Avant de commencer à jouer, il faut connaître l’ordre des notes dans les 2 sens, c’est utile pour la suite :

 

Do – ré – mi – fa – sol – la – si – do se joue en allant vers la droite sur le clavier

 

Do – si – la – sol – fa – mi – ré – do se joue en allant vers la gauche sur le clavier.

 

 

Mais comment reconnaît – on les touches qu’il faut jouer ????

 

1 – Un clavier est composé de touches blanches et touches noires.

2 – Les touches noires sont groupées par 2 ou par 3.

3 – La note DO est la touche qui se trouve à gauche de 2 touches noires.

 

Clavier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUELQUES LIENS

 

Clavier virtuel

Fonctionne avec la souris. Possibilité de changer le timbre instrumental.

Clavier virtuel 2

 

Reconnaître les notes du clavier

 

Vous allez maintenant pouvoir jouer la célèbre mélodie « Ode à la Joie » de Ludwig van Beethoven.

 

Mais avant de commencer , il faut se souvenir que :

– quand les notes vont vers le haut sur le portée, il faut aller vers la droite sur le clavier ;  

– quand les notes vont vers le bas sur le portée, il faut aller vers la gauche sur le clavier et,  bien sûr,

– quand on voit 2 notes identiques (c’est à dire placées au même endroit), il faut jouer 2 fois la même touche :

lire notes sur portée

 

 

 

Partition

BEETHOVEN – Ode à la joie

 



 

 

Roméo et Juliette (Romeo and Juliet) est une tragédie écrite en 1597 par William Shakespeare d’après des récits plus anciens d’origine italienne.

W. Shakespeare
W. Shakespeare
(1564 – 1616)

Le balcon

 L’action se passe à Vérone, en Italie où s’affrontent sans cesse 2 familles : les Montaigu et les Capulet. Roméo Montaigu et Juliette Capulet se rencontrent lors d’un bal et tombent amoureux l’un de l’autre. Après le bal, Roméo va déclarer son amour à Juliette dans la célèbre scène du balcon.
Ils décident de se marier en secret car leurs familles sont ennemies et demandent à Frère Laurent, un moine, ami de Roméo, de les unir. Mais Roméo est exilé hors de la ville après avoir tué le frère de Juliette lors d’un duel. Le père de Juliette a décidé de la marier au comte Pâris mais elle refuse, provoquant ainsi la colère de ses parents. Elle va alors demander de l’aide à Frère Laurent. 

Scène du tombeau

Celui-ci propose à Juliette de prendre une potion qui lui donnera l’apparence de la mort.  Elle sera déposée dans le caveau des Capulet  et Roméo, prévenu par une lettre, viendra la faire sortir. Malheureusement, le messager ne peut arriver et Roméo, croyant Juliette morte, vient dans le tombeau, lui fait ses adieux avant d’avaler une fiole de poison.

La réconciliation des Montaigu et des Capulet

La réconciliation des Montaigu et des Capulet

 Juliette se réveille et comprenant que Roméo est mort, lui donne un dernier baiser avant de se tuer avec le poignard de Roméo. Les deux familles se réconcilient et Montaigu déclare vouloir élever une statue en or à la mémoire de leurs enfants.

Cette histoire tragique a inspiré de nombreuses œuvres d’art et de littérature :

  • Musique : opéras, ballets, comédies musicales, etc.
  • Tableaux
  • Films

 

 

Nous en avons étudié quelques-unes mais vous pouvez  trouver une liste complète sur Wikipédia

 

 

Voici un extrait du film de Franco Zeffirelli, sorti en 1968 avec Olivia Hussey & Leonard Whiting, qui montre la rencontre de Roméo et Juliette lors du bal chez les Capulet.

 

Image de prévisualisation YouTube 

LES OEUVRES ETUDIEES

ÉCOUTE PRINCIPALE  : La danse des chevaliers

EXTRAIT de la Suite de BALLET « ROMÉO ET JULIETTE » de Serge PROKOFIEV

Serge Prokofiev (1891 – 1853) est un compositeur russe, auteur de nombreuses œuvres musicales allant de la symphonie au concerto, opéras, ballets et musique de film.

