Rencontre avec Cathy Ytak le mardi 11 avril 2017

Échange entre les élèves et Cathy Ytak

-Dans votre livre : « La seule façon de parler. », vouliez-vous faire passer un message ?
-Non pas forcément, après je pense que quand on parle, quand on écrit, nous faisons toujours passer un message. Je suis comme Nine. Quand j’étais adolescente, j’avais peur du collège. Je détestais le bruit donc je me mettais dans ma bulle.J’ai commencé comme vendeuse et ensuite j’ai fait une formation de reliure d’arts. J’ai fait une formation langue des signes où j’ai appris beaucoup de choses, mais je n’ai plus pratiqué la langue des signes après la formation et j’ai pratiquement tout perdu.
– Est-ce-que parfois l’inspiration vous manque ?
– Non ,  je regarde les personnes vivre autour de moi. J’adore regarder les personnes qui se disputent.
– Est ce dur d’écrire un livre ?
– Non par rapport a d’autres métiers on ne peut pas dire que écrire un livre dur.
– Que vous apporte la rencontre avec vos lecteurs ?
– La rencontre avec mes lecteurs m’ apporte beaucoup de choses car je peux savoir les défauts et les qualités de mes livres. J’ai d’autres passions dans la vie : la musique.
– Combien de livres avez-vous écrit ? Étaient-ils tous des romans jeunesse?
– J’ai écris environ 36 livres.Au début,c’était des Romans pour adulte puis après,c’était pour ados.
– Avez vous un moment particulier pour écrire ?
– Non car je n’ai pas tout le temps le temps car j’ai beaucoup de choses à faire.
– Votre livre est-il basé sur des faits réels ?
– Oui car pour Nine, je me suis inspirée de moi étant enfant. Car j’étais vraiment amoureuse d’un surveillant.
– Pourquoi les éditeurs et illustrateurs mettent des éléments sur la couverture qui n’ont aucun rapport avec le livre ?
– Ce n’est pas moi qui choisi les éditeurs et les illustrateurs. Et s’ils trouvent un élément beau, ils le mettent sur la couverture ; cet élément peut n’avoir aucun rapport avec le contenu du livre. Donc, ne pas se fixer trop d’idées sur le livre en regardant seulement la couverture. Mais il faut lire le résumé en 4 ème de couverture.
– Aimeriez vous que votre roman soit adapté au cinéma ou au théâtre ?
– oui j’ aimerais beaucoup qu’il soit interprété dans une pièce de théâtre mais des élèves ont déjà eu des idées mais ça n’a pas marché.
-Voyagez-vous quand vous lisez un roman ?
– Oui je voyage beaucoup quand je lis.
– Où puisez vous votre inspiration ?
– Mon inspiration vient d’autour de moi,de mon ouïe et de mon odorat.
– Combien de temps avez vous mis pour écrire La seule façon de te parler?
– J’ai mis cinq mois pour écrire La seule façon de te parler.
-Avez vous plutôt plus d’imagination la nuit ou le jour ?
– la nuit car c’est plus silencieux alors que le jour il y a des voitures, motos qui passent
des enfants qui crient.
-Comment avez-vous choisi le titre de votre roman ?
– J’ai choisis ce titre avec l’ éditeur. J’ai beaucoup de mal à trouver un titre.

Alina – Loane – Lilou – Nicolas – Eloi –  Alessandro –  Davy –  Léna – Julie

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Christophe Miraucourt

Les élèves de 4C participent au prix littéraire des collèges 2017 organisé par la médiathèque de Belfort. Dans ce cadre ils ont rencontré l’écrivain Jean-Christophe Miraucourt, auteur du roman « Crime Tattoo » proposé dans la sélection. Ils ont échangé sur le métier d’écrivain ainsi que sur les thématiques des livres. Une petite séance dédicace à la fin de la rencontre pour laisser un souvenir indélébile …. Les élèves vont écrire des articles à la façon d’un journaliste pour restituer leur expérience, je ne manquerai pas de vous les partager.

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Cathy Ytak

Les élèves ont eu la chance de rencontrer Cathy Ytak. Nous la remercions. Un moment privilégié pour parler de l’univers de ses romans, du métier d’auteur, de l’inspiration, des émotions … Les jeunes ont pu expliquer le travail mené en amont et offrir leurs créations. Même si tous les livres de la sélection du prix littéraire ont eu du succès auprès des élèves, « La seule façon de te parler » reste leur livre préféré ! Un réel enthousiasme face au roman et face à l’auteur ! Un moment fort comme on les aime, qui déclenche l’envie de lire, d’écrire ou encore de s’intéresser encore plus aux thématiques abordées. Les élèves ont émis le souhait de pouvoir découvrir de façon plus approfondie le langage des signes.

 

 

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Do la honte.Raphaël Frier L.L

J’ai trouvé ce livre très intéressent et original. Il m’a beaucoup plu. Le personnage que j’ai préféré est le personnage principal  » Dorian  » je l’ai trouvé très courageux et mature. j’aime  tous les personnages, tous ont un caractère différent. Ce livre montre comment un enfant peut être autonome et mature. Mes moments préférés dans le livre et quand Dorian est chez lui et qu’il explique sa vie comme si c’était banal. Devant ce livre j’étais mélancolique parce que je trouvais ça très triste de vivre son enfance comme cela et de me dire que cela peut être vraiment réel.

J’ai lu ce livre très facilement, il est facile à lire et original. Ce livre m’a beaucoup plu.

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page