fiche de synthèse oral musique

Dans le champ de la production : le morceau que vous avez préparé pour l’épreuve de bac ex :

L’oeuvre que je vais vous présenter est ……….. composé par …….. (présentation rapide du compositeur, groupe…) J’ai interprété cette oeuvre lors de (mon audition, examen, spectacle…).

 Pour la présentation orale, vous ajouterez les raisons qui vous ont poussées à choisir ce morceau (outre qu’il vous plait), et le(s) lien(s) que vous pouvez faire avec les problématiques du cours (oeuvre et organisation (forme et instrumentation), oeuvre  et pratique (reprise, transformation, pastiche, modification); oeuvre et histoire; oeuvre et autres arts).

ex : http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/musique/jusselme/bacinstroral.pdf

dans autres travaux réalisés : les différents concerts, audition, … que tu as pu faire et voir cette année et précédentes, les examens…, votre parcours, projets…

 
L’oeuvre et son organisation : 
  1. •Birdland : analyse des 4 interprétations (structure)
  2. Ravel : analyse du concerto ( forme rhapsodique (un seul mouvement (lent/rapide/lent) , place du soliste/orchestre, thème ABC idée fixe), orchestre symphonique
  3. Tailleferre : 4 mini opéra (initialement 5), (ouverture, scène…) forme radiophonique ( 20 mins, scènes très courtes, unité recrée par la metteur en scène

 

  1. L’oeuvre et ses pratiques : 

-Birdland : différentes reprises, différents styles, identiques ou changements

-Tailleferre -différences oeuvre originale/oeuvre mise en scène

Ravel : différences pour piano seul/ orchestre,

  1. L’oeuvre et l’histoire :

Birdland : histoire du jazz, le jazz fusion

Tailleferre : « petite histoire de l’opéra lyrique français », mise en abîme (différentes époques emboitées, création en 2014 (hommage et recréation), pastiche, allusion, emprunt

Ravel : concerto continuité et ruptures (polytonalité, écriture modale, forme), inspiration orient et jazz, contexte de guerre (caractère sombre, macabre)

L’oeuvre la musique et les autres arts :

  • Taiffeferre : musique, danse, théâtre (inspiration de musique de film)

Ravel : musique de film

Pour effectuer l’étude comparée, réalisez un tableau avec les différents éléments d’analyse   musicale. Au moment de passer à l’oral, commencez par présentez l’oeuvre connue, puis l’oeuvre inconnue et enfin points communs et différences. Essayez de trouver la problématique de comparaison (oeuvre et organisation (forme et instrumentation), oeuvre  et pratique (reprise, transformation, pastiche, modification); oeuvre et histoire; oeuvre et autres arts)

 

DS du mardi 24 Avril

Dissertation :

La culture nous rend-elle plus humains ?

 

Texte :

Quand on fait le procès du machinisme, on néglige le grief essentiel. On l’accuse d’abord de réduire l’ouvrier a l’état de machine, ensuite d’aboutir àune uniformité de production qui choque le sens artistique. Mais si la machineprocure à l’ouvrier un plus grand nombre d’heures de repos, et si l’ouvrieremploie ce supplément de loisir à autre chose qu’aux prétendus amusements, qu’un industrialisme mal dirigé a mis à la portée de tous, il donnera à sonintelligence le développement qu’il aura choisi, au lieu de s’en tenir à celui que luiimposerait, dans des limites toujours restreintes, le retour (d’ailleurs impossible) à l’outil, après suppression de la machine. Pour ce qui est de l’uniformité duproduit, l’inconvénient en serait négligeable si l’économie de temps et de travail, réalisée ainsi par l’ensemble de la nation, permettait de pousser plus loin la cultureintellectuelle et de développer les vraies originalités. On a reproché auxAméricains d’avoir tous le même chapeau. Mais la tête doit passer avant lechapeau. Faites que je puisse meubler ma tête selon mon goût propre, etj’accepterai pour elle le chapeau de tout le monde. n’est pas notre grief contrele machinisme. Sans contester les services qu’il a rendus aux hommes endéveloppant largement les moyens de satisfaire des besoins réels, nous luireprocherons d’en avoir trop encourage d’artificiels, d’avoir poussé au luxe, d’avoir favorisé les villes au détriment des campagnes, enfin d’avoir élargi ladistance et transformé les rapports entre le patron et l’ouvrier, entre le capital etle travail. Tous ces effets pourraient d’ailleurs se corriger ; la machine ne seraitplus alors que la grande bienfaitrice.

 

Bergson Les deux sources de la morale et de la religion