’année scolaire, nos contacts s’élargiront encore. Normalement nous devrions avoir , en particulier, l’intervention de Kathie, une enseignante d’Australie, pour parler de son séjour en Tanzanie.

Quant à la « délocalisation« , c’est le terme qui m’a semblé le plus approprié pour dire que chaque enseignant, chaque élève ne doit pas rester dans « son petit monde », « sa petite discipline » mais s’ouvrir à ce qui l’entoure. On parle de plus en plus de projet interdisciplinaire. Il me semble que ces blogs scolaires sont des excellents moyens de sortir de son isolement. Les blogs, autres que « pédagogiques » ont généralement une option intitulée « faîtes tourner ce blog » qui consite à mettre en réseau différents blogs de façon à faciliter la communication d’un espace à un autre, alors n’hésitez pas à faire pareil mais, vous, pour des visées pédagogiques ! Lisez, commentez ! Je veux dire par là que j’encourage vivement les différents responsables de blogs à se « parler » par espace interposé et à encourager leurs élèves à le faire de façon à largement « décloisonner ».

Et pour ceux qui n’ont pas de blogs scolaires, qui ne les consultent que de temps en temps ? Je conseille plus ou moins la même chose mais en mettant l’accent sur la « fréquentation » de mon propre espace car, je le répéte, je souhaite être le lien entre tous. Je voudrais aussi ajouter que je conçois également mon rôle comme une approche différente de l’enseignement que peuvent dispenser mes collègues en cours. Ainsi, je prévois de vous parler de « cuisine », « d’hygiène », de « dessin », d' »anglais », « d’espagnol », d' »allemand » etc mais avec un autre regard. Il me semble que cette façon de faire, plus ludique, moins dans la perspective d’une « interrogation à venir », peut faciliter la motivation de vos élèves pour « les vrais cours ».

Outre ce passage par le virtuel, il va de soi que je sollicite aussi les « visites réelles » au CDI. Je ne voudrais surtout pas nier l’utilité du contact physique et l’importance de chercher ensemble des documents parmi le fonds du CDI

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,