Jeux FLE à foison à Rio et Brasilia

10 08 2014

Pendant la première semaine de ce mois d’août, j’ai eu le plaisir de travailler avec les professeurs des Alliances Françaises de Rio, Brasilia et autres villes du Brésil autour de l’exploitation de jeux de société et des nouvelles formes du jeu en classe (jeux sérieux, jeux utiles, applications ludolinguistiques). Un nombre important des billets que je posterai dans les jours et semaines à venir sera inspiré des riches échanges que nous avons eu l’occasion d’établir.

Je tiens à remercier les participants et les organisateurs (AF du Brésil) de leur accueil chaleureux, ainsi que CLE International, grâce à qui ma présence au Brésil a été rendue possible.

CLE AFBresil




Icon Pop Quiz

10 08 2014

Même si l’un de mes élèves à l’Institut français, il y a belle lurette de cela, m’appelait Miss Jeu, vu ma bonne connaissance de l’univers ludique, il me reste de nombreux pans de ce territoire fascinant à explorer. La preuve, c’est que je suis ressortie de ma semaine brésilienne avec une récolte de jolies découvertes…

Tatiana, par exemple, m’a fait découvrir Icon pop quiz, application gratuite pour mobiles Androit ou Apple où il faut reconnaître à partir d’images très stylisées des personnages, des films, des objets iconiques de la culture pop des États-Unis.

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.alegrium.iconpopquiz&hl=es

https://itunes.apple.com/mx/app/icon-pop-quiz/id568334356?mt=8

Certes, ce n’est pas très francophone comme contenu, mais cela appartient à un patrimoine culturel largement partagé à travers le monde et permettrait de proposer des activités intéressantes. On peut par exemple faire une capture d’écran de la catégorie visée (dans mon exemple, les personnages célèbres) et projeter cette image au tableau ; on aura préparé autant de petits papiers avec un chiffre que d’images. Les joueurs, organisés par équipes, tirent un petit papier et essaient d’identifier le personnage en question. S’ils y parviennent, ils gagnent 5 points. Ils obtiennent 1 point supplémentaire avec chaque info qu’ils peuvent donner en plus (nationalité, âge, profession, élément biographique…)

Pas de projecteur disponible ? Alors, des pochettes avec dedans une photocopie couleur des images en question devraient faire l’affaire… Pas de photocopie couleur ? eh bien, résignons-nous à utiliser des images en noir et blanc, même si c’est un peu dommage ! Pas de photocopie du tout ? Zut ! Alors, contentons-nous de nous inspirer du corpus proposé, en attendant des jours meilleurs. Pas moyen d’accéder à l’app pour découvrir le corpus ? Tant pis, il est toujours possible de se constituer son propre corpus de célébrités à partir d’images trouvées dans les magazines, sur Internet, voire à partir d’images fabriquées par les apprenants…




AVC vite le 15 – jeu sérieux

10 08 2014

Lors de la préparation des ateliers de Rio et Brasilia consacrés aux nouvelles formes du jeu en classe, dont le jeu sérieux, je me suis intéressée à des jeux sérieux francophones non conçus pour la classe mais offrant d’intéressantes possibilités d’exploitation. J’ai finalement retenu 4h30, un jeu destiné à sensibiliser le grand public à l’importance de reconnaître les symptômes de l’accident vasculaire cérébral et de savoir réagir face à l’AVC. Les commentaires des stagiaires confirment mon intuition : il s’agit d’un jeu intéressant, intégré à une série de ressources très complète.

En effet, le site AVC vite le 15 est d’une grande richesse : outre de nombreuses informations claires et accessibles, il y a des chansons et des films qui peuvent être téléchargés, des brochures, des affiches… et, bien sûr, le jeu, auquel on peut jouer avant ou après avoir découvert d’autres ressources disponibles sur le site en question. Le jeu permet de travailler avec des apprenants de niveau A2 ou plus, autour de l’expression du conseil, de l’obligation, etc.

On peut par exemple commencer par récapituler en grand groupe les différentes formes linguistiques qui permettent d’exprimer un ordre ou un conseil et /ou de décrire une procédure (infinitif, présent de l’indicatif, impératif, conditionnel, futur ; expressions telles que il faut + infinitif ou il faut que + subjonctif ; il convient de, il est nécessaire de, etc.).

