La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?

Publié le 16 novembre 2008 par dans Donnons nos points de vue

Qui est-ce qui nous tombe sur le coin du nez à chaque bêtise ? Qui ne sert à rien d’autre qu’à nous emprisonner? Qui nous oblige à nous tenir bien à table, être poli et surtout se tenir droit sur la chaise comme un poil hérissé ? La sévérité pour l’éducation, est-ce nécessaire ?

Certes, il y a des enfants difficiles à éduquer, mais éduquer signifie élever les enfants et non leur crier dessus. Certaines personnes ne connaissent pas les mots « amour » et « affection ». Pour eux, être sévère est une obligation. Mais les personnes qui réagissent ainsi ont certainement vécu cette situation lors de leur enfance et la reproduisent. À l’heure qu’il est, il y a près de soixante dix pour cent d’enfants mal éduqués, alors que seulement dix d’entre eux ont vraiment un caractère difficile. Il y a du laisser aller en matière d’éducation des jeunes. Il faut réagir.

L’éducation. Lorsque l’on dit ce mot, on pense tout de suite à l’ordre, à la discipline par la rigueur. Pourtant, ce devrait être un mot qui représente la douceur. Élever un enfant doit être un plaisir, pas une obligation. Un enfant, c’est sensible, doux et mignon. Pourquoi être sévère ? Il suffit d’être un être juste et d’expliquer les règles, sans frapper à la moindre occasion. On ne reçoit rien par la force avec les enfants, on ne fait que les buter davantage.

Je trouve qu’il est inutile d’être sévère avec les petits parce qu’ils sont faibles et sans défense. Il suffit d’être juste et de faire preuve d’amour et d’affection. Voilà la meilleure des solutions pour élever les enfants.

Un commentaire pour “La sévérité vous semble-t-elle nécessaire à une bonne éducation ?”

  1. promethee dit :

    moi j’ai vécue sa et j’en garde un mauvais souvenir!!

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.