Avantages et inconvénients du métier d’infirmière

4 11 2010

Les Avantages de la profession

- la sécurité de l’emploi : on manques d’infirmiers et d’infirmières. Cette profession ne connait pas le chômage.

illustration extraite du site supsante.com

- le travail en équipe : l’infirmière ne porte pas toute la responsabilité des soins. Elle peut aussi discuter avec ses collègues. 

- La relation humaine : L’infirmière ne fait pas que soigner, elle s’occupe des patients, elle les aide, et leur parle. Elle noue des liens parfois très forts avec les malades. 

- une diversité dans le travail : les infirmières ne font jamais la même journée. Elles exécutent des tâches très variées. 

- la diversité des carrières : on peut se spécialiser dans un domaine  bien précis 

(Ex : puéricultrice…) 

Les inconvénients de la profession 

- Les horaires sont contraignants en hôpital public (par exemple : le travail de nuit ou en équipe, travail le week-end…) en cabinet libéral (il faut faire beaucoup d’heures). 

- La charge administrative est importante avec les dossiers à remplir (pas de dossier informatique, tous les soins sont notés par écrits). 

- La responsabilité dans l’administration des médicaments : une erreur peut être fatale (par exemple : erreur de prescription du médecin). 

- L’usure physique et psychologique guette ces professionnels de la santé (Il faut porter des malades et accepter la souffrance des autres). 

- La rémunération au début de la carrière est de 1450 euros et au bout de 20 ans on atteint 2100 euros sans espoir d’évoluer à moins de se spécialiser ou de travailler dans un cabinet infirmier. Dans un cabinet libéral, les salaires sont plus élevés mais l’infirmière doit beaucoup travailler. 

                                                                 Martin Tanguy et Alexis Marcillan


Actions

Informations

Une réponse à “Avantages et inconvénients du métier d’infirmière”

7 11 2010
tastethdt (00:07:27) :

Des titres, une image légendée, de la mise en page,… un super premier article, bravissimo ! Il nous tarde les suivants…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire