LA MOTIVATION DES ELEVES

18 01 2009

La motivation est définie en termes « d’état d’activation » pour répondre à un motif à satisfaire. Il existe diverses sortes de motivations mais nous nous intéressons ici aux motivations dites cognitives (la curiosité). Elle consiste à susciter chez l’apprenant l’envie, le désir d’apprendre, à capter son attention, à l’intéresser.

Lors de la conduite d’une leçon, la motivation des élèves revêt une grande importance, en ce sens qu’elle met l’élève dans une situation qui l’amène à s’intéresser aux différents contours de la notion qui doit être évoquée.

Les différentes analyses sur la motivation à apprendre en contexte scolaire révèlent qu’un certain nombre de facteurs influe sur la dynamique motivationnelle des élèves en classe, notamment les informations sur le contenus, les activités d’apprentissage que l’enseignant propose, l’évaluation qu’il impose, les récompenses et les sanctions qu’il utilise, et lui-même, de par sa passion pour sa matière et le respect qu’il porte à ses élèves.

Au vue de ces éléments, nous conviendrons que la motivation des élèves intervient à plusieurs niveaux et qu’elle diffère par sa nature et par la manière dont les élèves doivent être motivés. Lire la suite »




LA CONDUITE ET L’ANIMATION D’UNE LEÇON DE SCIENCES PHYSIQUES

28 12 2008

La séquence ou séance de leçon représente l’enchaînement des différentes activités qui constitue la leçon. La conduite d’une leçon comporte un certain nombre d’étapes fondamentales devant permettre à l’enseignant d’assurer un meilleur apprentissage. Le scénario le plus souvent adopté s’articule comme suit :

  • le contrôle des absences ;
  • la vérification des prérequis et préacquis ;
  • la motivation des élèves;
  • la communication des objectifs de la leçon aux élèves et leur mise en œuvre ;
  • l’évaluation de la séance et le retour sur la motivation ;
  • la prescription des tâches à domicile ;
  • le remplissage du cahier de texte.

Lire la suite »




LA PREPARATION D’UNE LEÇON DE SCIENCES PHYSIQUES

28 12 2008

Une leçon s’inscrit alors dans le programme d’enseignement d’un niveau considéré. Elle est une partie d’une progression qui se perçoit de façon dynamique. A ce titre, une bonne leçon doit être bien articulée par rapport à la partie du programme déjà traitée en amont dont elle tire une partie de ses prérequis. En aval, elle doit permettre l’ancrage des notions nouvelles qui seront utiles pour aborder les leçons futures. Dans la préparation d’une leçon, on ne doit donc ni oublier les leçons qui l’ont précédée, ni ignorer celles qui se bâtiront sur elle. Lire la suite »




L’EVALUATION EN SCIENCES PHYSIQUES

28 12 2008

L’évaluation scolaire est au service de la régulation : régulation sociale par la gestion des flux d’élèves ou d’étudiants, régulation pédagogique dans le système enseignement-apprentissage.

Elle assume trois types de fonctions : la fonction diagnostique (prédictive), la fonction formative et la fonction sommative. Lire la suite »




METHODES ET TECHNIQUES POUR L’ENSEIGNEMENT DES SCIENCES PHYSIQUES

27 12 2008

On définit la méthodologie comme étant l’ensemble des méthodes, des techniques, de procédés (démarches) qui permettent d’atteindre les objectifs de l’enseignement. Nous proposons ici un ensemble de réflexions portant sur des méthodes, des techniques que nous estimons adaptées pour l’enseignement des sciences physiques. Lire la suite »