Critique du livre « Signe Distinctif : Roux » par Anouk Bloch-Henry. Territoire de lecture. M.B. C.T.

Nous avons  aimé ce livre car c’est un roman court, facile à lire, et on partage le quotidien d’un adolescent qui grandit sans père mais qui veut quand même réussir dans la vie. Harold (l’adolescent en question) possède un signe qui le distingue des autres, Harold est roux. Le fait d’être roux fait bien sentir qu’à cet âge toute différence est synonyme de mépris, d’exclusion, de moquerie, et de prendre un ado comme bouc-émissaire pour se défouler sur lui, bien évidemment sur autrui, ce qui renforce le côté  immature des personnages du livres excepté Harold et Axelle.

Mais ce jeune garçon ne va pas se laisser faire, il va tomber amoureux d’une de ses camarades de classe qui se nomme Axelle, elle qui l’aime tant et qui va même jusqu’à quitter son petit-ami Matthieu.

Anouk Bloch-Henry ( l’auteur ) en profite pour citer le site web Facebook, critiquant l’influence que ce site possède sur les jeunes. Ici le site est utilisé comme un moyen de lancer une véritable « vendetta anti-roux » ; « like » de blague de plus en plus glauque… Au point d’arriver à un « mouvement anti-roux » incontrôlable. L’auteur manie parfaitement les émotions d’Harold, nous faisant éprouver sa joie, ses blessures, son espoir, ses souffrances etc … Il nous montre même que Harold reste fort grâce à l’amour de sa mère et d’Axelle.

La fin est aussi très touchante, Axelle réunit une troupe de 4°ème et de 3°ème  pour lutter contre la campagne anti-roux que mène Matthieu et son acolyte Etienne. Ainsi, ils se colorent tous les cheveux en roux, se réunissent au lien de rendez-vous de la future chasse au roux.

La bataille s’annonce sanglante, Etienne tente de stopper la marche anti roux qu’il a lancée mais en vain, les adolescents sont là pour casser du roux et en voila dix qui se présentent devant eux. Harold armé d’un tesson de bouteille fait face à un membre de la chasse au roux, le blesse alors mais avant que Harold ne lui fasse trop mal et que la bataille entre la clique d’Axelle et les chasseurs de roux commence la police arrive alors, tout le monde fuit mais Axelle et Harold se retrouvent ensemble au commissariat, se retrouvant ensemble dans la même cellule pour des retrouvailles émouvantes.

 Si vous êtes en quête d’émotions je vous conseillefortement ce livre

Baptiste

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Marjane et le Sultan MR

J’ai beaucoup aimé votre livre Marjane et Sultan car Marjane ne se laisse pas faire, elle n’abandonne jamais Mais j’ai été déçue car je pensais qu’Adi était le sultan. En plus j’aurais préféré aussi que leur aventure dure plus longtemps avec plus d’obstacles.

Manon

Création réalisée par Andréa

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

la seule façon de te parler MR

J’ai bien aimé ce livre car on nous montre que les sourds ne sont pas des handicapés, et Nine le comprend dans ce livre. J’aime bien aussi le fait que Nine était amoureuse d’Ulysse et qu’au final elle aime son frère .Ce livre parle beaucoup des sentiments et c’est surtout cela que j’apprécie.

Extrait:

Alors j’ai pointé un doigt vers lui. Puis j’ai posé ma main bien à plat sur mon thorax, et je l’ai fait monter vers le haut, je l’ai retournée et je l’ai tendue vers lui, paume vers le ciel comme un cadeau.

Ce signe- là… il veut dire:

<<Je t’aime>>  Manon

Création réalisée par Thomas

 

 

 

 

Enregistrer

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

L’interrogatoire O.C

Certains personnages sont vraiment hilarants. J’aime beaucoup leurs personnalités, notamment celle de Mr et Mme GOUCHINOUX . Le livre est très sympathique, mais je l’ai trouvé un peu court, ce qui est dommage. Sinon l’histoire est très facile à comprendre. Les décors sont assez bien décrits. Le vocabulaire est familier et j’apprécie beaucoup cela.

Océane

 

 

 

 

 

 

 

 

Création réalisée par Lilou

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page