Photographie de Clémence Fages

Localisation : Cette photographie a été prise à Londres, le 26 Juillet 2012, du haut de l’un des trois remparts de La Tour de Londres, afin d’avoir une vue d’ensemble sur L’Hôtel de Ville de Londres (située sur la berge sud de la Tamise) et une partie de la Tour de Londres (située sur la rive nord de la Tamise).

Description : Au premier plan, La Tour de Londres se démarque par sa simplicité, son austérité et son ancienneté. Cette forteresse historique est un symbole de la monarchie britannique, théâtre également d’exécutions capitales et d’emprisonnements  au  cours du  XIIème siècle et jusqu’au début du XIXème siècle.                                                                                                                                                         Au second plan, à droite, la mairie de Londres impressionne par sa modernité et sa présence. Située près du Tower Bridge, cet hôtel de ville, haut de 45 mètres, étonne par sa forme de bulbe, de sphère  géante. Cette  forme de bulbe a été  spécialement dessinée pour réduire sa surface et ainsi favoriser les économies d’énergie.                                                                                                                                             Par l’effet de la projection d’une image, le drapeau du Royaume-Uni  se discerne sur le coté apparent  de cette sphère gigantesque.                                                                                                                           Deux éléments se démarquent également sur  cette photographie : un clocher (dans le troisième plan, à gauche) ainsi qu’une certaine végétation qui se remarque entre le deuxième et le troisième plan, constituée d’arbustes et de feuillages.                                                                                                Enfin, trois grandes grues structurent ce troisième plan et dernier plan en marquant  le paysage.

 

Interprétation : Sur cette photographie, se distinguent deux facettes de Londres qui réunit aujourd’hui plus de  sept  millions d’habitants : une facette plutôt classique, avec le respect des traditions, de l’histoire de l’Angleterre  et une image plus moderne. En effet, la volonté de modernisation se remarque par la présence imposante de la mairie (inaugurée en juillet 2002), à l’architecture étonnante et originale, qui rompt avec le côté traditionnel de la Tour (construite en 1078 et classée aujourd’hui  au patrimoine mondial de l’UNESCO ).                                                                             Si  l’Hôtel de Ville  de Londres évoque  l’évolution et le dynamisme du pays, les grues   symbolisent la  volonté de construction, mais une construction qui se veut nouvelle et innovante, marquée par une certaine recherche de l’esthétique.   On reconnaît  ainsi une alliance entre le classique et l’excentricité, la tradition et le modernisme.

 

Intérêt : J’ai  choisi cette photo car j’appréciais le contraste entre ces deux Angleterre (moderne et classique), qui se complètent  et qui préservent  toutefois une certaine harmonie. Londres apparait comme une ville dynamique et très diverse sur le plan culturel.  Il en découle qu’il n’existe pas un unique style architectural pour décrire Londres, mais que c’est un ensemble de styles et d’influences qui  allient avec élégance  modernité et tradition au sein de cette importante destination touristique.

Clémence Fages, HK/AL

Mots-clés :, , , ,

Laisser une réponse :

Vous devez être connecté pour poster un commentaire...