Image de prévisualisation YouTube 

 

La danse des chevaliers a lieu pendant le bal chez les Capulet, juste avant la rencontre de Roméo et Juliette.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

En 1998, à Nagano (Japon), le couple de patineurs français Marina Anissina et Gwendal Peizerat remporte la médaille de bronze aux Jeux Olympiques d’hiver, avec cette très belle chorégraphie, toujours sur la musique de Prokofiev.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Ce thème a été repris dans des chansons de rock, des films, des publicités.

EX. La publicité pour le parfum « Egoïste » de Chanel.

 

Image de prévisualisation YouTube 

 

Les comédies musicales

west-side-story2

 

West side story (1957) est une très célèbre comédie musicale américaine où l’histoire de Roméo et Juliette a été transposée dans le New York des années 1950. Maria (Juliette) et Tony (Roméo) sont deux jeunes appartenant à des bandes rivales.

En 1961, le spectacle, toujours joué depuis sur les grandes scènes du monde entier,  est devenu un film qui a obtenu 10 oscars.

La musique est de Léonard BERNSTEIN, un célèbre compositeur et chef d’orchestre américain.

 

 

 

Voici la scène de la rencontre :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 Il existe aussi un ballet hip hop intitulé « RoméoS et JulietteS » ; ici, la dernière scène :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Voici enfin le slam de Grand Corps Malade qui réinvente l’histoire de Roméo et Juliette :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 Fiche de cours

 

Étiquettes : , , , , , , ,


Textes de chansons

Textes de rap féminin

MUSIQUES

 

KENY ARKANA : Tout tourne autour du soleil

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Victoria

 

Image de prévisualisation YouTube

PRINCESS ANIES : Si j’étais un homme

Image de prévisualisation YouTube

DIAM’S : Ma souffrance

Image de prévisualisation YouTube

LADY LAISTEE : Et si

Image de prévisualisation YouTube

SOPRANO : A plume ouverte

Image de prévisualisation YouTube

SEXION D’ASSAUT : Avant qu’elle parte

Image de prévisualisation YouTube

MC SOLAAR : Da Vinci Claude

Image de prévisualisation YouTube

KERY JAMES

Y’a pas de couleur pour pleurer

Image de prévisualisation YouTube

Lettre à mon public

Image de prévisualisation YouTube

ROHFF : Bonne journée

Image de prévisualisation YouTube

 DISIZ

Mon amour

Image de prévisualisation YouTube

Combien de temps

Image de prévisualisation YouTube

Fukushima

Image de prévisualisation YouTube

 J’ai changé

Image de prévisualisation YouTube

 Jeune de banlieue

Image de prévisualisation YouTube

IAM : Petit frère

Image de prévisualisation YouTube

 TUPAC

Dear mama

Image de prévisualisation YouTube

Changes

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 La musique tient une place importante dans la vie sociale et religieuse de la Grèce antique où la musique est l’un des arts majeurs avec la poésie, la danse, la médecine et les pratiques magiques.

À l’époque archaïque (des origines au VIe siècle av. J.-C.), la musique est pratiquée uniquement par des musiciens professionnels qui déclament les mythes en s’accompagnant d’un instrument et transmettent la musique oralement.

Plus tard, pendant la période classique (du VIe siècle av. J.-C. au IVe siècle av. J.-C.), la musique commence à faire partie du système éducatif.

De nombreux dieux et déesses sont liés à la musique :

Apollon est le dieu grec du chant, de la musique et de la poésie. Il joue de la lyre pour les dieux de l’Olympe et dirige le cortège des Muses. Sur ce vase, il tient une cithare.

APOLLON

 

Les Muses, filles de Zeus et de la déesse Mnémosis (Mémoire) incarnent les différents aspects de la musique, du langage, de la danse et du savoir. Elles sont souvent représentées avec un instrument de musique.

LES MUSES

 
 Ex : Euterpe, la muse de la musique, qui tient un aulos double.
 
 
 
Terpsichore, muse de la danse, tient une lyre.
 

TERPSICHORE

 
 
 
Dionysos, dieu de l’ivresse, de la danse et du théâtre est associé à l’aulos.
 

Satyre jouant de l'aulos devant Dionysos allongé

 
 
Dans la mythologie grecque, Pan est une divinité de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux.

La nymphe Syrinx se transforma en roseaux des marécages pour échapper à Pan qui voulait l’attraper. Pan coupa ces roseaux pour confectionner un instrument de musique auquel il donna le nom de syrinx, plus connu sous celui de flûte de pan.

 

Le dieu Pan jouant de la flûte

 
 
Orphée est un des plus célèbres personnages de la mythologie grecque.
Pour connaître l’histoire tragique d’Orphée, cliquez sur l’image. 
 
 
orphee
 
 
 
Enfin, il faut parler de Pythagore, qui n’est pas un dieu mais un grand mathématicien (auteur du célèbre théorème). Il aussi beaucoup écrit à propos de la musique et ses théories sont encore utilisées aujourd’hui !
 

PYTHAGORE

 
 
A quoi ressemblait la musique grecque antique et comment pouvons-nous en avoir une idée ?
 

Pour avoir une idée de la musique grecque antique, les archéomusicologues disposent de :

 – Une  soixantaine de partitions (sur papyrus, marbre ou pierre). Les mieux conservées  sont les deux Hymnes à Apollon pour chœur d’hommes et instruments, gravés au IIe s. av. J.-C. dans le marbre du Trésor des Athéniens à Delphes.

 

Partition sur papyrus

 

Le Trésor des Athéniens à Delphes

C’est sur les murs de ce petit temple qu’ont été trouvées des partitions gravées dans la pierre :

  

Partition de l'Hymne à Apollon trouvée à Delphes

 

Les notes de musique sont des lettres de l'alphabet grec au-dessus des mots

 
Les archéomusicologues disposent aussi de : 
 
 
 – textes sur la musique.
 

  –  représentations d’instruments, de chanteurs et de musiciens sur des fresques, des mosaïques et des vases, des bas-reliefs.

 

 – Vestiges d’instruments retrouvés lors de fouilles archéologiques.

 

Vestiges d'une harpe

 

Il y avait 2 sortes de notation musicale : une réservée aux pièces vocales, l’autre aux morceaux instrumentaux.

 

Comment sait-on comment lire la musique?

Grâce à un livre écrit vers 360 de notre ère.

 
Ecoute : Hymne à Apollon n° 1
 
 
AUTEUR :  Athenios, fils d’Athenios

DATE : 128 AV J-C

Première trace d’une partition de musique retrouvée sur la face sud du Trésor des Athéniens à Delphes en 1893. Ces inscriptions sont conservées au Musée de Delphes.

USAGE : Hymne composé pour des cérémonies grandioses à Delphes en l’honneur du Dieu Apollon. Il décrit la beauté rayonnante d’Apollon ou sa lutte à mort contre le monstre issu des entrailles de la terre qui lui dispute son sanctuaire…

INTERPRÈTES : L’ensemble Kerylos, dirigé par Anne Belis, spécialiste de la musique grecque antique.

 
 
 

Strophe 1

(Ecoutez), vous qui avez reçu en partage l’Hélicon aux bois profonds, filles aux beaux bras de Zeus retentissant, accourez pour charmer de vos chants Phoibos à la chevelure d’or, qui, sur la double crête de cette roche parnassienne, accompagné des nobles Delphiennes, s’achemine vers les ruisseaux de Castalie aux belles eaux, sur le promontoire de Delphes, – le faîte prophétique !

Strophe 2

Voici l’Attique, la glorieuse, la grande cité qui, grâce aux prières de la guerrière Tritonide, habite un sol à l’abri de toute atteinte. Et, sur les saints autels. Héphaïstos consume les cuisses des jeunes taureaux ; et, pendant que vers l’Olympe s’élève la vapeur d’Arabie, le clair lotus au son frémissant fait entendre son chant aux phrasés changeants, et la cithare d’or, de sa belle voix, répond à la voix des hymnes.

Strophe 3

Et tout entier, l’essaim des Technites, qui a reçu l’Attique en partage, célèbre sur la cithare le fils glorieux du grand (Zeus) (……) (loi qui,) auprès de cette montagne couronnée de neige, révèles à tous les mortels d’immortels (oracles) (……) . (Ils disent) comment tu conquis le trépied prophétique (…) que gardait le serpent lorsque de (tes traits, tu transperças) le monstre sinueux aux changeants replis, et (comment) il (expira) en poussant d’effroyables sifflements (……) ; (ils disent comment) la horde des Galaies, dans son impiété, voulut franchir (le seuil de ton sanctuaire…..).

Nous entendons un choeur d’hommes qui chante à l’unisson, accompagné par un tambour au son très grave.

A certains moments le tambour s’arrête et le choeur chante a cappella.
 
 
VOCABULAIRE
 
  • Partition : écriture de la musique qui permet de connaître la hauteur, la durée, l’intensité, la hauteur afin de pouvoir l’interpréter.
  • Archéomusicologie : étude des musiques très anciennes.
  • Vocal : se dit d’une musique composée pour la voix.
  • Instrumental : se dit d’une musique composée pour des instruments uniquement.
  • Hymne  : un chant à la gloire d’un dieu souvent associé à un rituel religieux.
  • Chœur d’hommes : un groupe d’hommes qui chantent ensemble
  • Unisson : pour un groupe de musiciens, chanter ou jouer tous la même chose.
  • A cappella : chanter sans accompagnement d’instrument.

 

Télécharger la fiche de cours

 

Télécharger la fiche sur les instruments

 

LIEN sur la musique grecque antique :

http://www.actu-histoireantique.com/pages/Archeologie_experimentale_la_musique_grecque_antique_retrouvee-4174307.html

Le site de l’ensemble Kerylos. On peut y écouter le son d’instruments.

 

Étiquettes : , , , ,


Maurice RAVEL

 

Télécharger la  Fiche de cours

 

 « Les entretiens de la Belle et de la Bête » est une oeuvre du compositeur français Maurice RAVEL (1875 – 1937). Elle fait partie d’un recueil de 5 pièces intitulé « Ma mère l’oye » (Oye : ancienne orthographe de oie).

 

 La Belle et la Bête est un conte écrit par Mme Leprince de Beaumont au 18ème siècle.

 

 

 

Ravel a d’abord composé sa musique pour piano a 4 mains puis l’a orchestrée en 1922, c’est à dire qu’il a remplacé le piano par les instruments d’un orchestre symphonique.

 Ecouter un extrait de : La Belle et la Bête piano

 

 

 

Le morceau composé par Ravel est un résumé du conte en musique :

A – Présentation des deux thèmes des personnages.

B –  les dialogues.

C – Conclusion : la métamorphose.

 

  Présentation des personnages

Présentation de la Belle : jolie mélodie calme, douce, jouée par la clarinette. Le tempo est moyen.

Thème de la Belle

Présentation de la Bête : thème qui exprime la laideur de la Bête ainsi que la ; il est joué par un instrument grave : le contrebasson,

 Thème de la Bête

 Premier dialogue entre la Belle et la Bête.

« – La Belle, voulez-vous être ma femme ?

Dialogue 1

On entend le thème de la Belle, et le thème de la Bête qui lui répond.

– Non, la Bête ! « 

La musique devient de plus en plus aigüe, accélère et de vient de plus en plus forte (CRESCENDO).

Crescendo 1

 Deuxième dialogue entre la Belle et la Bête.

 » – Je meurs content puisque j’ai le plaisir de vous revoir une fois.

Les deux thèmes sont joués ensemble .

– Non, ma chère Bête, vous ne mourrez pas ; vous vivrez pour devenir mon époux. »

Les 2 thèmes

La musique devient de plus en plus aigüe, accélère et de vient de plus en plus forte (CRESCENDO).

 Crescendo 2

La transformation

Glissando de harpe : c’est la métamorphose de la Bête en Prince.

La métamorphose

Pour montrer cette transformation, Ravel fait jouer le thème de la Bête qui était grave et inquiétant, par un violon très aigu et très doucement.

Thème du Prince

Puis le thème de la Belle réapparaît , superposé au thème de la Bête.

 

 Les instruments :

 

 

clarinette

contrebasson

 

Harpe

 

 

 

Un glissando, c’est faire glisser rapidement un doigt sur les cordes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour regarder un orchestre jouer La Belle et la Bête, mettez la tête de lecture à 50 s.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

VOCABULAIRE

Tempo : C’est la vitesse de la musique.

