Octobre

Image de prévisualisation YouTube
Paroles
Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine
Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris sur les antennes
Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu’Octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux
Devant le monde qui s’incline
Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris sur les antennes
Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’Octobre nous prenne
Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
Travailler le FUTUR simple ICI

L’automne est làs

Image de prévisualisation YouTube

Les feuilles sont jaunes
les hommes sont verts
la tête est noire
le cœur est rouge
Madame rouquine déploie ses ailes
sous la pluie fine l’automne est la
Boulevard mortier
bar le mortier
bar la lorraine
madame rouquine déploie ses ailes
sous la pluie fine l’automne est là
Les feuilles blanches,les feuilles mortes
se ramassent a la pelle…
sous la pluie fine l’automne est là x2
Les feuilles sont jaunes
les hommes sont verts
la tte est noire
le cœur est rouge
madame rouquine deploie ses ailes
sous la pluie fine l’automne est là
Boulevard mortier
bar le mortier
boucherie Ferbert
bar la lorraine
madame rouquine deploie ses ailes
sous la pluie fine l’automne est là
Les feuilles blanches les feuilles mortes
se ramassent à la pelle…
sous la pluie fine l’automne est là x2

sous la pluie fine l’automne est las X2

Je suis un polichinelle
tirez sur ma ficelle
je suis un polichinelle
tirez sur ma ficelle
je fais mon ptit numéro
dès que j’entends les bravos
et quand je suis fatigué
je m’arrête me reposer… X3

Les feuilles mortes

Image de prévisualisation YouTube

LES FEUILLES MORTES
paroles: Jacques Prévert
musique: Joseph Kosma

Oh! je voudrais tant que tu te souviennes
Des jours heureux où nous étions amis
En ce temps-là la vie était plus belle,
Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle
Tu vois, je n’ai pas oublié…
Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Et le vent du nord les emporte
Dans la nuit froide de l’oubli.
Tu vois, je n’ai pas oublié
La chanson que tu me chantais.

REFRAIN:
C’est une chanson qui nous ressemble
Toi, tu m’aimais et je t’aimais
Et nous vivions tous deux ensemble
Toi qui m’aimais, moi qui t’aimais
Mais la vie sépare ceux qui s’aiment
Tout doucement, sans faire de bruit
Et la mer efface sur le sable
Les pas des amants désunis.

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle,
Les souvenirs et les regrets aussi
Mais mon amour silencieux et fidèle
Sourit toujours et remercie la vie
Je t’aimais tant, tu étais si jolie,
Comment veux-tu que je t’oublie?
En ce temps-là, la vie était plus belle
Et le soleil plus brûlant qu’aujourd’hui
Tu étais ma plus douce amie
Mais je n’ai que faire des regrets
Et la chanson que tu chantais
Toujours, toujours je l’entendrai!

C’est lundi!

Image de prévisualisation YouTube

Paroles: Jesse Garon « C’est lundi »

C’est lundi
Dans mon lit
L’est onze heures
Mal au cœur
Mal dormi
Envie de pipi
Déjeuner
Mon café
La radio
Trop c’est trop
Fait pas beau
Ouais fait pas chaud !
Me laver
Me raser
M’habiller
Me peigner
Mes cheveux
Hum bien coiffés
Ouais, l’est midi
Mes parents
Sont rentrés
En criant :
« Faut manger
Après travailler ! »
Ouais
L’est deux heures – ah ah ah ah !
J’suis chômeur – ah ah ah ah !
Je vais pointer – ah ah ah ah !
Près d’chez moué – ah ah ah ah !
Dans mon cœur
Y a plein de douleur
Ouais
Juste après
Mmmh – Je m’en vais
Mmmh – Au café
Mmmh – D’à côté
Ouais y a des filles
Et y a des flippers
Ouais
L’est vingt heures – ah ah ah ah !
Faut dîner – ah ah ah ah !
Ma maman – ah ah ah ah !
Cuisiné – ah ah ah ah !
Mon repas
Ouais
La télé
Oui
Il est tard – ah ah ah ah !
J’ai l’cafard