la septième planète

9 06 2016

 

La Séquence III a été consacrée à la lecture intégrale du Petit Prince de Saint-Exupéry.

Nous avons donc suivi notre personnage au cours de son voyage et de ses rencontres de planète en planète avant d’en imaginer une septième qu’il aurait pu visiter avant son arrivée sur terre et donc sa rencontre avec l’aviateur.

Voici donc les textes des élèves et quelques-unes de leurs illustrations.

Bon voyage !

 

 

 

La planète de l’eau

 

Le petit prince rencontra la 7eme planète. C’était la planète de l’eau. Un vieux

monsieur s’y trouvait. Mais le petit prince se demanda qui était ce vieux monsieur.

Etait-il le garde de cette planète?Dessins septième planète_0011

– Je pense qu’il va me montrer cette grande planète où il vit depuis des années.

Mais où est le monsieur dans le tout 1er chemin on va y aller de trouver le garde de

cette planète.

-Non monsieur le petit prince ne rentrez pas.

-Mais pourquoi? Qui êtes- vous?

-Je suis le garde de cette planète cela fait depuis des années que je garde cette planète.

-C’est vous le garde? Mais quel âge avez- vous ?

-Moi j’ai 65ans.

-Ha bon vous pouvez me montrer cette planète?

-Oui suivez-moi.

Et on commence à partir à l’aventure on a pêché. C’était marrant et c’est comme ça

que le petit prince a découvert la 7eme planète.

Roger C.

———————————————————————————————-

La septième planète était une planète grise faite de montagnes.

Elle était habitée par un montagnard. Elle était assez grande pour y contenir des montagnes.

-Je vois ça, dit le petit prince.

-Que fais-tu là ? dit-il au montagnard, qu’ il trouva entrain d’ escalader une montagne.

-Pourquoi escalades-tu ? lui demanda le petit prince.

-Pour trouver de nouvelles fleurs.

-Pourquoi trouver de nouvelles fleurs ?

-Pour créer de nouveaux médicaments !

-Pourquoi des nouveaux médicaments ?

-Pour soigner les nouvelles maladies.

-Pourquoi soigner de nouvelles maladies ?

-Car les gens peuvent mourir donc, il faut les soigner.

 

-C’est quoi comme fleur ?

-C’est une rose.

-Elle est apprivoisée ou pas ?

-Non, elle n’est pas apprivoisée.

-Ah bon, dit le petit prince.

-Oui c’est bizzare.

-C’est dommage, mais je dois partir chez moi pour arroser ma fleur car moi aussi j’ai une rose et je dois l’arroser.

-Au revoir !

Et le petit prince partit.Dessins septième planète_0012

Marius L.

———————————————————————————————————————————

Le Petit Prince avait fait un long voyage parce qu’il voulait manger.

Il voit une planète d’une forme bizarre.

Sans réfléchir il fonce dessus pour voir s’il y avait de la nourriture.

Mais il n’y avait rien donc il retourna chercher de la nourriture.

Il alla sur une planète plus grosse.

Il crut voir des personnes dehors qui lui fait des geste pour venir dessus.

Il vit un homme pour demander ce qu’il voulait.

Le petit prince répondit :

-Avez-vous de la nourriture par ici ?

Le chef répondit :

-Mais bien sur nous sommes dans un restaurant ! répondit le chef.

Le petit prince demande :

– C’est quoi un restaurent ?

– C’est là où l’on mange ! répondit le chef.

-D’accord mais tout le monde peut manger parce que moi j’ai très faim !

– Avec plaisir ! répondit le chef.  On a des frites  du poulet fermier.

– Cela me va très bien Mr avec une gauffre à la fin !

Merci à bientôt Mr !

Nathan G.

——————————————————————————————————————–

Le Sportif

 

Le petit prince arriva sur la septième planète et il vit quelqu’un courir sur place,

il lui demanda :

 

– Que faites-vous?

-Je cours, lui dit-t-il.

-Mais vous n’avancez pas, dit le petit prince.

-Je cours, mais malheureusement la planète tourne aussi vite que je cours.

-Mais qui êtes-vous d’abord ? demanda le petit prince.

-Je suis un sportif.

-Bon arrêtons de parler, ça va me fatiguer, dit le sportif.

Le petit prince s’en alla et apprit que rien ne sert de courir on n’avance pas à chaque fois.

A son départ il se dit : « Les grandes personnes sont décidément très bizarres. »

Lino T.

———————————————————————————————-

 

La septième planète était très petite et elle avait juste assez de place pour vivre. Les gens qui vivaient là étaient un couple sans enfant. La femme faisait toutes les tâches ménagères pendant que son mari regardait la télévision.

« Bonjour, fit le petit prince.

-Bonjour, répondit la femme était entrain de préparer à manger.

-Pourquoi ce n’est pas lui qui prépare à manger ?

La femme baissa la tête gênée, elle ne répondit pas.

-Pourquoi ce n’est lui ? répéta le petite prince qui jamais de sa vie n’avait renoncé à une question, une fois qu’il l’avait posée.

La femme releva la tête et répondit tristement :

-Car si je n’obéis pas il me chassera et je n’aurai plus de maison.

-Moi aussi j’ai quitté ma maison et j’ai laissé ma fleur seule et elle me manque.

