Le piano rouge

Un des albums du corpus : pourquoi n’est-il pas là au début de nos rencontres ? C’est un oubli que la nouvelle année vient réparer.

Une réponse à “Le piano rouge”

11 01 2010
MERIEM.B (13:09:46) :

J’ai lu le piano rouge, la fin est assez tragique mais j’ai apprécié cet ouvrage dans toute sa splendeur car je me suis attachée à l’héroïne.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire