C.L. du jeudi 4 avril

4 04 2013

Au programme aujourd’hui :

 

Le carnet de Théo (1) Dans ma bulleCannone, Éléonore et  Sinath (ill) / Rageot

Roman illustré. Collégienne androgyne, Théodora dite Théo se sent mal dans sa peau. Pour essayer d’aller mieux, elle décide de tenir régulièrement un carnet intime sous la forme d’un fichier numérique où elle note ses impressions, ses états d’âme et ses coups de cœur. Elle y dépeint ses copains, mais aussi son chat Kyô, et ses parents. En plus elle dessine : esquisses, portraits et caricatures. Car Théo croque sa vie en bulles et en onomatopées. Ses recherches sur son passé, puis ses rencontres avec Takeshi, un sage japonais, vont changer sa vie et la métamorphoser… / Journal intime /

 

Odd et les géants de glaceGaiman, Neil / Helquist, Brett (ill) / Le Plouhinec, Valérie (trad) – Albin Michel – (Wiz)

Dans un village nordique des temps anciens vit Odd, un garçon que la chance a oublié. Son père a péri dans une expédition Viking, et sa mère est inconsolable. Un arbre tombe et c’est sur son pied qu’il s’écrase, le rendant boiteux pour toujours. Mais un jour, Odd délivre un ours pris au piège, qui se révèle être un dieux… Une quête fantastique commence pour lui, le fragile petit humain. Un voyage vers un pays de glaces, de géants et de dieux. Et ce monde attend quelqu’un de souriant, d’exaspérant, d’intelligent, de surprenant. Quelqu’un comme Odd…

 

Un tueur à ma porte / Drozd, Irina  – Bayard (Je bouquine)

Daniel s’est brûlé les yeux lors d’un séjour aux sports d’hiver. Peu après son retour, il est réveillé en pleine nuit par un cri et des râles venant de la rue. Y aurait-il un blessé ? Daniel se précipite à la fenêtre, mais il ne voit rien. L’assassin, lui, l’a très bien vu… Et il n’a pas l’intention de laisser un témoin aussi gênant lui échapper !

 

La maison du scorpion / Farmer, Nancy / Dayre, Valérie – Ecole des Loisirs (Médium)

El Patrôn a cent quarante ans et il est l’homme le plus puissant du monde. Il règne sans partage, depuis son luxueux palais décoré de son emblème, le scorpion, sur Opium, ce nouveau pays créé au xxr siècle, entre le Mexique et les Etats-Unis, entièrement dédié à la culture du pavot et à l’enrichissement des trafiquants de drogue. Quand il mourra, il emportera dans sa tombe ses richesses mais aussi ses serviteurs, sa maisonnée, comme les pharaons et les anciens rois chaldéens. Mais, pour l’heure, El Patrôn n’a pas l’intention de mourir. Il veut vivre neuf vies, comme les chats et les démons. C’est à cela que servent les clones, des réservoirs d’organes jeunes et sains, des presque humains que l’on décérèbre à la naissance. El Patrôn est si orgueilleux…

Télévision : premiers épisodes de la série « Real humans » ce soir sur Arte

« Dans un monde proche du nôtre, les hubots  (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques. Une cohabitation qui engendre des relations complexes et des émotions contrastées, entre amour et haine, alors que certains humanoïdes rêvent d’émancipation. Assistance aux personnes âgées, aide aux devoirs, tâches domestiques : ces employés modèles sont serviables et corvéables à merci. Mais leur étrange présence engendre des émotions contrastées parmi les humains. Plébiscités par certains, ils suscitent une hostilité croissante chez d’autres, d’autant que la frontière entre êtres vivants et machines s’estompe, a fortiori quand l’amour s’en mêle. De leur côté, les hubots manifestent de plus en plus une volonté d’indépendance. Leur rébellion a déjà commencé : Leo et Niska ont pris la tête d’un groupe d’affranchis,appelé «Les enfants de David»… »