-Ah bon ? répondit-elle consolée.

Et ils se turent…

L’homme ayant faim le fit comprendre à sa femme :

-Amène moi à manger, j’ai faim !

Outré, le petit prince décida de s’en aller. La femme l’interpella et lui chuchota dans l’oreille :

-Je veux venir avec toi, je m’ennuie ici.

Ça tombe bien, je cherche des amis !« 

Et ils laissèrent l’homme cruel seul sur sa planète.

« Les grandes personnes sont décidément bien différentes » pensa le petit prince.

Dessins septième planète_0015

Louis F.

————————————————————————————————————

La planète des professeurs

Arrivé sur la septième planète, le petit prince fut surpris de l’immensité et de la verdure. Il marcha quelques minutes et trouva un professeur. Il lui dit :

– « Bonjour,qui êtes vous ?

-Un professeur de mathématiques.

-Ah!s’exclama le petit prince et vous pourriez m’apprendre quelques bases ?

-D’accord, j’ai un peu de temps.

-Très bien alors,dit le petit prince, c’est parti l’addition pour compter les étoiles comme le businessman.

-Tu peux t’aider des doigts combien font 10 +13 ?dit le professeur.

-10+10=20 ,20+3=23 cela fait 23 !

-Oui ça fait bien 23. Très bien, dit le professeur, tu connais les additions,on m’appelle je dois partir.

-Attendez !  s’exclama le petit prince. »

Le petit prince s’allongea dans la verdure et la flore et commença à compter les étoiles à l’aide de ses doigts .Il fut intrigué par une étoile une seule, c’était l’étoile polaire.Il décida de prendre ses affaires et de partir dans une planète plus proche de l’étoile polaire. Le petit prince était très content d’avoir appris les additions, plus tard il décida de devenir professeur de maths spécialisé dans les étoiles.

Clara B.

————————————————————————————–

Le gardien du diamant

La septième planète était ni trop petite ni trop grande, le petit prince était  triste. Il pensait à sa fleur avec ses quatre épines.

– Bonjour, dit le petit prince .

-Bonjour mon petit, dit le monsieur avec la voix tremblotante.

Le petit prince lui demanda son métier.

-Je suis gardien d’une cage depuis 65 ans. J’ai commencé à 24 ans.

-Mais il y a  quoi dedans une fleur à quatre épines?

Comme il y en avait plein autour de la planète :

-Non , un diamant rouge . Stop petit voleur tu le veux le diamant.

– Non je n’en veux pas de ton diamant.

Le petit prince était triste de voir ce gardien il était grand habillée d’une tenue de prison. Le petit calcula son âge 24+65=89 ans, il était en forme pour son âge.

-Au revoir.

Lucas H.

 La planète de la tristesse et de la mort

 

Le Petit Prince arriva sur cette septième planète. Il la trouva plus terrible que les autres planètes, car

elle était très sombre et il y avait plusieurs tombes. Puis il vit une jeune fille qui était très belle puis

un garçon. Elle s’appelait Buffy et le garçon s’appelait Rayley. Ils étaient amoureux mais connaissait la mort car les familles de Rayley et Buffy étaient tous morts et le Petit Prince leur demanda :

 

– Qu’ est-ce que ces pierres font sur votre planète ?

Et Buffy et Rayley dirent :

– Mais ! Ce ne sont pas des pierres se sont des tombes. Les tombes de nos défuntes familles!

Et le Petit Prince tout étonné dit :

– Ha  d’accord désolé. Est-ce que je vous  dérange ?

Et ils dirent :

– Bien sur que non cella fait du bien de voir des personnes  inconnues.

– Viens Petit Prince, on va te faire faire le tour de notre planète, dit Buffy.

– D’accord, mais quel est votre métier ?

– Nous n’avons pas de métier. Mais nous veillons sur ces tombes.

– Comment s’appelle votre planète ?

– Notre planète s’appelle la planète la planète de la tristesse et de la mort.

– Mais vous y habitez que  ensemble ou il y a d’autres personnes ?

– Il y a ma sœur Down et deux amis de Rayley.

– Mais où sont-ils ?

– Je ne sais pas mais ils sont là, allez assez parlé, on va faire le tour de la planète.

– D’accord, dit le petit prince.

Le petit prince trouva que ces personnes étaient très gentilles donc il ne voulait pas les quitter encore.

– Voilà là il y a, la tombe de ma mère celle de Rayley et la tombe de son père et de mon père.

Le petit prince avait tellement peur alors il dit à ses nouveaux amis :

– Merci, de m’avoir montré toute votre planète et je reviendrais.

– De rien  Petit  Prince et viens nous voir quand tu passeras par là.

Et il s’en alla, en regrettant de ne pas être rester encore un peu. Mais il avait appris la gentillesse, la peur et la tristesse et il avait apprécié la rencontre avec ces personnes et il se dit :

– Il faudra que je revienne un jour car ces personnes sont mieux que le buveur, que le businessman, l’allumeur de réverbère, le conteur d’étoiles et toutes les autres personnes.

Celles qu’il avait croisées pendant son voyage, où il avait appris beaucoup beaucoup beaucoup de choses.

Loan S.

Le Petit Prince sur la planète cimetière

Le Petit Prince arriva sur la septième planète remplie de cimetière.

Il aperçut une personne dans le cimetière et il lui dit :

– Qu’est ce que c’est ces cailloux que tu nettoies ?

-Ce ne sont pas des cailloux ce sont des tombes.

-Qu’est qu’une tombe ?

Le vieux monsieur si concentré par son travail ne lui répondit pas.

Le Petit Prince répéta sa question :

-Qu’est qu’une tombe ?

Le vieux monsieur répondit :

-C’est l’endroit où on enterre les gens décédés.

Le Petit Prince ajouta :

-Mais c’est horrible tant de gens perdent la vie !

-Oui, malheureusement, et c’est moi qui m’en occupe.

Le Petit Prince si déçu se dit :

– Je serais bien resté mais cette planète me rend trop triste .

Le petit Prince partit.

Ryan T.

Le Petit prince et le gourmand

Après être passé devant un champ d’astéroïdes, le petit prince atterit  sur la septième planète. « Elle est très grande ! »fit le petit prince. Le seul habitant de cette planète était un grand gourmand. Il pouvait manger n’importe quoi.

« -Bonjour. Je suis ravi de vous rencontrer, dit le gourmand.

-Bonjour ! Que mangez-vous ? dit le petit prince.

-Je mange trois poulets, deux grappes de raisins et je bois neuf bouteilles d’eau.

-Oh, vous êtes gourmand ! Depuis quand mangez-vous ? dit le petit prince.

-Je mange depuis que je suis né. C’est tellement bon les gâteaux !dit le gourmet. Et toi, d’ou viens- tu ?

-Je viens d’une petite planète où il y a deux volcans en activité (c’est commode pour faire le petit-déjeuner) et un éteint. On ne sait jamais…

-Tu as raison ! Moi je suis né ici il y a fort longtemps, dit le mangeur.

-Es-tu déjà allé sur une autre planète ?

-Oui. Parfois, je vais chercher quelques bouteilles chez mon frère, le buveur.

-Mais comment manges-tu tout ça ? dit le petit prince.

-Avec mes grandes mains et ma grande bouche, je peux manger tout ce que je veux.

-Comment as-tu tous ces poulets ? fit le petit prince.

-Ma planète fait deux-cent-cinquante hectares. J’en vends un au businessman et il me donne trois poulets en échange.

« Les grandes personnes sont décidément bien étranges » se dit le petit prince. Il repartit donc.

Maxime D.




Promenons-nous

22 10 2014

23419392-paysage-d-imagination-mysterieuse-vieille-foretLors du deuxième texte de travail individuel, les élèves ont rencontré le peuple des mots en compagnie de Jeanne, la narratrice de La Grammaire est une chanson douce, d‘Erik Orsenna.

 

Ils ont ensuite eu à rédiger un petit texte sur une balade en forêt avec pour consigne d’employer les différentes classes grammaticales. Nous vous souhaitons donc une bonne promenade en leur compagnie…

 

Un jour,je me promenais dans une forêt.Cette forêt était sombre le sol plein de feuilles mortes, des traces d’animaux ,les arbres sans feuille qui bougeaient au vent. Et je me perdis. Alors un souffle glacé me traversa le corps. J’entendis des bruits bizarres d’animaux et là un sanglier se mit à me courir après. Alors,une course poursuite commença…

Axel

——————————————

Hier,je me suis promené dans la forêt, c’était trés humide.Un petit oiseau est venu voltiger autour de moi .Soudain, j’ ai vu un buisson bouger et un petit lapin en est sorti .Il était tout blanc avec de petit yeux. J l’ai caressé, il etait tout doux. En reprenant mon chemin, j’ai trouvé des fraises des bois .Ce soir je me ferais un bon dessert. Puis je suis rentrée car il commençait à faire nuit.

Adeline

—————————————————————-

Aujourd’hui , Lucie est partie faire une balade en forêt . Quand elle est partie , elle s’imaginait déjà sous les sapins et les pins de la foret . Elle aimait partir dans la foret et même que parfois , elle croisait des animaux sur son chemin . Elle aimait aussi beaucoup les animaux , c’était l’une de ses passions . Pour elle , la foret était son jardin secret . Et vous , aimez-vous la forêt ?

Lou-Anne

——————————————

Je me promenais dans la forêt juste à côté de chez moi. Il faisait très chaud. Bien sûr les arbres étaient grands et verts. Le sol était sec et il y avait plein de papillons.Un peu plus loin je grimpais dans les arbres avec mon frère. Soudain, on est tombé sur des fruits rouges et bien mûrs. On les a goûtés et on les a amenés parce qu’ils étaient bons. Un peu plus tard on s’ est tous régalés.

Sandrine

——————————————

Ce dimanche, je me promène avec mon amie dans la forêt de mon village. Elle est très grande, il y a beaucoup d’arbres différents, c’est un peu humide car il a plu cette nuit. Il y a deux écureuils qui jouent avec une pomme de pin, plein d’oiseaux qui chantent. Comme nous somme en automne; les feuilles tombent et il y a de moins en moins d’animaux. Nous avions amené une lampe car par endroits il fait noir. En face de nous il y a un arbre où les amoureux et les ami(e)s gravent des choses.

