Le Parlement irakien vient de passer 3 lois: le vote du budget 2008, la tenue d’élections provinciales (un pas majeur vers un rééquilibrage des pouvoirs, crucial pour la COIN), et une amnestie partielle pour des détenus.

Ce qu’il faut retenir tient dans l’apparent consensus obtenu en dépit des appartenances ethniques.