La conscription

Propagande et conscription 1914-1918 (expo 3e) 0 commentaire »

La conscription, recensement militaire, est utilisée pour enrôler les soldats dans l’armée.

La propagande y joue aussi : des affiches, des slogans, les journaux et même des jouets sont mis en place pour convaincre les soldats à aller au front. Les affiches étaient très éloquantes: elles montraient souvent des soldats appelant leurs compatriotes à les rejoindre au front, comme si ils y passaient « du bon temps », des soldats écrasants les Allemands ou même de la collectivisation : réclamation d’argent pour l’Etat.

Avant la conscripton, les soldats Britanniques étaient au nombre de 470 000.

 Après, ils étaient 2 600 000.

Ces derniers furent faussés sur le danger et  la durée du combat. Ils étaient persuadés de n’y rester que quelques semaines. Ils y restèrent finalement 4ans.

La guerre de 1914-1918 fut la plus meurtrière.

Tags : ,

14-18, le bruit et la fureur

Première Guerre Mondiale 7 commentaires »

Mardi 11 novembre, jour de la commémoration de l’armistice de la guerre de 1914-1918, a été diffusé sur France 2 le documentaire « 14-18, le bruit et la fureur« 

Vous êtes nombreux à l’avoir regardé, qu’en avez-vous pensé?

Pour ceux qui ne l’ont pas vu, branchez vos magnétoscopes, il est  rediffusé samedi 15/11 à 01h10  

14-18, le bruit et la fureur

Entièrement conçu à partir d’images d’archives colorisées et sonorisées, ce document retrace les quatre années qu’a duré le premier conflit mondial, à travers le regard et les réflexions d’un soldat français. Ces archives montrent comment les hommes envoyés au front acceptaient la perspective d’une mort ou d’une blessure quasi certaine sans connaître clairement les objectifs stratégiques.

Ce documentaire évoque comment étaient perçus par le simple soldat la vie dans les tranchés, la propagande, la rencontre avec les autres peuples venus combattre, l’arrivée du courrier, les poux, etc… Toutes ces choses affreuses qu’ont vécu les hommes pendant cette guerre mais aussi toutes ces choses qui les faisaient espérer et tenir…

 

Tags : ,