Talia

——————————————

Je me promène tranquillement sur le sentier, puis je décide de faire un détour par la forêt. Les arbres ont des feuilles rousses, le vent souffle doucement. Il y a une vieille souche d’arbre couverte de mousse. On dirait que le bois parle. J’arrive devant le plus grand arbre de la forêt. C’est un vieux chêne où j’ai gravé mes initiales. Les feuilles mortes craquent sous mes pieds.Il y a un ruisseau qui coule juste à côté. Je rentre chez moi, je reviendrai une prochaine fois.

Julia

——————————————

C’est l’histoire d’une petite fille qui s’appellait Elena, elle avait 11 ans, était blonde aux yeux bleus. Un jour alors qu’elle se promenait dans la fôret, elle entendit un bruit, se retourna et vit une ombre. Prise de panique, elle courut vers la sortie mais une meute de loups lui barra le passage. Elena trouva une branche et les frappa l’un après l’autre. Elle finit par réussir à passer et quitta cette fôret si effrayante.

En rentrant chez elle. Sa mère lui demanda pourquoi elle rentrait très vite, elle lui raconta toute l’histoire, se jeta sur son lit et se mit à jouer à son ordinateur en se disant qu’elle ne retournerait plus jamais dans cette fôret affreuse et effrayante.

Le lendemain matin, elle dut partir au collège, vit ses meilleures amies Eva et Lilou puis leur raconta toute son histoire.

Clara-

—————————————–

 

Un jour , je partis me promener en forêt , je marchais tout doucement. C’ etait le matin du samedi 27 avril. Le sol etait recouvert de petis cailloux, c’était un chemin trés long avec des arbres sur le coté. Il y avait un petit talus sur lequel étaient les arbres, au loin on voyait une trés haute colline. J’ai marché pendant une heure puis je suis rentré.

Mika




Septembre 2014 : premières productions écrites

22 10 2014

Lors de notre première séquence de travail intitulée « Nos amis les mots », les élèves ont travaillé sur le Le supermarché des mots, texte de Marcello Argili qui met en scène un pays où les mots s’achètent au supermarché…

Les élèves ont eu à inventer un rayon que le personnage de Daniel aurait pu y arpenter… Voici leurs textes :

 

Le nouveau rayon est le rayon des mots étrangers ,les personnes qui le fréquentent sont les gens qui partent en vacances trés souvent. L’ ambiance est une petite musique très douce, les mots que l’ on y trouve sont : holla,fiesta,w-c.

Mika

Daniel se rendit dans un nouveau rayon, le rayon des études. On y trouvait plein de mots qui font etudier pour sauter des classes.Il n’y avait que des intellectuels. Daniel se dépecha de sortir de ce rayon pour rejoindre son préféré celui des gros mots !!!

Tanguy

Comme à son habitude Daniel devait aller au Supermarché. Il ne savait toujours pas ce qu’il allait acheter, alors Daniel décida de se promener et tout à coup….il découvrit un nouveau rayon. Le rayon des animaux. La couleur etait vert tropical et les enfants frequentaient ce rayon les mots que l’on y trouvait :cheval,chien,chat…Daniel est resté pendant une heure car cela l’interessait beaucoup!

Maylis

Dans le rayon des pays les murs sont jaunes et bleus. Daniel et les Astronautes achètent les noms des pays. A 150 euros on a le mot Argentine, la Serbie est à 365euros. Daniel va souvent la-bàs pour acheter les pays plus proches de la France comme l’Espagne… .

Clément

Daniel se rendit dans un nouveau rayon,le rayon des reponses.Il y avait plein d’élèves pour les reponses des controles alors Daniel prit plein de reponses pour ses controles.Ses parents lui donnent beaucoup d’argent.Un jour il n’avait plus d’argent alors il ramena des mauvaises notes.

Hugo

Daniel poursuit sa visite et arrive dans le rayon de fantastique c’est le rayon des mots fantastiques,on peut y trouver des mots comme : prince,fée… Le rayon est tout doré.

Jarod

Daniel arrive au rayon des villes . On peut y trouver toutes les villes du monde .Les personnes qui fréquentent ce rayon était des étrangers . Les mots qu’on peut y trouver : Londres , Paris , Madrid et Rome .

Elisa

Daniel poursuit sa visite .Il arrive dans un rayon où il y a de la musique de maintenent,le rayon est plein de posters de chanteurs.Il y a l’interieur des prenoms de chanteurs.C’etaient les jeunes qui fréquentaient ce rayon.Il y avait des prénoms de chanteurs comme Keen v,Mika,David Guetta ,…

Marjorie

Daniel poursuit sa visite .

Il découvre un nouveau rayon , le rayon s’appelle<<Rayon des construiteurs>> . On y trouve des mots comme : briques , mur , maisons . On y trouve des gens comme des maçons , des architectes … . Les étagères sont en briques . Les livres sont rangés par ordre alphabétique à l’envers Z , Y , X … .

Thomas

Daniel poursuit sa visite.Il découvre un nouveau rayon.C’est le rayon des mots de beauté.Il est rempli de mots de beautés comme mascara, crayon, rouge à lèvre, foud de tein, vernis…Il sent la rose, il y a des posters où il y a des manequins.