On parle ensuite des maladies qui se déclarent subitement et des connaissances des apprenants relatives du comportement à adopter face à ces urgences médicales (comment les reconnaître ? comment réagir ?). On joue ensuite en ligne à 4h30 : le professeur ou, mieux, des apprenants à tour de rôle sont devant l’ordi, connecté au vidéoprojecteur, et suivent les consignes données par la classe selon les formes linguistiques déjà signalées.

Il est également possible, lorsque l’équipement le permet, de faire jouer plusieurs équipes en parallèle autour d’autant d’ordinateurs : un apprenant tient le clavier et la souris, les autres donnent les consignes. Dans ce cas, on pourrait dire que la première équipe à sauver Christiane a gagné. Cependant, s’agissant d’un sujet sensible, et d’un jeu dont l’issue souhaitable est de sauver une vie, même virtuelle, je préférerais quant à moi partir du principe d’un esprit collaboratif plutôt que sur celui d’un esprit de compétition à tout prix…




Idées pour exploiter des jeux de société

10 08 2014

La première livraison issue de mon séjour brésilien concerne les idées émises par les stagiaires à partir soit des supports dont ils disposent, soit des matrices ludiques que je leur ai proposées au cours du premier atelier. Nous sommes partis d’une dizaine de jeux disponibles dans plusieurs des filiales et d’un nombre équivalent de matrices différentes. La courte durée des ateliers n’a pas permis d’aboutir à des fiches pédagogiques très détaillées. Les idées suggérées ici devraient néanmoins permettre aux participants et à tout professeur intéressé de se faire une idée assez précise de la démarche considérée, afin de l’adapter au mieux à son public et à ses objectifs. Pour consulter la vingtaine d’idées recueillie, cliquez ici: Idees jeux AFBresil




Jeux narratifs

28 07 2014

Ah, il y a des jours où j’aimerais être bloggeuse professionnelle, consacrer mon temps à vous proposer des pistes et des jeux et ne pas avoir à m’occuper de tout le reste (qui me passionne aussi, en général, sauf en ce qui concerne les questions administratives…)

Je vole du temps au temps pour répondre à Camilo, qui m’écrit pour demander mon avis à propos de jeux sur le passé simple: « Je voudrais proposer un jeu à mes étudiants pour l’abord du passé simple. Malheureusement, je ne trouve pas un jeu adapté pour ce temps verbal. [...] Pourriez-vous me donner quelques pistes? »

Djeha

J’inscris d’emblée cette problématique dans celle, plus générale, des temps de la narration, dans la mesure où aborder le passé simple implique travailler sur ses formes mais aussi et surtout sur son sens, qui ne s’éclaire que vis-à-vis des autres temps de la narration (je ne parle pas des « temps du passé » tout court dans la mesure où le présent et le futur servent eux aussi à raconter, en introduisant des nuances de sens.)

Bien sûr, le passé simple est généralement abordé à des niveaux avancés, car il est peu employé à l’oral et dans les écrits de la vie courante, et on le rencontre principalement en littérature. Or, avez-vous pensé que les jeunes enfants francophones sont confrontés au passé simple dès leur plus jeune âge, avec les contes  et légendes? Il faudrait écrire tout un article sur la question, mais je vais essayer de faire bref et me concentrer sur la dimension ludique.

D’abord, il est indispensable de clarifier si nécessaire pour soi-même en tant que prof les formes et les valeurs du passé simple. Alors que la plupart des sites mentionnent l’opposition PS/Imparfait (proche de celle PC/Imparfait), peu précisent l’opposition PS/PC. Même si elle est un peu technique, j’aime bien l’explication fournie sur un site pour finnophones (http://research.jyu.fi/grfle/409.html), qui indique:

