Logo du WebPédagogique Logo du WebPédagogique

Dossier EDD : Le recyclage de la matière synthétique (3e partie)

Le recyclage du plastique

Le plastique, c’est fantastique, comme nous pouvions l’entendre dans la fin des années 80

Regardez le bord de votre écran d’ordinateur, la coque de votre dernier portable à la mode, le stylo que vous mâchouillez sans vous en rendre compte, votre carte de crédit…. Il est partout ! Rares sont les objets de notre quotidien qui ne soit entièrement ou en partie à base de plastique. Mais savez-vous d’où il vient, quelle est sa composition, comment il est valorisé en fin de vie ?

Sommaire

  • I. Le plastique, késako ?
  • II. Le recyclage du plastique
  • III. Vers une voie biologique
  • IV. Pour conclure

I. Le plastique, késako ?

Les plastiques sont des matières composées principalement de polymères, le Polyéthylène Téréphtalate (PET) et  le Polyéthylène Haute Densité (PEHD). Ces polymères ont la propriété de se mettre en forme facilement par extrusion, moulage, coulage ou filage après un chauffage modéré, de 100 à 200 °C.

À l’origine, les matières plastiques étaient synthétisées à partir de résines dérivées de matières végétales, comme la cellulose, extraite du coton, le furfural, extrait de céréales, des huiles, obtenues à partir de graines, les dérivés d’amidon ou de charbon. Seule la caséine, protéine du lait, n’était pas d’origine végétale. Désormais, les matières plastiques sont synthétisées à partir de produits pétrochimiques, c’est-à-dire à partir du pétrole.

Son recyclage c’est lui aussi imposé comme une évidence, pour limiter l’extraction de matière première, le coût de leur transformation et l’élimination des déchets plastiques. Mais bien que les matières plastiques soient présentes sous de très nombreuses formes dans notre quotidien, ces dernières sont peu recyclées, et le faible recyclage réalisé, ne fait que retarder son incinération !

II. Le recyclage du plastique

Le recyclage concerne essentiellement les bouteilles et les flacons.

Dans un centre de tri, ils sont séparés en deux groupes, le Polyéthylène Téréphtalate (PET) et  le Polyéthylène Haute Densité (PEHD). Puis conditionnés en balles, ces plastiques sont dirigés vers des usines de recyclage différentes. Là ils seront broyés puis mélangés à la matière plastique vierge pour être valorisés en fibre polaire, doublure de vêtements, oreiller, couette, matériaux isolants acoustique, électrique, tuyaux

Nous les retrouvons ainsi dans les objets de notre quotidien, sous une nouvelle forme. Mais comme nous l’avons dit, cela ne fait que retarder leur incinération, et donc à polluer l’atmosphère suite aux rejets gazeux.


Source

III. Vers une voie biologique

En 2006, L’équipe de Kévin O’Connor à l’University College of Dublin a découvert une bactérie permettant de valoriser le plastique qui compose nos bouteilles d’eau. Cette bactérie répond au doux nom de « Pseudomonas putida CA-3». Cette technologie montre comment une combinaison de la chimie et de microbiologie peut aider à transformer un plastique en matière biodégradable utile.

Par pyrolyse du polystyrène : il est transformé en huile de styrène. Cette huile est alors donné à une colonie de bactéries, Pseudomonas putida. Ces bactéries transforment l’huile de styrène en granules de plastique PHA (polyhydroxyalkanoate), un plastique biodégradable qui résiste bien à la chaleur et qui peut-être utilisé sous des formes diverses telles que, film ou matériau rigide. Ce mode de transformation, limite les rejets gazeux et préserve l’environnement. Mais ce mode de transformation n’est pas généralisé, notre planète n’est pas encore débarrasser de l’ensemble des plastiques qui la pollue.

Ainsi le plastique est difficilement recyclable et donc finalement pas si fantastique…. Le meilleur recyclage est encore d’en utiliser le moins possible et donc d’en produire le moins possible, au risque de le retrouver dans notre environnement… pour encore très longtemps !

IV. Pour conclure…

Le recyclage est certes une solution mais ce n’est pas la seule chose à mettre en valeur si on se préoccupe des déchets.  La solution aujourd’hui en matière de déchets est bien d’en mettre moins à la poubelle.

Des liens supplémentaires

Quelques vidéos

Sur le site de l’INA : Le recyclage du plastique.

A voir également :

Recyclage des différents plastiques

*
Le bel exemple du recyclage des bouteilles et flacons plastiques

A propos

Constructeurs de connaissances en SVT... http://www.monanneeaucollege.com

Mots-clef :
No Comments » for Dossier EDD : Le recyclage de la matière synthétique (3e partie)
1 Pings/Trackback for "Dossier EDD : Le recyclage de la matière synthétique (3e partie)"
  1. […] Un dossier sur le recyclage de la matière du plastique […]

Laisser un commentaire

My Account