Lola

Dans le magasin des mots il avait un nouveau rayon.Les gens attendaient l’ouverture du magasin.Ils allaient directement au nouveau rayon.C’était le rayon des mots d’ aventure.On pouvait y trouver des aventuriers, des héros. On pouvait trouver des mots comme sauver,secourir,combattre,vaincre.

Samy

Daniel poursuit sa visite…

Il decouvrit un nouveau rayon.Le rayon des mots du jardin.C’ était tout vert et rempli de pieds de tomates,de radis…

On trouvait des mots comme : binette,rateau,tomates,radis…Les personnes qui le visitaient étaient les retraités, les fadas du jardin et ceux qui aiment la nature.

Enzo

Il arriva au rayon des mots anglais, décoré avec un grand drapeau d’ Angleterre. Dans ce rayon il y a les mots comme Hello, Fine, Happy, Angry, on y trouve les anglais, les professeurs,…

Clara

Il passait le rayon de l’imparfait et ne vit que des mots de l’imparfait comme « j’avais tu avais il avait nous avions vous aviez ils avaient » puis il trouva l’inventeur de l’imparfait. Le rayon était grand et glissant .

Nathan

 

Il s’arrêta dans le rayon des disputes et il a vu le mot:<< tu m’as soulé c’est fini >>. Il l’ a pris pour 20 Euros, pour tromper son amoureux car elle lui disait tous les jours « t’es toujours avec t’es copain t’es trop mechant » .

Pour se disputer, il prit les gros mots .Et son amoureuse lui dit << tu m’as soulé c’est fini>>

Océane

Daniel poursuivit sa visite et tomba sur le rayon éléctronique.On y trouvait les mots (console,téléphone,cable,téléphone,…)Danielqui aimait ça va en acheter trois,les mots (téléphone,console et tablette)Mais ses parents ne seront pas ravis…

Roméo

 

Puis il continua sa marche vers le rayon des mots à l’infinitif. Le rayon est très grand et on peut y trouver des maïtres et des maïtresses et surtout de élèves. On peut y trouver comme verbe prendre, manger ou bien finir. Puis Daniel finit sa route. Il rentra chez lui très déçu.

Sandrine

 

Daniel s’avance dans un nouveau rayon. C’est le rayon des plantes. Le décor est vert pâle. Nous pouvons trouver des mots comme jonquille, géranium, nénuphar. Les botanistes fréquentent souvent cet endroit. Daniel désinterressé rentre chez lui.

Julia

 

Daniel poursuivait son chemin dans un nouveau rayon qu’il ne connaisait pas. Ce rayon s’appelait « Le rayon des mots mignons ». Il y avait des photos de chiots,de chatons,… Il y avait une musique très douce. Les gens qui y venaient voulaient surtout acheter des mots pour leurs animaux,leurs enfants,… On pouvait y trouver des mots comme:chou,adorable,mignonette,…

Daniel n’en acheta aucun et puis s’en alla.

Alexa

 

Daniel poursuivait ses achats, il tomba sur un rayon bizzare et multicolore, c’etait le rayon des mots à l’envers.

On y trouvait des mots comme : tahc , noyarc , lavehc. Il y avait toutes sortes de personnes, mais surtout des gens bizzares. Il en acheta un , mais desormais il n’ avait plus d’ argent pour acheter d’ autres mots .

Il est obligé d’ arreter ses achats . Il reviendra le samedi suivant.

Eva

 

C’etait un des rayon les plus fréquentés par les enfants entre 12 et 18 ans , on y trouvait des mots comme :

console , jeux , hed shot , sang , fps , armes , partie ou encore guerre . Daniel en prit une dizaine et passa

au rayon d’en face , un rayon avec des bruits de moteurs et des lumière rouges . C’était bien le rayon des

voitures et des automobiles , il y avait toute sortes de voitures il y avait des ferraris , des coccinelles …

Il y en avait en figurine , en poster et bien sûr en mots ! Il y avait des mots comme: carrosserie , moteur ,

fumer , reservoir , parebrise et roues . Mais Daniel avait déja tout dépensé alors il fit ses achats et s’en est

allé .

Lou-Anne

Après le rayon des mots faux, Daniel continua ses petites courses. Il passe devant le rayon des mots étrangers.Il y a beaucoup de drapeaux et des musiques de tous les pays. Il ya des mots comme ola, hello,si… Mais ça ne l’ interessaient pas; alors il partit à la caisse, il reviendra le samedi suivant.

Talia

Puis il alla dans le rayon du rugby,dans ce rayon l’ambiance était au maillot de rugby. Les gens qui s’y

trouvaient étaient des sportifs. On y trouve les mots touche,pénalité,casque,protége-dent.

Axel

Daniel continua plus loin dans le rayon du cinéma:il était plein à craquer.Les étagères étaient prètes à tomber.

Il y avait de la musique comme dans les « Visiteurs ». Daniel y trouva de tout: des devises, des noms d’acteurs comme « Louis de Funès  » « Bourvil » etc.

Tout le monde fréquentait ce rayon.

Mickaël F.