Intensité : C’est le volume (puissance) de la musique.

Crescendo : C’est l’augmentation de l’intensité.

Étiquettes : , , ,


Do ré mi sont les trois premières notes de musique utilisées dans la musique occidentale : do ré mi fa sol la si do.

 

Affiche du film

C’est aussi le titre d’une chanson tirée d’une très célèbre comédie musicale : « The sound of music » (Le son de la musique) connue en français sous le titre « La mélodie du bonheur ».

Toutes les musiques sont de Richard Rodgers et les paroles de Oscar Hammerstein

Cette comédie musicale est inspirée du  livre autobiographique de Maria Augusta Trapp, dans lequel elle raconte l’historie de sa famille de chanteurs partie d’Autriche à l’époque du nazisme pour émigrer aux Etats-Unis.

 Créée en 1959, elle a ensuite été adaptée en film par Robert Wise en 1965 film qui est troisième pour le nombre de billets vendus.

L’action se passe un peu avant la Seconde Guerre mondiale en Autriche.

Maria est une jeune femme qui se prépare à devenir religieuse à Salzbourg. Son couvent l’envoie en tant que gouvernante de sept enfants, dans la famille d’un veuf, le capitaine Georg von Trapp. Au début, les enfants se montrent hostiles et espiègles. Elle tient bon, tout en leur enseignant le chant et devient peu à peu leur confidente.

 La chanson « Do ré mi » est chantée peu après l’arrivée de Maria, alors qu’elle essaie d’apprivoiser les enfants par le chant.

 

La vraie famille Von Trapp : Maria au centre, le capitaine à droite, et les (grands) enfants

Ci- dessous un extrait de la comédie musicale représentée à Paris en décembre 2011. Voici la traduction des paroles : 

Maria : Nous allons chanter.

Les enfants : Nous ne chantons pas.

Maria : Tout le monde chante ! Quelles chansons connaissez-vous ?

Les enfants :  Nous ne connaissons aucune chanson.

Maria : Aucune ?

Les enfants : Non.

Maria : Eh bien, je sais par où commencer. Je vais vous apprendre comment chanter.

Commençons par le début. C’est le meilleur endroit. Quand on lit, on commence par

Les enfants : A, B, C.

Maria : Quand on chante, on commence par do, ré, mi

Les enfants : DO, RÉ, MI

Maria : Do ré mi, les trois premières notes.

Les enfants : Do ré mi

Maria : Do ré mi fa sol la si,

 

Ensuite c’est la chanson Do ré mi mais les jeux de mots sont en anglais et ça ne sert à rien de les traduire.

Les enfants : C’est ça que vous appelez une chanson : Do ré mi fa sol etc. ?

Maria : Oh, non ! do ré mi fa sol etc. sont les outils que l’on utilise pour construire une chanson. Une fois que l’on a ces notes dans la tête, on peut les utiliser pour chanter des milliers de mélodies !

Les enfants : Comment ?

 Maria : En les mélangeant ! Comme ça : sol , do, la, fa, mi, do, ré… A vous maintenant !

 Les enfants : sol , do, la, fa, mi, do, ré

Maria : sol, do, la, si, do, ré, do ;

Les enfants : sol, do, la, si, do, ré, do.

Maria : Et maintenant, ensemble !

Les enfants : Mais ça ne veut rien dire !

Maria : Et bien nous allons mettre des paroles : un mot pour chaque note !

Quand on sait les notes qu’il faut chanter, on peut chanter presque tout ! Tous ensemble !

  Image de prévisualisation YouTube

 

Voici l’adaptation française que nous avons chantée en classe :

Do, le do il a bon dos

Ré, rayon de soleil d’or

Mi ,c’est la moitié d’un tout

Fa, c’est facile à chanter

Sol, la terre où vous marchez

La, l’endroit où vous allez

Si, c’est siffler comme un merle

Et puis on revient à do.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Étiquettes : ,


Tirée de l’album Tout pour la musique de France Gall (composé par Michel Berger) en 1981, cette chanson a été écrite à une époque où il y avait des dictatures particulièrement répressives en Amérique Latine (Chili, Argentine, Paraguay…) et où l’on pouvait se retrouver derrière les barreaux juste pour son opinion politique.

