Et pendant ce temps là …

Animations culturelles, Gastronomie, Grands événements au lycée, humeur, Jeu, Langues, Littérature, Pays, Pédagogie, Société 9 commentaires

      Amis lecteurs ou visiteurs vous avez sûrement l’impression que ce blog est devenu moribond parce que depuis janvier il n’y a eu aucun nouvel article. C’est vrai, cependant il y a eu de nouveaux commentaires et donc vous avez pu noter une certaine évolution. Cette absence de grande intensité, tout au moins si vous prenez comme référence le rythme auquel je vous avais habitué, s’explique par une très grande fatigue et donc une impossibilité de gestion d’un espace virtuel en plus du travail « habituel » au niveau d’un CDI. La difficulté est en fait que le « succès » du CDI au niveau des élèves est tel que ma collègue et moi sommes sans cesse sollicitées durant nos 30 heures de présence dans ce lieu et que donc, concrètement, cela veut dire que je dois rédiger les articles, valider les commentaires, chercher de nouvelles informations à diffuser, sur mon temps personnel de repos. Alors il arrive un moment où il y a saturation et où le corps se rebelle et dit « stop ».

       Un blog n’est que le « sommet » visible d’un immense iceberg et donc, dans les profondeurs cachées, je poursuivais mes liens avec des professeurs de français langue étrangère et ceci dans l’intérêt du lycée. C’est ainsi que j’ai mis en relation Dominique Albrecht, professeur d’anglais des 2H 1 et des 2 BPF, avec Marti Kitsinis qui enseigne le français à http://www.deerparkcityschools.org/ de Cincinnati en Ohio. Les échanges se sont  faits par messagerie électronique sous la direction des professeurs respectifs, en anglais, pour nos élèves, en français pour les Américains.  Mais les échanges se sont intensifiés au point d’envisager de faire des cadeaux aux nouveaux amis et surtout de les amener à connaître la région et donc de leur donner l’envie d’y venir. J’ai alors proposé à Dominique de réaliser une « variante  maison « du « Trivial Pursuit » en imaginant des questions sur Limoges et le Limousin. A l’aide de documents fournis par l’Office du tourisme de la ville, les élèves ont imaginé des questions sur l’histoire, la géographie, la gastronomie, etc liéees à notre département.

                                                                               

                                                                                Les questions

          Quand la maquette et les questions ont été prêtes, un colis a été fait pour le  poster aux amis. Regardez plutôt comment ils ont réagi .

                                       Captivés par le jeu

                                                                     Et on propose des réponses

                                                                     Marti aide pour les questions du trivial pursuit

                                                                     Les élèves se détendent tout en découvrant notre région

                              Avant le début des échanges, Marti Kitsinis avait programmé un voyage en Europe avec une partie de ses élèves, avec visite de la Côte d’Azur et d’une partie de l’Espagne.  En voyant l’évolution des échanges, elle a décidé d’inclure un passage à Limoges et la visite du lycée Jean Monnet. Aussi sera-t-elle parmi nous du 24 au 27 juin.  Marti, you are welcome !                                       

Tags : , , , , , , , , , , ,

Franchement, je donne ma langue au chat !

Animations culturelles, Economie, Langues, Pays, Pédagogie, Personnages, Société, Théâtre 4 commentaires

    Le billet précédant dévéloppait la notion de « patrimoine »  et faisait surtout référence aux biens nationaux tels que des musées, des églises, etc. Il sous-entendait que la gastronomie pouvait se rattacher à l’ identité d’une région ou d’un pays. Il en est de même de la langue car elle est la « caractéristique » d’une zone géographique et permet la communication entre les différents habitants. La langue joue le rôle de « ciment » et assure la cohésion d’un peuple . Dans l’impossibilté de  faire dialoguer ses habitants un pays perd son prestige et cela affecte son économie.

    François Ier (1494- 1547)

   En 1539, François 1er (né en 1494, mort en 1547 mais ayant régné à partir de 1515), par l’ordonnance de Villers-Côtterets , impose le français comme langue nationale de façon à mieux administrer la France. Il confére une unité au pays, diminue l’impact du latin et des dialectes locaux

 La Renaissance se caractérise par « les grandes découvertes » comme on a coutume de le dire et dans « découverte » on doit aussi admettre la conquête de nouveaux territoires.

