Moelleusement

Gastronomie, Humour, Langues, Littérature 10 commentaires

Comme il est doux de se savoir à l’abri et derrière les carreaux de la fenêtre de sa maison quand dehors il neige et que les températures sont vraiment très basses. On apprécie le confort moelleux d’un lit douillet qui empêche justement d’être glacé jusqu’à la moelle. On peut même se payer le luxe de siroter un vin moelleux tout en regardant le manteau blanc s’étendre sur le sol. Le mot « moelle » désigne initialement la substance molle contenue dans différents os. Les chutes entraînant des os cassés ne sont pas rares durant l’hiver, j’ai donc pensé qu’un article permettant l’usage des mots « os » ou « moelle » serait un bon clin d’oeil tout enrichissant le vocabulaire de nos élèves. J’espère ne pas être tombée sur un os et pouvoir vous passionner en  apportant la connaissance de « la substantifique moelle » dont parle Rabelais

François Rabelais (1494 -1553)

En effet, dans son oeuvre  l’écrivain, qui  ne fit tout de même  pas de vieux os pour être mort à l’âge de 59 ans, explique que chacun doit chercher l’essentiel dans un ouvrage. Il ne s’agit pas de l’avoir dans l’os en n’arrivant pas à assimiler les notions indispensables, personne ne doit avoir l’impression d’avoir eu un os à ronger en ne récoltant que peu de miettes d’une grosse affaire. A force de faire des efforts pour apprendre, il est possible que vous soyez sur les rotules.  Vous aurez peut-être aussi l’impression d’être entre l’enclume et le marteau puisque d’un côté vous augmentez votre potentiel intellectuel mais, de l’autre, vous vous fatiguez beaucoup. Mais alors là, pourquoi ne pas prendre des infusions d’astralgale dont les propriétés sont connues pour remettre sur pied les personnes affaiblies ?

Vous estimez ce billet loufoque et je peux vous dire que c’est normal puisque je l’ai rédigé en ayant à l’esprit l’humour de l’os-à-moelle, journal humoristique fondé par Pierre Dac en 1938. Pour vous donnez une idée de la teneur de ses réflexions, je concluerai avec l’une de ses maximes :  » Il est démocratiquement impensable qu’en république il y ait encore trop de gens qui se foutent royalement de tout » .

Tags : , , , , , ,

Goûtons l’Europe

Gastronomie, Grands événements au lycée, Pays, Pédagogie, Personnages, Société 29 commentaires

La sortie récente du film Julia et Julie a mis à l’honneur la cuisine française et a renforcé l’idée que  » gastronomie  » rimait avec  » Paris « . C’est vrai que nos chefs cuisiniers ont assuré notre renommée et ce depuis longtemps. Ils ont rivalisé d’imagination. Il en est de même pour l’organisation de la restauration. Chacun se souvient du maître d’hôtel Vatel qui, parce qu’au cours d’un repas offert par Condé à Louis XIV à Chantilly le poisson n’avait pas été livré à temps, se crut déshonoré et se transperça de son épée.

Le grand Condé 1621-1686

Louis XIV 1643-1715

Cependant la France n’est pas le seul pays d’Europe à proposer ce que l’on appelle  » de la bonne cuisine  » et  » un service de qualité « . C’est ce qu’ont voulu démontrer les élèves du Lycée Jean Monnet, en particulier les classes de 2ème année BTS pour la réalisation du repas et de Mise A Niveau pour la prestation auprès du client.

Le jeudi 1er Octobre, à partir de 19h, au Jardin des Mets, dans un décor aux couleurs de l’Europe avec la présence des drapeaux de l’ensemble de la Communauté économique et géographique, les clients pouvaient déguster des spécialités de différents pays. Les entrées froides permettaient d’émoustiller les palais en offrant la découverte de spécialités de Norvège , de Grèce, d’Italie et de France. Chacun pouvait, à loisir, déguster du saumon fumé appelé Gravad-lax, du  » tzartziki  » (yaourt au concombre et à l’ail), de petites boules de melons côtoyant du jambon de Parme ainsi qu’une salade de pâtes (  » penne  » c’est-à-dire des pâtes en forme de hampe de plume et  » pesto  » c’est-à-dire  » pistou  » génois avec des pignons de pins ), de la charcuterie française ( ballottine de caille et une terrine de campagne ).

Décoration avec les pays européens

L'Europe et ses drapeaux

Les apéritifs

Les différentes entrées

Liste des entrées proposées

L’appétit étant ouvert, un buffet chaud prenait le relais dans la découverte de ce  » voyage européen du goût « . Un  » waterzooï de poulet ‘ » ( préparation à base de poulet dont le bouillon ou le fumet est lié à la crème) permettait une invitation en Belgique puis un sauté de bœuf au paprika transportait en Hongrie et une  » zarzuela  » (sorte de bouillabaisse) assurait le départ pour l’Espagne. Tout n’était que délice. Dans l’assistance on notait la présence d’habitants des pays évoqués et ils s’accordaient à reconnaître la qualité et l’authenticité des plats proposés.

Le buffet chaud

Liste des plats de résistance proposés

S’en suivait le moment des desserts. Quelle saveur dans le  » tiramisù  » qui a été servi ! L’Italie culinaire y était toute entière avec le mascarpone, le café et le marsala ! Cependant la forêt noire d’Allemagne et l’apfelstrudel d’Autriche (une sorte de tarte aux pommes avec une pointe de cannelle) flattaient encore les sens. Une mousse au chocolat et des œufs à la neige ramenaient le client en France après ce survol, par les papilles, d’une partie du territoire européen.

Les desserts

Des délices

Carte des desserts

Autre carte des desserts

Des soirées comme celle-ci permettent d’apprécier (à noter c’est aussi l’un des sens du verbe « goûter« ) la diversité en matière de recettes culinaires, à travers cette connaissance, chacun ouvre son esprit, s’intéresse à d’autres cultures, d’autres civilisations. Merci aux élèves du lycée, merci à leurs professeurs de favoriser ce cheminement de l’esprit.

 

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

A vos « starting-blogs » !

Animations culturelles, Grands événements au lycée, Humour, Littérature, Santé 25 commentaires

                 Les vacances s’achèvent. Elles étaient pour chacun un moment de marquer un arrêt dans cette course à l’année scolaire. Demain mardi 1er septembre, les enseignants seront dans les vestiaires avec leurs entraîneurs, leurs masseurs et peut-être les journalistes pour prendre la « température » (ne pas y voir un malheureux jeu de mot avec la grippe H1 N1 qui fait des ravages !).  Chers et chères collègues, enfilez vos maillots en prévision du coup de pistolet qui sera donné mercredi. N’ayez pas peur, personne ne sera visé, ce sera simplement le départ pour un nouveau « sprint » ! J’espère simplement que vous êtes un peu sportifs parce que parfois « ça déménage ». Il faudra peut-être vous « doper », mais, surtout, n’utilisez pas de « pot belge » !

                     Qui sera sur la piste de ce stade immense que représente le monde des blogs ? Quasi les mêmes que l’an passé ! Il y a même Debra Watzman qui a fait quelques tours en mettant en ligne un article :  http://lewebpedagogique.com/notreprof/  Quant à Hilde Melby de Norvège, elle va passer le flambeau pour le relais à Geneviève Frachon parce que notre chère amie a un petit colis à déposer en septembre : son bébé ! Geneviève Frachon, Française qui a épousé un Norvègien et vit en Norvège poursuivra  la course, sautera les obstacles et assurera avec un bon rythme la poursuite de http://lewebpedagogique.com/blmf/ . Alina de Roumanie, Urzula de Pologne , Graciela d’Argentine, Maria-Letizia d’Italie  feront, comme toujours, de grandes enjambées et remporteront  des médailles : http://lewebpedagogique.com/collegehcoandabc/  ,  http://lewebpedagogique.com/lyceepolonais/  , http://lewebpedagogique.com/nouvamfrph/ , http://lewebpedagogique.com/regarditalien/ Antonia des Canaries a un problème d’enregistrement pour la compétition parce qu’elle ne sait pas encore où elle va être nommée. Naturellement je continuerai à courir en tandem avec Doris Parneix  et ses classes de CAP   http://www.weblettres.net/blogs/?w=capdebonneesper               et Dominique Albrecht  pour sa classe européenne    http://lewebpedagogique.com/theeuroclass/    .                   D’autres concurrents sont annoncés : Elsebeth, professeur FLE, au Danemark et Catherine, professeur FLE, au Mexique ainsi que Wahiba, professeur FLE en Tunisie. Et puis nous aurons toujours les encouragements, le long de notre parcours, de Jocelyne et Denise  du Canada, de Daleen d’Afrique du Sud, de Mariko du Japon, de Marie-Annick du Luxembourg, de Patricia et Nelly d ‘ Uruguay   , de Salvelina et Marieta du Brésil, Gunnel de Suède etc .

                     J’invite l’ensemble du lycée à participer à ce challenge car le blog du CDI se veut un moyen de gagner un combat contre l’échec scolaire . Je lance un appel particulier aux professeurs qui auront la charge d’accueillir la classe Mise A Niveau Internationale  parce que cet espace virtuel pourrait être utilisé pour la pratique de la langue française d’autant qu’il est un lien vers les pays d’origine des arrivants (Roumanie, Pologne, Espagne, Tunisie). Que chacun soit « fair-play » comme l’on dit dans le vocabulaire sportif.

