La musique tient une place importante dans la vie sociale et religieuse de la Grèce antique où la musique est l’un des arts majeurs avec la poésie, la danse, la médecine et les pratiques magiques.

À l’époque archaïque (des origines au VIe siècle av. J.-C.), la musique est pratiquée uniquement par des musiciens professionnels qui déclament les mythes en s’accompagnant d’un instrument et transmettent la musique oralement.

Plus tard, pendant la période classique (du VIe siècle av. J.-C. au IVe siècle av. J.-C.), la musique commence à faire partie du système éducatif.

De nombreux dieux et déesses sont liés à la musique :

Apollon est le dieu grec du chant, de la musique et de la poésie. Il joue de la lyre pour les dieux de l’Olympe et dirige le cortège des Muses. Sur ce vase, il tient une cithare.

APOLLON

 

Les Muses, filles de Zeus et de la déesse Mnémosis (Mémoire) incarnent les différents aspects de la musique, du langage, de la danse et du savoir. Elles sont souvent représentées avec un instrument de musique.

LES MUSES

 
 Ex : Euterpe, la muse de la musique, qui tient un aulos double.
 
 
 
Terpsichore, muse de la danse, tient une lyre.
 

TERPSICHORE

 
 
 
Dionysos, dieu de l’ivresse, de la danse et du théâtre est associé à l’aulos.
 

Satyre jouant de l'aulos devant Dionysos allongé

 
 
Dans la mythologie grecque, Pan est une divinité de la Nature, protecteur des bergers et des troupeaux.

La nymphe Syrinx se transforma en roseaux des marécages pour échapper à Pan qui voulait l’attraper. Pan coupa ces roseaux pour confectionner un instrument de musique auquel il donna le nom de syrinx, plus connu sous celui de flûte de pan.

 

Le dieu Pan jouant de la flûte

 
 
Orphée est un des plus célèbres personnages de la mythologie grecque.
Pour connaître l’histoire tragique d’Orphée, cliquez sur l’image. 
 
 
orphee
 
 
 
Enfin, il faut parler de Pythagore, qui n’est pas un dieu mais un grand mathématicien (auteur du célèbre théorème). Il aussi beaucoup écrit à propos de la musique et ses théories sont encore utilisées aujourd’hui !
 

PYTHAGORE

 
 
A quoi ressemblait la musique grecque antique et comment pouvons-nous en avoir une idée ?
 

Pour avoir une idée de la musique grecque antique, les archéomusicologues disposent de :

 – Une  soixantaine de partitions (sur papyrus, marbre ou pierre). Les mieux conservées  sont les deux Hymnes à Apollon pour chœur d’hommes et instruments, gravés au IIe s. av. J.-C. dans le marbre du Trésor des Athéniens à Delphes.

 

Partition sur papyrus

 

Le Trésor des Athéniens à Delphes

C’est sur les murs de ce petit temple qu’ont été trouvées des partitions gravées dans la pierre :

  

Partition de l'Hymne à Apollon trouvée à Delphes

 

Les notes de musique sont des lettres de l'alphabet grec au-dessus des mots

 
Les archéomusicologues disposent aussi de : 
 
 
 – textes sur la musique.
 

  –  représentations d’instruments, de chanteurs et de musiciens sur des fresques, des mosaïques et des vases, des bas-reliefs.

 

 – Vestiges d’instruments retrouvés lors de fouilles archéologiques.

 

Vestiges d'une harpe

 

Il y avait 2 sortes de notation musicale : une réservée aux pièces vocales, l’autre aux morceaux instrumentaux.

 

Comment sait-on comment lire la musique?

Grâce à un livre écrit vers 360 de notre ère.

 
Ecoute : Hymne à Apollon n° 1
 
 
AUTEUR :  Athenios, fils d’Athenios

DATE : 128 AV J-C

Première trace d’une partition de musique retrouvée sur la face sud du Trésor des Athéniens à Delphes en 1893. Ces inscriptions sont conservées au Musée de Delphes.

USAGE : Hymne composé pour des cérémonies grandioses à Delphes en l’honneur du Dieu Apollon. Il décrit la beauté rayonnante d’Apollon ou sa lutte à mort contre le monstre issu des entrailles de la terre qui lui dispute son sanctuaire…

INTERPRÈTES : L’ensemble Kerylos, dirigé par Anne Belis, spécialiste de la musique grecque antique.

 
 
 

Strophe 1

(Ecoutez), vous qui avez reçu en partage l’Hélicon aux bois profonds, filles aux beaux bras de Zeus retentissant, accourez pour charmer de vos chants Phoibos à la chevelure d’or, qui, sur la double crête de cette roche parnassienne, accompagné des nobles Delphiennes, s’achemine vers les ruisseaux de Castalie aux belles eaux, sur le promontoire de Delphes, – le faîte prophétique !

Strophe 2

Voici l’Attique, la glorieuse, la grande cité qui, grâce aux prières de la guerrière Tritonide, habite un sol à l’abri de toute atteinte. Et, sur les saints autels. Héphaïstos consume les cuisses des jeunes taureaux ; et, pendant que vers l’Olympe s’élève la vapeur d’Arabie, le clair lotus au son frémissant fait entendre son chant aux phrasés changeants, et la cithare d’or, de sa belle voix, répond à la voix des hymnes.

Strophe 3

Et tout entier, l’essaim des Technites, qui a reçu l’Attique en partage, célèbre sur la cithare le fils glorieux du grand (Zeus) (……) (loi qui,) auprès de cette montagne couronnée de neige, révèles à tous les mortels d’immortels (oracles) (……) . (Ils disent) comment tu conquis le trépied prophétique (…) que gardait le serpent lorsque de (tes traits, tu transperças) le monstre sinueux aux changeants replis, et (comment) il (expira) en poussant d’effroyables sifflements (……) ; (ils disent comment) la horde des Galaies, dans son impiété, voulut franchir (le seuil de ton sanctuaire…..).

Nous entendons un choeur d’hommes qui chante à l’unisson, accompagné par un tambour au son très grave.

A certains moments le tambour s’arrête et le choeur chante a cappella.
 
 
VOCABULAIRE
 
  • Partition : écriture de la musique qui permet de connaître la hauteur, la durée, l’intensité, la hauteur afin de pouvoir l’interpréter.
  • Archéomusicologie : étude des musiques très anciennes.
  • Vocal : se dit d’une musique composée pour la voix.
  • Instrumental : se dit d’une musique composée pour des instruments uniquement.
  • Hymne  : un chant à la gloire d’un dieu souvent associé à un rituel religieux.
  • Chœur d’hommes : un groupe d’hommes qui chantent ensemble
  • Unisson : pour un groupe de musiciens, chanter ou jouer tous la même chose.
  • A cappella : chanter sans accompagnement d’instrument.

 

Télécharger la fiche de cours

 

Télécharger la fiche sur les instruments

 

LIEN sur la musique grecque antique :

http://www.actu-histoireantique.com/pages/Archeologie_experimentale_la_musique_grecque_antique_retrouvee-4174307.html

Le site de l’ensemble Kerylos. On peut y écouter le son d’instruments.

 

Étiquettes : , , , ,

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...