Diego, représente tous les prisonniers politiques d’Amérique Latine (et du monde, car trop nombreux sont encore les pays où l’on emprisonne quelqu’un juste pour« quelques mots qu’il pensait si fort »). La chanson se termine par « déjà mort peut-être » parce qu’il était fréquent que les gouvernements se débarrassent de leurs prisonniers politiques. Beaucoup d’entre eux ont disparu sans laisser de traces, victimes de la torture ou d’exécutions sommaires. Leurs familles continuent aujourd’hui encore à réclamer que justice leur soit rendue, ou que du moins, on leur dise où récupérer le corps…

Pour en savoir plus sur Michel BERGER et sur France GALL

 

Les paroles de la chanson :

ou   – – – – – – – – – – –

Derrière des barreaux

Pour quelques mots

 Qu’il pensait si fort…

 Dehors il fait chaud

 Et des milliers d’oiseaux

 S’envolent sans effort

 

 Quel est ce pays

 Où frappe la nuit

 La loi du plus fort ?

Diego, libre dans sa tête

 Derrière sa fenêtre

 S’endort peut-être

 

 ou   – – – – – – – – – – –

Et moi qui danse ma vie

 Qui chante et qui rit

 Je pense à lui

Diego, libre dans sa tête

 Derrière sa fenêtre

Déjà mort, peut-être…

 

Ecouter la chanson :

 par France GALL

Dans cette version, il y a un choeur qui chante une vocalise pendant l’introduction.

 par Michel Berger

 

par Johnny HALLIDAY

 

http://www.dailymotion.com/video/x2pull

 



Le galoubet – tambourin est un couple de 2 instruments traditionnels de la Provence.

 

 galoubet

– le galoubet et une flûte à 3 trous que l’on joue de la main gauche,

– le tambourin est un gros tambour à 2 peaux.

tambourin

 

 

C’est le même musicien appelé tambourinaire qui joue des 2 instruments comme on peut le voir ci-dessous.

 

 tambourinaire

  Chaque instrument a son rôle : le galoubet joue la mélodie, le tambourin fait le rythme.

 

Voici une présentation du galoubet-tambourin :

 

Image de prévisualisation YouTube

 

En général, le galoubet-tambourin sert à accompagner les danses comme la farandole

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 Voici un questionnaire pour tester vos connaissances sur le galoubet-tambourin.

 

Changeons de région et rendons-nous maintenant en Bretagne pour entendre un orchestre traditionnel appelé BAGAD composé de 2 sortes d’instruments à vent : la bombarde et le biniou (sorte de cornemuse) accompagnés par des tambours.

 

La musique est très différente de celle de la Provence !

 

la bombarde                                                                     le biniou

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Imprimer la fiche Musiques du monde

Étiquettes :


Ce site canadien est une mine pour vos recherches ; voici ce qu’il propose : « Le Centre national des Arts (CNA) présente Artsvivants.ca – Musique, l’endroit rêvé pour découvrir le monde excitant des arts de la scène! Apprenez tout sur la musique d’orchestre, l’Orchestre du CNA, ses musiciens et amis, les grands compositeurs et bien plus encore! »

http://www.artsalive.ca/fr/mus/

Voilà, n’hésitez-pas à explorer ce site si riche !

_______________________________________________________________

LE DICTIONNAIRE VISUEL est un site qui vous propose beaucoup d’images concernant divers domaines ; le chapitre musique est très riche et vous permettra d’illustrer vos cahiers ou vos recherches.

http://www.infovisual.info/04/pano_fr.html

_______________________________________________________________

Un site pour découvrir les voix et les instruments de l’orchestre, l’opéra, Verdi ; il comporte aussi une encyclopédie musicale.

http://www.couleurs-orchestre.com/

 

_______________________________________________________________



 Sexion d’Assaut est un groupe de rap français, formé au début des années 2000, composé de huit rappeurs venant pour la plupart du nord et du centre de Paris.

Cette chanson est extraite de l’album L’École des points vitaux sorti en mars 2010. 

 

Pour en savoir plus sur le groupe : http://www.sexiondassaut.com/

 

 

RAP : style de musique où le texte est dit en rythme sur un fond musical composé d’extraits de disques (les samples), mixés sur deux platines où l’on «scratche» (rejouant des séquences d’avant en arrière du disque) afin de produire une base rythmique dynamique.