                                          "Les grandes découvertes"

    C’est l’exploration de l’Amérique du Nord. Il y a la « découverte » de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492  . Je mets le mot « découverte » entre guillemets parce qu’en fait l’expression me semble ambigüe en raison des relations que vont avoir les conquérants et les autochtones.

Christophe Colomb (1451-1506)

    Jean Cabot  « découvre »l Terre Neuve en 1497. En  1949 Terre Neuve est devenue la dixième province du Canada.

Jean Cabot (1450-1500)

     Samuel de Champlain, à la fin du XVIème siècle, tissera un lien entre le lieu « découvert » , Québec, et la France.

                                                                     Samuel de Champlain

       A la fin du XVII ème siècle, René Robert Cavelier de La Salle et Louis XIV ème  assureront l’influence française en Amérique du Nord avec la création de la Louisiane.

         Les conquêtes de l’Afrique ainsi que celles de l’Asie ont aussi « exporté » la langue française et c’est ainsi que s’est développée la francophonie.  Malgré cet héritage souvent obtenu dans le sang et par la force, la francophilie jouit d’un grand prestige. Limoges aime à permettre à des artistes francophones et francophiles venant de nombreux pays à se retrouver dans cette ville durant un festival. Du 24 septembre au 3 octobre, « Les francophonies en Limousin  » offriront de multiples spectacles dont les créateurs viennent de Madagascar, de Belgique, du Burkina Faso, de l’ Ile Maurice, de l’Ile de la Réunion, du Québec, de la Suisse, de la Syrie, de l’Algérie, du Congo, etc. Pour plus de détails, regardez le programme : http://www.lesfrancophonies.com/index.html Cette manifestation prend place tandis qu’aujourd’hui même correspond à la journée européenne des langues : http://edl.ecml.at/

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le refus

Littérature, Pédagogie, Personnages 3 commentaires

     Il y a eu une époque pendant laquelle être « béni-oui-oui » était de bon ton. Maintenant il est bien mieux vu de s’affirmer, de prendre position. Ne pas le faire serait rester « fade ». Cela m’amène à vous parler, dans le domaine de l‘édition, du succès de la collection « Ceux qui ont dit non » parue chez Actes Sud Junior. Rosa Parks, Victor Hugo, Victor Jara et Lucie Aubrac en sont les premiers héros. Ces petits livres offrent d’énormes possibilités au niveau de leur usage en histoire-géographie et en ECJS.  A partir de leur lecture, de nombreux sujets à traiter sont possibles parce que ce type de récits reposent sur l’argumentation.

     Cela m’amène à vous parler de la « littérature engagée« . A ce titre, je voudrais signaler pour les collègues professeurs de français qui seraient visiteurs, l’excellente compilation faite sur ce thème dans http://www.weblettres.net/spip/article.php3?id_article=233 .

    Le fait de chercher des raisons pour justifier un choix d’attitude me semble favoriser la logique et aller dans le sens de la psychologie de l’adolescent qui est à la recherche de sa propre identité et aimerait « se trouver ». Je vous invite donc à passer au CDI pour voir toutes nos nouveautés. Je vous invite aussi à visiter le montage diaporama qui est sur « mon blog partenaire » à propos du Chili : il a été réalisé à partir du petit livre sur Victor Jara paru dans la collection « Ceux qui ont dit non ».

Tags : , , , , , , , , ,

Les examens approchent, le « bachotage » aussi !

Pédagogie 3 commentaires

     Hier, je disais que l’aspect ludique n’empêchait pas l’apprentissage. Aujourd’hui, je reprends la même idée, mais en vous donnant d’autres pistes pour réviser, mais toujours, dans la bonne humeur.
    Connaissez-vous   www.ilemaths.net/ ? D’accord, c’est un peu pour ceux qui ont « la bosse des maths », mais, bon, on y trouve des sujets de baccalauréat avec leurs corrections et tout cela gratuitement !

   En ce qui concerne le français, même s’il n’est pas mis à jour,  le site www.123cours.com/  propose quelques exercices pour « revoir » les règles fondamentales. Finalement, les révisions de langues (anglais, allemand, espagnol et italien) sont très bien faites sur www.anglaisfacile.com . Alors, on s’y met ?

 

Tags : , , , , ,