                      Je vous dis donc : « A vos marques » (de blogs bien sûr !)

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Noël aux tisons : en Norvège avec Hilde

Animations culturelles, Gastronomie 10 commentaires

 

 

 

     

   Quand vous pensez au Noël dans le Nord, vous pensez qu’il y a beaucoup de neige, et qu’il fait très froid, n’est-ce- pas ? Alors nous sommes désolés de vous le dire, mais ici, il fait 0 dégrées et  il y a très peu de neige. Ce petit récit n’est donc pas vraiment « sous la neige », mais on espère que cela se changera.

 

      La fête de Noël commence tout doucement le premier dimanche de l’avent. Ce dimanche les sapins de Noël, qui se trouvent dans toutes les villes et villages du pays, et les rues décorées de guirlandes sont allumées. Les enfants norvégiens ont bien entendu un calendrier de l’avent avec un petit cadeau, un morceau de chocolat ou  avec une activité à faire en famille.

                    

 

   

   La première fête au mois de décembre c’est la fête de Ste Lucie. D’origine, c’est une fête suédoise, mais elle a été adoptée par les écoles maternelles et primaires partout. La fête de Ste Lucie se fête le matin avec une parade dans les écoles. Première dans la parade marche une jeune fille, vêtue en blanc portante une couronne avec des bougies électriques. Elle est suivie d’une parade de jeunes garçons et filles, tous vêtus en blanc avec des chapeaux piqués pour les garçons et un fil étincelant pour les filles. Tout le monde porte une bougie. Quand la parade arrive, on éteint la lumière, et la parade se déroule dans le sombre, seulement allumée par les lumières que portent la jeune fille (Ste Lucie) et ses compagnons. En marchant le groupe d’enfants chante une chanson d’origine napolitaine. Après on sert une brioche au safrandans des formes différentes (Lussekatt – chat de Lucie).

 

   En Norvège on fête Noël le 24 décembre. Le 24 tout ferme vers 13h, et on rentre en famille. La Norvègeest un pays luthérien. Nous avons une église d’Etat, et 80 % des Norvégiens en sont membres. Cela ne veut pas dire qu’on est un pays croyant. Dans le protestantisme la foi est un choix personnel, et il n’y a pas nécessairement un lien direct entre d’être membre de l’église officielle et d’être croyant. La plupart des Norvégiens ne se considèrent pas comme croyants et vont à l’église une fois par ans, et c’est le 24. Dans beaucoup de familles, c’est la tradition d’aller à la messe cet après-midi. La messe commence à 16h, et Noël commence officiellement à 18h.

 

Pour le réveillon, c’est-à-dire ce n’est pas vraiment réveillon comme le repas commence à 18h ou 19h, on mange souvent un repas traditionnel. C’est soit la côte du porc rôtie (ribbe), soit la côte d’agneau salée et séchée et puis coupé en morceaux (pinnekjøtt). Avec ceci on boit traditionnellement de la bière et un digestif, l’aqua vite (l’eau de vie).

 

Après le dessert, on sert du café et des pâtisseries. Cela est quelque chose de spécial pour les pays nordiques.  On fait des pâtisseries spéciales pour Noël. En norvégien, on les appelle des gâteaux, mais ils sont en effet des biscuits. Vous voyez une image au-dessus. Traditionnellement chaque bonne cuisinière en faisait au moins sept types différents.

 

 

Après le café, on ouvre les cadeaux de Noël et après ça, on danse autour du sapin de Noël en chantant des chants de Noël. Nous avons les chants comme « Douce nuit » (« Glade Jul »), mais aussi beaucoup de chants norvégiens. Cela est encore une tradition nordique.

 

Les jours fériés pour les travailleurs sont le 25 et le 26. Le 27 on reprend travail, mais les jours sont souvent plus courts, et beaucoup de monde est en congé toute la semaine de Noël. En général, les écoles terminent deux jours avant le 24, mais cette année la dernière journée scolaire est le 19. Les écoles ont souvent 10 jours de vacances, mais cette année, les écoles ne reprennent pas qu’avant le 5 janvier. Il y aura des longues vacances de Noël pour les élèves.

De la part de notre groupe Joyeux Noël et bonne année ou en norvégien : God jul og godt nytt år!

 

 

 

Une spécialité norvégienne: Une tour en frangipane. Il faut absolument qu’elle soit décorée de drapeaux norvégiens et un genre de confetti spécial appelé ”bonbon de bruit”

           J’ai reproduit fidélement le texte qu’Hilde m’a adressé. Tout le crédit photographique lui revient. Je tiens particulièrement à la remercier et lui adresse, ainsi qu’à ses élèves, tous mes voeux pour 2009. Au niveau des souhaits, je mets particulièrement l’accent sur la poursuite de notre fructueuse collaboration.

Tags : , , , , , , , ,