... Il arriva dans les rayons des animaux on y trouvait les mot :chat, chien ,lion, tigre …Daniel aimait les animaux mais il se disait <<Mes parents diront,pourquoi acheter des mots pour les animaux ?>> Donc il partit plus loin . Il descendit des marches et vit une adulte et lui demanda :

<<Combien reste t-il de rayon ?>> Elle répondit :

<<Il reste 1 rayon et bientôt 3que nous allons crées. >>

Il continua son chemin et arriva dans un rayon obscur qui s’appelait le rayon des prisonniers . Ce rayon là ,comme son nom l’indique était pour les prisonniers on y trouvait les mots : sang,meurtre,bandit,prison…

!!! A SUIVRE !!!

Cassandra

 




Documents toilettage de texte et petits livres

2 02 2014

DOC 6 La fabrication des petits livres

DOC 5 petitlivreWord (1)

DOC 4 Trame de correction pour le toilettage de texte

DOC 3 Trame vierge de toilettage de texte

Doc 2. 7toilettage n13

DOC 2.1toilettage carole présentation

DOC 2.2 le toilettage de texte

DOC 2.3 toilettage de texte 2 trame élève

DOC 2.4 toilettage n2

DOC 2.5 toiletage n5

Doc 2.6 toilettage n9

DOC 1 étude le langue toilettage




Quelques Oulipos…

8 01 2014

L’Oulipo « ouvroir de littérature potentielle » initié par Raymond Queneau, permet d’aborder l’écriture tout en s’amusant avec la langue. Il s’agit ici pour les élèves de choisir trois mots (soit dans le dictionnaire, soit dans un texte littéraire) et de les utiliser dans un petit texte cohérent répondant aux questions où ? quand ? qui ? quoi ? comment ?

Une fois le texte « toiletté », il peut être soumis à la publication…

Voici deux exemples de productions d’élèves de 6èmes et nous espérons pouvoir y lire prochainement celles des CM2 !

Les mots : bordeaux-fourbe-vitupérer

Un jour, que j’etais en vacances dans la campagne française avec des amis, on me conseilla de goûter à ce vin qui s’appelle « le Bordeau ». Nous sommes allés dans un grand restaurant reputé pour ces vins. Le serveur nous a preparé à chacun une assiette d’escargots de Bourgonne. Quand il nous a servi du vin, j’ai trouve ça immonde ! Le fourbe ! J’avais l’impression de boire du jus de chaussette ! J’ai vitupéré contre le serveur et nous sommes repartis.

 

Mots : Claustophobie – ficeler – nain

 

Il était une fois , un nain claustrophobe qui aimait le rôti. Un jour, en allant chercher son rôti chez son boucher habituel, celui-ci en eut marre que le nain l’insulte de tous les noms quand il ne lui donnait pas assez vite le rôti. Alors le boucher furieux ficela la personne de petite taille colèreuse, le découpa en morceaux et le mit dans son présentoir.




La rentrée en 6ème…

8 01 2014

Septembre 2013 : Les ex-CM2 font leur rentrée au collège. Ils découvrent ce nouvel « univers » et commencent à l’apprivoiser. Lors d’une première séquence axée sur le thème « Moi, au collège », ils ont eu l’occasion d’écrire des petits textes dans lesquels ils parlent de leurs sentiments en devenant des « petits » collégiens et donnent quelques conseils aux prochains… Voici quelques-uns de leurs textes :

« Pour la rentrée en 6ème, il ne faut pas hésiter  à parler à ceux  que tu ne connais pas comme ça tu te feras  de nouveaux amis qui pourront  t’aider. J’ai un conseil : sois  toi-même et  sois gentil avec les profs, le CPE, les agents de cantine et  surtout avec le Principal. Travaille  bien, écoute,  amuse-toi le plus possible L et surtout n’embête personne. »

______________________________________________________________________________________________________________________

 

« Il était une fois un pays enchanteur où tout était possible… »

  • « Maman?.
  • Oui mon cœur, qu’est-ce qu’il y a ?
  • Maman, j’ai peur.
  • A cause de ta rentrée en 6ème. ?
  • Oui !
  • Il ne faut pas, écoute-moi, je vais te raconter une histoire : « Il était une fois un royaume qui s’appelait le Collège, il y avait de drôles A de personnages comme les pions, les professeurs L et surtout les 3èmes. Pour ne pas avoir d’ennuis, L fais C toujours tes devoirs, ne sois jamais désagréable A et surtout ne t’assois jamais au fond du bus. Alors, si tu fais tout ça tout se passera bien. »

 




De fabuleux faits divers…

12 05 2012

Lors d’une séquence sur les Fables de Jean de La Fontaine et à l’occasion de la semaine sur la presse, les élèves de 6èmes B se sont mis dans la peau de journalistes en quête de faits divers. Voici leurs productions :

Un geai humilié

 

Samedi matin, un de nos reporters se trouvait près d’une ville où il a rencontré un geai bien malheureux. Voici son témoignage :

«  J’avais vu un paon perdre ses plumes et je me suis dit que si je me les appropriais, je serais plus populaire. Donc je les ramasse et m’en vais auprès de mes pairs, tout fier en me pensant extrêmement beau. Hélas, un paon m’a reconnu et tous se sont moqué de moi, m’ont humilié, rejeté en me disant que je ne suis ni paon ni geai… »

Après cette triste confession, le geai a jouté :  « Si j’ai un conseil à donner, c’est de rester soi-même, chacun doit garder sa personnalité, son caractère et surtout, le plus important…ses amis ! ».

