Visite du Vieux Bordeaux (La classe du Haillan)

La classe des CM1 du Haillan de Jean-Marc Rivera est heureuse de vous présenter le film qu’ils ont réalisé avec Aurore (Association Lez’Arts). Ce travail a été conduit pendant toute l’année à partir des dessins des élèves, de la visite de Bordeaux, des lectures en classe…

Pour visualiser ce film, veuillez cliquer ici

Atelier peinture à Cénac

Nous avons été reçu chez Rosa. Tout d’abord nous avons peint sur une plaque de plastique à partir de photos d’oeuvres d’artistes très connus (Matisse, Miro,Gauguin,Van Gogh,…). La consigne nous donnait la contrainte d’y rajouter le dessin d’un animal (tiré au sort) : un lapin ou un chien…
Ensuite la maman a posé une feuille blanche sur la plaque et glissé le tout dans une presse.
Voici quelques peintures.


Les lettrines des CM2 de Gradignan

A partir de l’étude de la Tapisserie de Bayeux et des lettrines ornementales (purement décoratives) et historiées ( comportant des personnages évoquant une histoire), nous avons créé des lettrines ornementales avec les initiales de nos prénoms.
Nous avons également dessiné et colorié un arbre à la manière de ceux de la Tapisserie de Bayeux en respectant les coloris utilisés à cette époque.

Pour voir notre travail

La broderie de la Tapisserie de Bayeux a été exécutée  sur une toile de lin, brodée avec des fils de laine de huit couleurs différentes d’origine végétale: rouge brique, jaune, vert foncé, vert-bleu, chamois, vert-rouge, bleu-gris, bleu-noir.
Sur la Tapisserie de Bayeux, les arbres ne sont pas réalistes. On en compte une trentaine en dehors des scènes de construction navale. Ils ressemblent plus à des entrelacs décoratifs  (dont les lignes se croisent et se  mélangent) qu’à une réelle végétation.

Visite de l’église Saint Martin de Léognan

C’était le 17 mars, un jeudi matin. Nous sommes allés visiter l’église Saint Martin (Léognan). Sauvade nous a parlé des différentes parties de l’Eglise, la nef, le choeur, le transept. Cette église date du XI° siècle, au moyen-âge. Le vocabulaire était un peu compliqué mais on s’y habitue vite.

Nous nous sommes posés la question: « Comment le plafond a-t-il été construit? ». Puis nous avons dessiné un endroit, un détail de l’église qui nous plaisait. Après nous sommes allés dehors pour visiter l’extérieur de l’église. La guide nous a expliqué ce qu’étaient des « modillons »: ce sont les pierres taillées sous la toiture qui représentent des bêtes fantastiques ou des monstres.

J’ai apprécié la visite de l’église. L’architecture était belle. En gros, j’ai bien aimé.


D’après les textes de Suzanne et Tanguy.

Monotypes

Pour nous entraîner à dessiner, la maîtresse nous a proposé de réaliser des monotypes à l’encre.

Il faut, une vitre, de l’encre spéciale pour lino gravure et des rouleaux encreurs. Nous avons d’abord réalisé un dessin d’après des photos trouvées dans des magazines. Nous avons choisi des bâtiments de tous les styles, puis nous les avons dessinés au crayon à papier. Ensuite nous avons encré les vitres et nous avons déposé une feuille de dessin dessus.

Puis nous avons recopié nos dessins au stylo, il faut travailler assez vite, sans s’appuyer. Le résultat est magique. Vous pourrez voir nos monotypes très bientôt.

Land art au moulin

Au moulin,

Nous sommes allés ramasser des feuilles multicolores d’automne. Puis nous avons marché jusqu’au moulin. Nous avons commencé par prendre des photos de la classe sur le pont du moulin puis à côté de vestiges d’une ancienne barque. On s’est demandé à quoi elle servait. Notre hypothèse : elle devait avoir un rôle important pour transporter la marchandise (farine, blé…)

Un camarade est tombé dans un petit piège (en fait un petit trou) heureusement il ne s’est pas fait mal…

Ensuite, nous avons fait des créations en land-art au pied du moulin. On a joué  avec les formes, les couleurs et notre imaginaire (Voici quelques exemples).

Par contre on a vu  des coquilles Saints-Jaques accrochées et on se demande pourquoi.

A suivre

Pour voir toutes nos réalisations cliquez ici : diaporama

De la photo au dessin

On s’est servi des maquettes pour faire un dessin de ville en profondeur. Pour faire de la profondeur: il suffit d’entasser des appartements ou des maisons ou encore des commerces sur toute la feuille.

Après on a pris une autre feuille et on a recopié le même dessin. Puis, avec de l’encre bleue et de l’eau, nous avons peint des ombres. Il fallait imaginer l’emplacement du soleil, sans le dessiner.

Il fallait mettre des ombres là où des maisons recouvraient d’autres maisons.

Pour visionner tous les travaux de la classe cliquez ici