Les relations de causalité

15 05 2008

Vous avez toujours un peu de mal avec ces relations de causalité, c’est-à-dire les liens logiques de causes et de conséquences. Voici comment s’y retrouver :

  • Quelques définitions

La cause d’un événement, c’est ce qui vient AVANT cet événement (dans l’ordre chronologique) et qui le provoque.

Exemple : la cause de votre punition c’est les bavardages !

 

La conséquence d’un événement c’est ce qui vient après l’événement et qui est provoqué par cet événement

Exemple : la conséquence de votre punition c’est que vous allez passer la soirée à copier des lignes idiotes au lieu d’aller jouer avec les copains/copines.

 

  • Un événement peut avoir plusieurs causes et plusieurs conséquences

Exemple : en plus de ne pas pouvoir sortir (1ère conséquence), vos parents vous ont disputé (2ème conséquence) et privé(e) de foot (3ème conséquence – n’est-ce pas  Madison !) 

C’est plus clair ? Et avec un dessin ?

 

Causes         ————-> Evénement ————>conséquences

 

  • Ces relations de causalité peuvent former une chaîne :

 

j’écoute ——–> je comprends tout ———-> j’apprends plus vite et j’ai de bonnes notes ————–> j’ai plus de temps pour m’entraîner ———–> j’ai une super place dans l’équipe de basket

Et parfois on tourne en rond : c’est un cercle vicieux lorsque les conséquences sont négaitves, un cercle vertueux lorsque les conséquences sont positives

 

 

je bavarde ——> je ne comprends pas le cours ———–> j’ai une mauvaise note —————-> je suis puni ——-> je perds ma place dans l’équipe de basket ——————> j’ai plus de temps pour travailler mais je suis énervé(e) et je bavarde encore plus ——–> j’ai encore plus de punitions

 

 

Pour montrer dans un paragraphe les liens de causalité, on utilise des mots qui sont des connecteurs logiques (ils connectent des idées entre elles)

 

Pour montrer les causes :  

A cause de

En raison de

Cela est dû à

Cela provoque, entraîne…

 

Pour montrer les conséquences :

Par conséquent, en conséquence

Causé par, provoqué par, entraîné par

Donc

 

  • Quand vous expliquez un événement, il faut d’abord définir l’événement, ensuite donner les causes puis les conséquences, sans les mélanger.

 Exemple : la mousson est un phénomène climatique qui se traduit par de fortes pluies de mai à septembre. Elle est causée par des vents chauds et humides qui forment des nuages chargés d’humidité. Lorsque ces nuages rencontrent des reliefs élevés, il pleu. Ces fortes pluies causent souvent des inondations.

Exemple pour les 4ème : La désertification est un phénomène géographique qui décrit le départ des populations d’une région déjà peu peuplée. Ces départs sont dûs en partie à la fermeture des services publics : les familles partent pour se rapprocher des services qui leur sont indispensables, ou pour retrouver du travail. Par conséquent, les villages se dépeuplent et les commerces ferment. 

Quand vous saurez faire ça, vous pourrez faire des effets du genre « commencer par les conséquences, expliquer l’événement, puis les causes », comme le font les journalistes pour faire joli ou pour ménager un effet de suspens. En attendant…

Exemple : les inondations en Inde ont causé des milliers de victimes et de sans abri. Cela est dû au phénomène de mousson,  fortes pluies qui arrosent une partie de l’Asie de mai à septembre. A cette période en effet, les vents chauds et humides forment des nuages qui, lorsqu’ils rencontrent les reliefs élevés de l’Inde, entraînent des précipitations très fortes. 

 

 Demandez à votre prof de français d’autres expliquations !!!