T.G

 

Nous avons appris qu’un geai qui se trouvait laid a volé les plumes de son confrère le paon qui était en train de muer. D’après certains témoins, il se les ai mises dessus et est allé parader auprès des femelles paon. Mais on l’a reconnu et il s’est fait humilié, hué et sifflé. Même les siens l’ont rejeté. Malgré cela nous avons réussi a recueillir son témoignage :  « J’ai fait cela juste parce que je me trouvais laid et que j’aimais les femelles paons. Je ne voulais pas les offenser ! Quoiqu’il en soit, je vais quitter le pays. »

Depuis ce jour, personne n’a revu ce geai.

R.P

 

Une grenouille explose !

 

Un directeur de camping, Monsieur Alvin, raconte un fait mystérieux :

« Je me promenais hier vers 20h en écoutant de la musique quand j’ai vu une grenouille observer bizarrement un bœuf. Elle respirait étrangement. On aurait dit qu’elle cherchait à grossir ou à épater le bœuf. »

Nous demandons alors s’il avait cherché à aider cette grenouille, mais la réponse nous a laissés perplexes : « Quand elle a été assez grosse, j’ai voulu la faire partir en lui faisant peur mais elle a explosé tout d’un coup ! ».

Sans doute vouloir changer d’apparence ou rivaliser avec plus gros que soi peut entraîner de graves conséquences !

M.J

Un bouc retrouvé au fonds d’un puits

Jeudi soir, un bouc a été retrouvé au fonds d’un puits, voici son témoignage :  « J’ai rencontré un renard qui m’a invité à boire un verre avec lui au fond de ce puits. Je l’ai accompagné sans réfléchir. On boit et il me demande de me lever pour que je l’aide à sortir. Seulement ensuite, il est parti… »

Nous avons repêché le bouc hier soir dans un état d’énervement et surtout d’hypothermie. Il faut espérer que le renard ne fasse pas d’autres victimes !

 

Un voleur de fromage

Le crime s’est produit dans le théâtre de la rue La Fontaine : un corbeau a été retrouvé en larmes. Celui-ci était  seul et s’est fait voler son fromage. Voici ce qu’il raconte : » J’étais seul, un renard arrive et me demande de chanter, alors, flatté, je chante les yeux fermés. Mais le renard a pris mon fromage et s’est enfui ! »

Des recherches sont en cours mais tant que ce voleur ne sera pas retrouvé, nous recommandons à tous les citoyens de ne pas céder aux compliments d’un renard car nous pensons que ce n’est pas son premier acte de vol !

 

M.F, M.C, N.G




Faites vos contes…

29 01 2012

Voici ENFIN les textes des 6èmes B : Oui, ce fut un peu long mais nous avons procédé en plusieurs étapes… Vous trouverez donc 4 débuts de contes (les fins existent…) que nous vous laissons le soin de terminer au gré de votre imagination. Bonne lecture et bonne écriture ! (3 autres contes ne sont pas tout à fait prêts mais peut-être arriveront-ils bientôt…)

Texte 1

 

L’amour du jeune chevalier

Il était une fois , un jeune et beau chevalier qui rêvait de trouver l’amour . Un
jour , il trouva sur le bord de sa fenêtre un papier contenant ce message: « je suis une princesse prisonnière d’un dragon dans un château. J’envoie ce message à l’aide d’une colombe. Si vous trouvez ce mot, je vous en prie, aidez-moi ! ».

Il décida de partir la sauver . Il prit une corde et un sac . En route, il
rencontra un vieillard qui était entrain de se noyer . Il plongea et le sortit
de l’eau . Le vieillard le remercia . Le jeune chevalier lui dit qu’il allait
sauver une jeune fille prisonnière d’un dragon .Et il lui donna en échange une clef d’or
magique qui pouvaitt ouvrir beaucoup de portes. Le chevalier continua sa route.

Plus loin, il rencontra un énorme monstre. Celui-ci  avait une énigme, il lui dit :

« Si tu trouves mon énigme je te
laisserait passer. » Le jeune homme accepta, alors l’horrible monstre reprit :

« Qui a quatre pattes le matin, deux
pattes le midi et trois pattes le soir ? »

« Un homme, lui répondit-il.

« Tu as raison tu peux passer. »

Puis il arriva devant la tour du dragon…

 

Texte 2 :
LE LAPIN MAGIQUE
Il était une fois, une jeune fille pauvre mais qui possédait un lapin magique. Ce
lapin était le cadeau que sa mère lui avait donné avant de mourir. Il pouvait
exaucer de petits vœux, comme rencontrer un prince, ou un peu de nourriture. Un
jour, une vieille dame entendit des rumeurs qui disaient qu’ une jeune fille
avait un lapin magique, elle décida de voler ce lapin pour gagner beaucoup
d’argent. Dans la nuit, la vieille dame vola le lapin en l’attirant avec de la
nourriture. Le jour se leva et la petit fille alla donner à manger à son lapin, mais…
il n’était plus là, elle le cherchait partout quand soudain elle vit un message.

