Critique du livre « La Traversée » Territoire de lecture.

J’ai aimé ce livre car  l’histoire que vit Seyba est profonde et touchante car les liens qu’il tisse avec les personnes qu’il rencontre tel que Nafi, Thiane, Samory,  ou les passagers de la barque sont forts et émouvants, de plus, la façon dont Jean Christophe Tixier a ordonné son livre, le fait que l’on soit tout d’abord plongé dans le naufrage de la barque à cause de la tempête puis qu’il explique sa vie avant son départ, donne une impression de nostalgie, nous faisant éprouver de l’empathie pour ce personnage ayant quitté son foyer afin de rallier l’Europe.

Il y a aussi un passage émouvant dans le chapitre intitulé « Youssou » qui m’a beaucoup plu, c’est le moment où Seyba propose à son ami Youssou de partir avec lui en Europe, proposant même de lui payer la traversée grâce à l’argent sale que leur envoi Fodé, l’aîné de la famille, devenu braconnier.Pendant une longue année, Youssou s’est persuadé que  tout était tellement plus facile en Europe pour se rassurer concernant son choix mais la nuit du rendez-vous avec le passeur, Youssou  douta tellement qu’il vint à penser que son choix n’était pas le bon et décida de rester, alors il observa son ami partir, après avoir dit au passeur qu’il était seul.

L’histoire du livre est originale et émouvante, nous faisant remarquer les différences sociales par rapport à nos vies,il y a beaucoup de suspens du fait des nombreuses interludes servant à raconter la vie de Sam avant son départ, les actions y sont importantes et très détaillée, et l’attachement que l’on éprouve à l’égard de Sam devient vite très puissante.

La fin est aussi touchante que le reste du livre, car la scène est très bien rendu, de part la fièvre de Sam, ses délires fantasques, le navire apparaissant comme un sauveur au milieu de cet océan de désespoir, le doute concernant  les gardes-côtes, décidant de leur avenir selon leur nationalité, Italiens= nouvelle page à écrire en Europe et Libyens= tortures et interrogatoire puis être reconduits au pays et nouvelle traversée dans l’espoir d’une vie meilleure.

La fin est brusque car après s’être autant attaché à Sam, on voit savoir ce qu’il lui arrive et l’on veut connaitre sa nouvelle vie mais l’auteur a  fait exprès de la rendre si abrupte afin de rendre hommage au 200 000 migrants ayant tenté de se rendre en Europe et au 3 500 ayant perdu la vie dans ce périple, croyant tous en un avenir meilleur.

Pour ça et bien d’autres raisons, je vous conseille fortement de lire ce livre !

                                                  Thomas

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

La Traversée de Jean-Christophe Tixier (M.S)

J’ai beaucoup aimé lire le livre La Traversée,  je n’ai pas du tout oublié l’histoire et pour que ça dure plus longtemps j’ai lu un chapitre tous les soirs et après je l’ai relu. J’ai cru que c’était comme le Titanic mais rien à voir.Les personnages sont détaillés, les sentiments des personnages également.Ce livre met du suspense,de la peur, du courage et plein d’autres sentiments.Je pense que l’auteur Jean-Christophe Tixier a voulu montrer la puissance de la mer, sa force, son ampleur, tellement fort que l’homme ne peut rien faire.Il a voulu montrer que l’homme est tout petit et fragile face au gros dégâts que l’océan peut avoir . Je ne dirai pas plus pour vous donner envie de le lire . Je vous conseille de le lire.

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page