Voici notre chant, n’hésite pas à t’entraîner…

Image de prévisualisation YouTube

La cigale et la fourmi

La cigale , ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau
Elle alla crier famine
Chez la fourmi sa voisine,

La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle
«Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’oût , foi d’animal,
Intérêt et principal .»
La fourmi n’est pas prêteuse ;
C’est là son moindre défaut.
«Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien : dansez maintenant.»

Jean de la Fontaine

Image de prévisualisation YouTube

Automne-café-tables-Nuit-200x300Octobre

Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y’aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine
Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines
Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides et qui traînent
Et des nuages pris aux antennes
Je t’offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu’Octobre nous prenne
On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu’Octobre illumine...

Francis Cabrel

Image de prévisualisation YouTube

Le dessin

Sur la page de mon cahier,
J’ai dessiné… devinez quoi !
Sur la page de mon cahier,
J’ai dessiné une fleur pour toi.
Le maître a souri
Et puis il a dit :
“Une fleur comme ça,
ça n’existe pas !”
Je n’ai pas répondu.
Il n’a pas bien vu ;
Elle existe, je le sais,
Puisqu’elle est dans mon cahier !

Gilbert DELEHEDE