Un ours dans la bergerie A P

Tout d’abord, l’histoire est très touchante et prenante car elle pourrait être parfaitement réelle. Il y a encore des chasseurs ou braconniers qui tuent des ours et laissent sûrement de petits êtres sans défenses et seuls dans les forêts. L’histoire avec ce petit garçon me touche, il s’attache à cette petite bête, et s’en occupe très bien; les parents de ce jeune garçon sont à leur tour touchés. A la fin, c’est le cœur gros que j’ai compris que l’ours hibernera et il ne le reverra plus jamais. J’ai été soulagée en lisant les dernières lignes de ce livre car Fanfan un ami du père l’aurait aperçu du côté de l’Espagne.

Voici l’extrait que j’ai préféré:

-Bon,on va voir ce gros bébé ? avait-il fini par demander .

Voilà comment il se retrouvait sur mes talons. J’entendais son souffle derrière moi, régulier, et presque malgré moi je me réjouissais :je n’étais plus seul. Une fois arrivé à la ruine, bien sûr ,il n’a pas pu s’empêcher de caresser l’ourson et de lui laisser mordiller ses doigts .

-Il doit rester sauvage …lui ai-je rappelé avec un clin d’œil. L’animal a goûté pour la première fois aux granulés de colza, ceux avec lesquels les éleveurs complètent l’alimentation de leurs brebis allaitantes …Il a adoré !

Andréa

 

 

 

 

 

 

 

 

Création réalisée par Loane

It’s only fair to share…Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page