Chapitre 2 – Leçon 1 : qu’est ce qu’une seigneurie au Moyen Age (XIe-XVe siècles) ?

2 12 2010

Cartulaire du couvent des Billettes, vers 1520-1530 Un cartulaire est un recueil de tous les documents (actes de vente, donations, etc.) qui permettent à une église ou à un monastère d’administrer ses propriétés.

Voici le lien du dossier que nous avons étudié consacré à la seigneurie.

Je copie également ici le cours du livrescolaire.fr correspondant à la leçon 1 :

Le seigneur maître de la terre

  • La plupart des paysans travaillent une terre dont ils ne sont pas propriétaires. Les terres de la seigneurie se partagent en deux ensembles : d’un côté la réserve, terre que le seigneur exploite directement, en particulier grâce aux corvées, et de l’autre, les tenures, terres  réparties entre les paysans.
  • En contrepartie, les paysans doivent verser au seigneur le cens et de nombreux prélèvements sur les récoltes (doc. 3)

Le seigneur maître des paysans

  • En cas de danger, les paysans de la seigneurie trouvent refuge derrière les remparts du château fort. En échange de cette protection, le seigneur dispose du droit de ban, c’est-à-dire du droit de commander, de contraindre et de punir (doc.1).
  • Dès le xie siècle, il contraint la communauté villageoise à faire usage d’installations collectives (moulin, pressoir, four banal) et exige pour cela des taxes, les banalités.
  • Cette pression constante sur leur vie quotidienne pousse certaines communautés paysannes à se soulever, en particulier aux XIVe etXVe siècles (chapitre 3).

Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire