Du nouveau dans la galerie photos!

22 04 2013

De nouvelles images sont à présent visibles dans la galerie photos!

Bonnes vacances à tous!

PS.: un premier clic sur l’image, puis un second sur la miniature pour un affichage pleine page.

PS.2 : une petite vidéo du Peñon assailli par la brume marine!

El Peñon de Ifach




Brume et chaleur!

13 04 2013

Jueves : Une brume laiteuse rehaussée de cacao

Soignant les « rougeurs » de la veille le groupe a quitté Catarroja pour une journée maritime .

Altea et sa vieille ville arabe aux murs blancs semble se protéger de la laideur de la côte bétonnée (Benidorm) par une brume de mer fort tenace . L’intention était délicate mais un peu excessive : le soleil nous accompagne toute la journée mais on ne le voit pas. Avant le pique-nique sur la plage à Calpe les « gentils organisateurs » ont prévu une petite marche : le célèbre Peñón de Ifach par sa face Nord, un tunnel creusé dans la roche débouche sur un belvédère qui offre une vue unique sur la baie … mais la brume ….

 

Le trajet du retour passe par un arrêt odoriférant dans l’entreprise Chocolate ValOr : musée … film d’entreprise … usine de fabrication …. mais surtout dégustation et achat dechocolats.

 

Viernes : Sang et or

 

Le matin avant un dernier temps libre – il y a encore des souvenirs à rapporter – visite à l’arène de Valence avec son musée. Le sang qui coule c’est celui du taureau , les élèves peuvent se forger leur propre opinion sur ce qui fait partie intégrante de la culture espagnole .

Ils ont sans doute surtout retenu le cœur d’or de ces familles qui les ont accueillis toute cette semaine , et de part et d’autre on n’essaye même pas de cacher des larmes.

Tous nous quittons l’Espagne redoutant les frimas qui nous attendent .

 

 

Una semana rica en descubrimientos, encuentros y sensaciones … gracias a los alumnos de 3ro B y de 3ro D por su simpatía  

¡ Viva Valencia!  ¡ Viva España!




T° 28° ! Qué calor!

11 04 2013

Uno.

Il faut du temps pour nouer le contact dans une autre langue que la sienne, dans une ambiance sonore, les élèves s’en sortent bien : échanges d’adresse mail, matchs improvisés avant d’autres activités sportives, rendez-vous pris pour le soir.

Dos

Visite d’une Barraca, « muy típica » valencienne, telles qu’elles sont encore dans l’Albufera : murs blanchis à la chaux, toits de roseaux, intérieur rustique et humble.

Retour à la grande plage de Valence pour le pique-nique, beaucoup moins de monde que dimanche, mais surtout « mucho sol » et des hectares libres pour jouer !

Qué privilegio !

Un peu assommés il faut tout de même marcher pour aller au musée du riz, la plante reine des zones humides qui permet de nourrir des centaines de millions de personnes à travers le monde.

Après les explications techniques de fonctionnement de cet ancien moulin historique, on nous confie le secret de la Paella parfaite mais interdiction de le divulguer…

Tres

Retour place de l’Ayuntamiento mais la soirée qui s’annonce est exceptionnelle et il faut être la plus belle et le plus beau pour aller danser. Tout cela (douche- fer à lisser –maquillage-robe..) en un minimum de temps… comme quoi…c’est possible… !

Au programme Tapas, leçon de Flamenco, les chicos puis les chicas, séparés puis ensemble, sans musique puis avec et là c’est déjà beaucoup plus hasardeux.




Temps libre mais bien plein!

10 04 2013

Une longue journée de marche dans la ville pour découvrir son histoire et celle de ses bâtiments ou de ses habitants en répondant à quelques questions (qui aura le meilleur score…surprise promise aux plus curieux).

La récompense pour tous c’est la visite des boutiques et même bien fatigués, les paquets s’alignent sur les bras.

Il faut encore marcher pour se retrouver devant le musée de l’illustration pour une exposition interactive autour de la pensée et de l’humanisme depuis le moyen âge jusqu’au 20ème siècle en passant par le siècle des lumières.

Qué interesante !

La dernière étape sera pour la Lonja de la Seda : la bourse de la soie.

La seda la otra planta simbólica de la ciudad de Valencia con el arroz (le riz) pero eso es otra historia.

Hasta mañana!




Lundi : Valse à trois temps !

9 04 2013

Lundi : valse à trois temps !

Fallas – Orangeraie – Océanographic

–       Les fallas comme temps fort de la vie valencienne se déclinent en trois temps : planta, mascleta, crema. Toute une année de travail qui part en fumée en une nuit…

–       L’orangeraie de Carlos qui tente l’agriculture biologique suit aussi ce même rythme : visite guidée, dégustation, cueillette sur l’arbre.

–       Parc océanographic :

Pour un troisième et dernier temps celui du plus grand aquarium d’Europe, il faudrait plus de temps…de chaque côté des vitres qui observe l’autre ? On peut préférer les requins, les phoques, les manchots ou les Bélugas…Tous adorent le spectacle des dauphins.

Hasta mañana con otras aventuras!




Temps long – Temps court

8 04 2013

 

 

 

 

 

Dimanche c’est le jour…de la 1ère vraie journée de cette semaine Valencienne. On se rassemble place de l’Ayutamiento, la 1ere destination est l’Albufera (vos enfants vous expliqueront).

Temps long

Dans le marais les oiseaux volent et pour les suivre, la barque tranquille est le meilleur moyen. Les hérons ont parfois la bonne idée de prendre la pose. Comme dit Lisa, « c’est calme, il ne faut pas faire de bruit ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le pique-nique sur la grande plage de Valence, l’air qui souffle permet l’immobilisme d’un concours de cerfs-volants. Nous, peu gâtés jusqu’ici, profitons pleinement du soleil de la plage et de la mer.

Temps court

 

Le décor de l’après-midi est la C.A.C., l’architecte Calatrava a conçu ce lieu de béton, de verre, d’acier pour la science de notre temps moderne plus rapide et plus « électrique ». Les activités proposées sont variées. Les élèves peuvent choisir et manipuler…




Certains jours, durent 24h…

7 04 2013

Vers 19h30, retour à la gare de Catarroja. Les élèves retrouvent avec plaisir leur famille…

26 heures plus tôt…

Les premières heures du voyage sont plutôt classiques. Chacun doit trouver sa place, ranger les sacs, se préparer pour la nuit. Les deux chauffeurs se relaient, on roule, on fait des pauses.

Tout cela nous amène sur la frontière bien après minuit. C’est là que l’ambiance change, la route est blanche de neige, mais pas que la route, tout le paysage !

 

 

On passe les 900 m d’altitude, les premières exclamations des élèves cèdent peu à peu la place à un calme un peu plus inquiet. On double deux camions bloqués sur la route, un grand merci au chauffeur qui règle ça en douceur. Il faudra tout de même dévorer pas mal de km avant de voir, en fin de matinée, le soleil faire son apparition.

Nous arrivons comme prévu vers 12h30, au point de rendez-vous, où les Mamas nous accueillent à bras ouverts. Apres le repas, et la douche (précieuse !!!), nous avons déjà rendez-vous à 16h à la gare pour prendre le train vers Valencia. Avec au programme nourriture spirituelle (monuments) et nourriture terrestre (el famoso chocolate con churros) : chacun y a trouvé son compte.

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est alors grand temps d’aller dormir !