Sep 02

billet : les vrais chiffres du français !

Les vrais chiffres du français : des raisons de célébrer !

À en croire les « déclinistes » et autres masochistes de la langue, le français est fini et sans avenir. Mais comme le chante si bien Charles Aznavour : « Et pourtant, et pourtant… »

Car, si l’on consulte les données de l’Observatoire de la langue française, c’est exactement le portrait inverse qui ressort. Non, le français n’a pas dit son dernier mot !

http://www.forumfrancophonie2012.org/blogue/2012/01/les-vrais-chiffres-du-francais-des-raisons-de-celebrer/

Que disent les chiffres ?

Donc, 223 millions de personnes parlent notre langue dans environ 70 pays.

De ce nombre, 28 millions proviennent de pays en dehors de la Francophonie institutionnelle, comme l’Algérie, les États-Unis et Israël. Parmi les pays observateurs de la Francophonie, l’Autriche et la Pologne obtiennent également un score honorable.

Les statistiques sur le nombre d’apprenants sont aussi enviables.

En tout, 112 millions de personnes apprennent le français dans le monde, dont 24 millions dans 100 pays hors de la Francophonie institutionnelle. Cette liste est très incomplète. Il reste de gros trous à boucher notamment pour l’ensemble de l’Amérique au sud du Rio Grande.

Certaines données laissent songeur. En Inde, 550 000 apprenants – dix fois plus qu’en Chine. En Ouzbékistan, 421 000. Pour l’ensemble de la Russie : 792 000.

Ces statistiques sur l’enseignement laissent deviner un énorme trou statistique. Quel est le lien entre le nombre d’apprenants et de locuteurs? Si 570 000 Brésiliens apprennent le français année après année, combien deviennent francophones? Combien le demeurent? Je parierais que la langue française se porte encore mieux que ces statistiques nous le disent. Nous aurons d’ailleurs l’occasion d’approfondir la question avec de nombreux spécialistes lors de mes futures chroniques.

Certes, le français se porte mal dans les instances internationales telles l’ONU et l’Union européenne, de même que dans les cercles d’affaires. Mais il s’agit là des trois seuls secteurs où il peine. Autrement, la langue française va bien : on continue de l’apprendre partout dans le monde et elle affiche encore une belle vivacité.

Bref, quand on considère la liste des grandes langues internationales, le français ressort nettement comme la plus internationale de toutes ces langues, juste après l’anglais!

(1 commentaire)

  1. SUPER!!!! 🙂

Laisser un commentaire