En anglais afro-américain des années 1960, to rap signifie « discuter ». En argot britannique, le mot rap signifie « baratiner ».

 

Le rap fait partie du mouvement Hip Hop qui comprend 3 disciplines :  

la danse (break dance)

 

 le graffiti (graff et tag)

 

la musique (le rap).

 Il naît à New York dans les années 70, dans les ghettos noirs du Bronx,  où, lors de soirées, les DJ (disk jockeys) mixaient des classiques de la musique noire américaine, des rythmes et des textes improvisés.

 

Le rap en France

C’est en 1979 que l’on entend pour la première fois du rap en France, avec le morceau  Rappers delight de Sugarhill Gang.  Rappers Delight

Cette nouvelle musique commence à être radiodiffusée avec l’apparition des radios libres en 1981.

Dans les années 1990 le rap commence à se développer et la première génération des rappeurs français se fait connaître par le grand public.

Depuis 1998, la France est la seconde scène rap mondiale.

 

COMMENTAIRE de la chanson 

LE TEXTE

Le texte de cette chanson est à la première personne comme si c’était un drogué qui parlait de lui-même en décrivant avec des mots durs le quotidien des jeunes qui se droguent.

Ici, le texte de la chanson, avec, en rouge, tous les mots ou expressions négatifs sur la drogue.

Remarque : le texte utilise de nombreux mots d’argot des banlieues : zen (nez), le keusse de la daronne (le sac de la mère), reup (peur) mais presque aucun « gros mot ».

 

LA MUSIQUE

La chanson commence par une courte introduction au piano, comme dans le lointain, avec quelques craquements qui évoquent la pluie.

 intro piano

Juste après, on entend une phrase chantée : « La drogue te plonge dans les ténèbres, dans le noir total ».

Cette phrase va être utilisée tout le long de la chanson : on l’entend en fond durant les couplets et les refrains.

 Phrase 1

Puis la chanson commence. Il y a 3 couplets et 3 refrains utilisant des styles différents ainsi que des dialogues parlés. C’est ce qui fait l’originalité de cette chanson. Ce n’est pas que du rap.

 

 Le tempo est modéré. Comme dans la plupart des chansons de rap, l’accompagnement est un « ostinato » c’est-à-dire la répétition de la même formule musicale. Ici, cet ostinato est constitué d’accords de piano (ceux du début) qui sonne « lointain », et une rythmique à la batterie. Il s’y superpose aussi une sorte de bruit « soufflé » qui ressemble au son d’un bâton de pluie.

souffle

Le 1er couplet est rappé ; dans le fond on entend la phrase d’intro: couplet 1

 

Il y a ensuite un dialogue seulement avec le piano sans la rythmique (toujours dans le lointain et avec une sorte de« souffle ».   dialogue

 

Le refrain est chanté avec l’accompagnement normal .

 

Le 2ème couplet est partagé entre 3 styles : chanté au début, couplet 2

puis arrive un dialogue et enfin,  du rap pour finir.

Après le refrain, le 3ème couplet est caractérisé par un style « slam » : l’interprète dit le texte sur la musique du

piano seul puis avec la phrase d’intro.  

 couplet 3

 

RAPPEL : Dans le slam, le texte est dit librement, comme un poème sur un fond musical ou non alors que dans le rap, le texte est « rythmé » sur la musique.

 

La fin du couplet reprend le style rap. Le texte, de plus en plus dramatique, est dit de plus en plus fort et aigu jusqu’à « tout ça cesse » ; suivent alors 3 ou 4 s.  de silence (la mort), qui apporte un élément encore plus tragique à la chanson.

 Le refrain est chanté une dernière fois (avec reprise de la 2ème partie).

 

Ecouter la chanson en entier. Sexion D’assaut – la drogue te donne des ailes 

 

D’autres chansons condamnent la drogue comme : Gainsbourg – Aux Enfants de La Chance

 GAINSBOURG – Aux enfants de la chance.

 

 

ou IAM : le sachet blanc – IAM – Le Sachet Blanc

 

Télécharger la Fiche d’écoute.

 

Étiquettes : , , ,