Alors elle lut le message avec beaucoup d’attention et réfléchit toute la journée
. Elle décida de se rendre à l’endroit que lui indiquait le message : elle devait se rendre dans une grotte où elle avait beaucoup de chance de se perdre.
La jeune fille prit donc la route, ce qui l’ amena à traverser une  forêt où habitait  dans un vieux cabanon une méchante sorcière. Un matin  où la sorcière se promenait, elle
aperçut la jeune  fille qui était avec son lapin  aux pouvoirs magiques. La sorcière
captura ce fameux lapin enfin de lui supprimer ses pouvoirs magiques. La jeune
fille partit à la recherche de son lapin. Elle remarqua un vieillard au pied
d’un arbre  qui avait perdu son chemin et la jeune fille  décida de l’aider à retrouver son chemin en échange il lui donna sa parole qu’ils allaient délivrer son lapin grâce à son anneau magique qui rendait invisible. Le vieillard et la
jeune fille se rendirent devant le cabanon de la sorcière…

Texte 3

 

Le mystérieux remède

 

Il était une fois, un paysan qui était pauvre. Un jour, son fils tomba très malade, à cause d’une
banane dans laquelle il y avait du poison. Ne pouvant pas payer le médecin, trop cher pour le soigner, il décida pour le lendemain, de partir en quête du médicament. Pendant la nuit, il fit un rêve. Il vit qu’il
arrivait sur une île, par l’océan. Puis, il se réveilla brusquement, car il
avait vu un diable dans son rêve. Le lendemain, il emprunta une barque à un
pêcheur en échange d’un kilo de poisson. Il alla sur l’île comme son rêve
l’avait prédit. Au bout de quelques heures, il arriva sur l’île quand il vit
une jeune et petite fille, terrorisée. Elle lui expliqua quelle avait vu un
diable immonde ! Après avoir écouté la petite fille,  le paysan lui dit qu’il tuerait le diable.
Alors, la petite fille lui donna une épée magique qui tranchait cent fois plus
fort qu’une épée ordinaire. Elle lui donna aussi une clé en lui disant qu’elle
lui servirait.  Le paysan poursuivit donc sa quête…

Il marcha longtemps, très longtemps, jusqu’à ce qu’il arrive devant un gros rocher, où il
y avait écrit une énigme :

«  – Mon premier est une rondelle de saucisson
sur un boomerang.

-Mon
deuxième est une rondelle de saucisson sur un boomerang.

-Mon troisième est une rondelle de
saucisson sur un boomerang.

-Mon quatrième  est une rondelle de saucisson sur un
boomerang.

-Mon cinquième  est une rondelle de saucisson sur un
boomerang.

-Mon sixième est une rondelle de saucisson
sur un boomerang.

-Mon tout indique l’arriver du printemps

Le paysan réussit à résoudre l’énigme posée. La solution était les six rondelles sont revenues. Les
écritures de la pierre changèrent ; l’homme lut le nouveau message. La pierre
indiquait le chemin à suivre et ce qu’il fallait faire. Il arriva à une chambre
secrète qu’il ouvrit grâce à la clé.

A l’intérieur, il y avait un énorme diable cracheur de feu…

Texte 4

Le
courageux soldat

 

 

 

Il était une fois une jeune princesse qui était la plus belle de tous les temps. Elle s’était
fait enlever par un dragon car elle ne voulait pas l’épouser.

Pour l’enlever celui-ci avait pénétré dans le château par la porte de derrière, il avait tué les
gardes qui surveillaient la chambre de la princesse et l’avait enlevée. Quelques
heures après, la femme de ménage avait trouvé les gardes morts et la chambre de la
princesse vide. Elle alerta le roi mais c’était trop tard le dragon était parti
avec la fille de ce dernier, en volant.

Le roi avait envoyé  tous ses meilleurs soldats mais tous avaient échoué. Alors, il envoya le seul soldat qui
lui restait, c’est- à- dire le moins compétant, il était maigre et chétif et n’avait pas de muscle. Il était cependant courageux.

Ce courageux soldat partit pour l’île de Kells avec le bateau qu’on lui avait prêté . Sur  sa route juste avant d’arriver un orque sauta sur le bateau et le fît couler. Ce fameux soldat donc arriva sur l’île à la nage.

Une fois sur l’île il arriva devant une grotte …




Ca y est… nous plongeons dans l’univers du conte !

25 11 2011

Après une première séquence sur la communication au collège puis une seconde sur les saisons en poésie, nous débutons (enfin) celle consacrée au conte merveilleux.

Lors de la première séance, les élèves ont eu à choisir une image dans des magazines, évoquant pour eux l’univers des contes. Ils ont ensuite présenté leurs trouvailles à la classe en expliquant leur choix. Voici un petit aperçu  de leurs représentations :




Bonjour tout le monde !

17 10 2011

Il était une fois, des CM2 qui allaient devenir de petits sixièmes au Collège et des jeunes 6èmes qui avaient

été des CM2.

Un jour, leurs professeurs décidèrent qu’ils pourraient communiquer ensemble et échanger

tout plein de choses… Alors, ils créèrent un espace internet appelé un blog pour qu’ils puissent se raconter des

« trucs »….

A suivre…