Tous les billets

Son bureau

Le baron : version "People", Lieu de vie, Non classé 0 commentaire »

Le bureau de D’Estournelles est resté dans l’état où il l’avait laissé à sa mort en 1924, aux murs sont accrochés différentes photos de famille, dans les rayonnages, on trouve tous ses écrits.

La Depeche de Toulouse

Allemagne, Le baron : version "People", Le baron et la paix, Non classé 0 commentaire »

Cote du document : 12 J 67
Nature du Document : Article de presse de la « Depeche de Toulouse »
Date : 20 Decembre 1909
Auteur : Eugene Fourniere (Ecrivain et homme politique français, député de l’Aisne de 1898 à 1902)

Dans cet article de presse Eugène Fourniere félicite l’attribution du prix Nobel de la Paix à Estournelles de Constant et loue son courage dans sa campagne de Paix. « Il est resté sous les armes et a froidement compté chaque jour les progrès de la raison sur la force.
Dans la deuxième partie de l’article Eugène Fourniere déclare que les socialistes allemands, par leur organisation et leur nombre, d’autre part « le gouvernement qui les opprime étant une des causes les plus directes de la folie des armements » , sont les mieux placés pour effectuer des démarches de paix notamment devant le bureau socialiste international siègeant a Bruxelles.
Enfin il conclut que « nul gouvernement, nulle classe dirigeante n’oserait accuser de trahison nationale ces pacifistes mandataires de la volonté populaire, car se serait avouer une préférence pour la force… »

Lettre confidentielle d’Estournelles de Constant

Le baron : version "People", Le baron et la paix, Lettre, Non classé 0 commentaire »

Cote du document : 12 J 366
Nature du document : Lettre
Auteur : Estournelles de Constant
Date : 15 Janvier 1904

Dans cette lettre, Estournelles explique à son ami le Comte à quel point ce sera (beaucoup) plus facile pour lui si il reçoit le prix Nobel. Ce sera « Une force nouvelle » dans l’entreprise de paix qui l’absorbe. Il demande donc au Comte d’appuyer sa candidature au prix Nobel par une lettre au Président du Comité Nobel du Parlement Norvégien, comme la fait précédemment Mr Léon Bourgeois au Président du Comité de Kristiania.

L’Union Pacifiste

Le baron : version "People", Le baron et la paix, Non classé 0 commentaire »

Cote du document : 12 J 369

« Ce n’est pas seulement l’éducation des masses, c’est l’éducation des classes qui est à faire ; il faut que les classes dirigeantes soient de leur temps ; c’est leur existence même qui est en jeu…
Réunissez l’élite de tous les pays, et cette élite internationale transformera l’éducation de toute la terre
. » D’Estournelles de Constant.

L’union pacifiste est une « ligue de propagation des idées de paix internationale » crée afin de démontrer l’inutilité de la guerre et pour transmettre les idées pacifiste, les semer « dans l’esprit et l’âme des enfants où elles germeront, se développeront, grandiront et les entraîneront vers l’idéal, vers l’entente internationale , vers la limitation des armements, vers leur suppression en définitive, vers la paix universelle. » (Charte de l’Union Pacifiste).

Pour devenir membre de l’Union pacifique il faut être âgée de 14 ans ( Homme ou Femme) et avoir son certificat d’études. Chaque demande devra être présentée par un membre déjà participant de l’Union Pacifiste au Président de la dite Union.

L’Union Pacifiste se dit « sous la bienveillance de Monsieur d’Estournelles de Constant » et propage ses idées par des articles envoyés aux journal régional. Cette Union Pacifiste siège à Loué (Sarthe) et nous montre que même localement les idées de paix d’Estournelles de Constant sont suivies et mises en œuvre.

Menu du Restaurant Der Kaiferhof

Le baron : version "People" 0 commentaire »

Cote du document :  12 J 359
Nature du document : Menu de restauration

    Estournelles, lors de sa venue en allemagne en 1909 pour faire une série de conférences, résida à l’hotel Der Kaiferhof à Berlin. Il garda certains « menus » dont celui du 28 avril 1909. Ces menus étaient adressés au nom d’Estournelles et étaient très ornés ( Emblème de la justice, anges, flambeaux, stèles à l’honneur d’Estournelles…). Ces menus retrouvés dans les archives d’Estournelles montre sont intérêt pour l’art culinaire.

Personnalité d’Estournelles de Constant

Impression élève, Non classé 0 commentaire »

D’  Estournelles de Constant était un politicien français, fervent défenseur de la paix, qui consacra une majeure partie de sa vie, de ses oeuvres pour elle. Ne se résignant jamais il multiplia conférences, discours, écrits. Il avait aussi une âme artistique, il était écrivain, peintre à ses heures perdues. Il appréciait beaucoup l’art de la table.

Impressions

Impression élève 0 commentaire »

Se séjour de deux jours aux archives du Mans fut très instructif et intéressant. Se plonger dans ces archives, fouiller et trouver les documents qui nous importe donne à ces recherches un petit coté « chasse au trésor » amusant, et puis tous ces « vieux papiers » chargés d’Histoire ne laisse pas indifférent. En effet les archives d’Estournelles de Constant sont très riches et nous apprennent énormément sur l’homme qu’il était. Cependant beaucoup de document restent illisibles ou sont endommagés. De plus la multitude d’archives ne nous a pas permis de tout étudier.
Le batiment était tout aussi impressionant. Un cadre idéal pour ce genre de travail.

Paul d’Estournelles de Constant.

Le baron : version "People", Presse, Sources 0 commentaire »

    Estournelles de Constant ( 1852-1924) est né à la Fleche. Descendant et héritier de Benjamin Constant, il fut une grande figure de la France. Son oeuvre essentiellement consacrée à la paix entre les nations et les peuples fut récompensée en 1909 par le prix nobel de la paix. A la fois député puis sénateur de la Sarthe il a eu de nombreux rôles dans la politique étrangère française ( Il fut Directeur des Consulats ; secrétaire d’Ambassade ; Sous-directeur adjoint au ministère des affaires étrangères ; etc ). Paul d’Estournelles de Constant pensait « que l’ignorance est responsable des incompréhensions entre les Hommes et les nations ». Il favorise donc les « transactions amiables » et cherche des terrains d’entente pour éviter d’en venir à la force.
    Estournelles de Constant était aussi un artiste. Autodidacte il appris lui même à peindre et dessiner. Il réalisa de très belles aquarelles ( notamment une vue d’Antivarie, ville albanaise qu’il visita ).
Il était aussi un très bon écrivain, son oeuvre littéraire fut aussi principalement consacrée a la paix. La plupart des ses écrits ont été publiés dans « Le journal Fléchois »

Source : Journal La vie Mancelle  Mars 1970 n°103. Article de André Fertré « Paul d’Estournelles de Constant »