Calendrier de plantation des graines de Sallebruneau

Pour vous accompagner dans vos semis, voici un tableau répertoriant les périodes et les conseils de plantation des graines confiées dans le cadre du Projet Jardins et patrimoine :

Nom de la plante

Quand semer ?

Recommandations

Acanthe

Octobre ou février-mars

Soleil ou mi-ombre

Benoîte

Octobre ou mars

Soleil ou mi-ombre

Bleuet

Avril

Décortiquer les graines. Attention la graine est très fragile. Arroser régulièrement sans abuser. Lorsque les graines sortent, il faut butter la terre.

Épeautre

Octobre-novembre

Pas de traitement particulier.

Fenugrec

Octobre ou mars

Sol plutôt sec

Giroflée

Février-mars

Ne pas semer trop dense, eau en quantité moyenne.

Lin

Fin février

Pas de traitement particulier.

Maceron

Octobre-novembre-décembre ou février

Arroser régulièrement sans abuser. Lorsque les graines sortent, il faut butter la terre. Très vert en hiver, régresse au printemps.

Nielle

Mars

Ne pas trop arroser.

Nigelle

Avril

Arroser régulièrement sans abuser. Lorsque les graines sortent, il faut butter la terre.

Pastel

Octobre ou fin février

Ne pas trop arroser. Attention : plante bisannuelle (attendre la 2e année pour les fleurs)

 

Pois chiche

Octobre ou février

Arroser régulièrement sans abuser. Lorsque les graines sortent, il faut butter la terre.

Rose trémière

Février-mars

Ne pas semer trop dense

Bien émietter le sol

Saponaire

Février-mars

Maintenir un sol humide

 

À vos outils !

 

OctobreTRH

Les semailles, Mois d’octobre du calendrier des Très Riches Heures du duc de Berry, début du XVe siècle, Chantilly, Musée Condé, ms. 65. À l’arrière-plan, le peintre a représenté le Palais du Louvre, tel qu’il fut reconstruit par Charles V (1338-1380) et dont il ne reste aujourd’hui que les fondations.

Liste des plantes cultivées à Sallebruneau (Frontenac)

Liste des plantes officinales, tinctoriales et textiles

cultivées dans le jardin d’inspiration médiévale

de Sallebruneau

Commanderie Hospitalière de Sallebruneau commune de Frontenac)

 

Absinthe (grande) : Artemisia absinthium L. (Composées); Wermuda (6) ; (herbe aux vers, herbe sainte (7) ; atonie digestive, action tonique sur les voies digestives (feuilles, sommités fleuries)(3, 5) ; souverain remède contre les langueurs (6), «elle conforte l’estomac et les nerfs» (Ecole de Salerne) (9).

Acanthe : Acanthus mollis L. (Acanthacées) ; servait à soigner les blessures, les brûlures (7).

Achillée millefeuille : Achillea millefolium L. (Composées) ; Garwa (6) ; (herbe aux coupures, herbe aux charpentiers (7, 8), herbe de la Saint-Jean (9) ; surtout utilisée pour les qualités qu’elle développe au niveau génital et circulatoire (sommité fleurie)(5), «il a des vertus subtiles et variées pour soigner les blessures» (6), anti-hémorragique, emménagogue, vermifuge (7), entre dans la composition de nombreux onguents (9).

Lire la suite