« Le passé simple s’uti­li­se comme temps de la narration dans l’énonciation de récit (par opposition à discours [...] ), en dehors de la situation de deixis. On pourrait dire en quelque sorte que le passé simple est le temps de la narration « artificielle », car il se rattache toujours à une narration qui se pose comme narration, qui se dit comme narration (roman, récit journalistique ou historique, etc.), qui ne fait plus partie du système du présent, mais d’une ligne de narration virtuelle. Le passé simple est le temps du non-déictique, c’est un passé qui se place à un niveau temporel indéfini par rapport au « je ici et main­te­nant » du locuteur (cf. l’ancien nom de « passé indéfini »). C’est typi­quement le passé de la narration écrite romanesque ou du récit historique. En français moderne, le passé simple s’uti­li­se ex­clu­si­ve­ment à l’écrit [...]). »

Mon conseil est donc d’inscrire le travail autour du passé simple dans une séquence consacrée à la « narration narrative » (conte, récit historique…). Pour des étudiants non littéraires, les contes et légendes traditionnels peuvent être un bon filon, dans la mesure où il s’agit de textes courts, souvent attrayants et humoristiques, et qui trouveront probablement écho dans les traditions narratives locales. Je pense par exemple aux histoires de Djeha (tapez « histoires de Djeha » sur votre moteur de recherche préféré, vous en trouverez des centaines), mais il y en a des milliers à exploiter. (L’image plus haut illustre l’une des histoires de Djeha que j’aime: http://journaldunkorrigan.free.fr/blog/index.php/2006/09/30/108-djeha-hoja-nasreddin-son-fils-et-lane)

Pour systématiser la conjugaison ou les valeurs des temps, il est possible par exemple, après avoir lu ou écouté diverses histories courtes, d’inventer une histoire collective à trous: l’animateur mène le récit, s’arrête à des moments clés, recueille les propositions, choisit celle qui fait avancer le mieux son histoire et attribue un point à l’équipe qui a avancé cette proposition. Par exemple « Il était une fois, dans un royaume très lointain, un roi. Un roi riche et puissant, admiré et craint, qui pourtant, n’était pas heureux. En effet, il [?] (il n’avait pas d’enfants/il se sentait vieux et fatigué/il cachait un chagrin dans son coeur/il était avare et méfiant/il…  » Furieux, il [?] puis il [?]. Son meilleur ami et conseiller lui [?] etc. » L’équipe ayant remporté le plus de points gagne.

Il y a aussi tous les jeux de cartes basés sur un principe narratif, dont le plus célèbre, Il était une fois: http://www.trictrac.net/jeu-de-societe/il-etait-une-fois-/infos

Puis il y a le jeu du mot intrus, dont je propose une version destinée aux ados, Bobos d’ados, dans mes propres ressources pour la classe; il faudrait prévoir des canevas différents, axés sur le conte ou la légende, ou encore sur le récit historique.

Ou encore le récit arborescent, dont vous avez un exemple ici: http://www.ac-grenoble.fr/lirecrire/spip.php?article37 

Des stagiaires ont élaboré une fiche sur « le conte éclaté »: http://lewebpedagogique.com/jeulangue/files/2011/01/FRConteEclate.pdf

Il y a encore de multiples pistes à explorer, mais je m’en tiendrai là pour l’instant, d’autant plus que dans pas longtemps je devrais vous annoncer la mise en ligne d’une plateforme pour travailler autour de la thétrâlisation de contes et légendes du Québec…




Mine de ressources en espagnol

7 07 2014

Le grand retour, c’est pour demain; je vogue sur une mer houleuse de valises, et je n’ai pas trop eu le loisir d’enrichir mon blogue. Je reviendrai au mois d’août. D’ici là, si vous lisez l’espagnol, vous aurez de quoi vous mettre sous la dent avec le lien suivant, une véritable mine de ressources tenue par Daniel Brailovsky:

http://glosarioeducativo.wikispaces.com/juego
Des dizaines et des dizaines de textes en général très intéressants, sur le jeu en éducation et au-delà.

À bientôt!




Atelier théâtre

15 06 2014

Pour commencer l’été en beauté,  Adrien Payet (comédien, enseignant et auteur du livre Activités théâtrales en classe de langue, CLE International 2010)  vous propose de participer à une formation théâtrale de 4 jours  dans un cadre magnifique : le Mercantour, à une heure de Nice.

Cela se passe du 30 juin au 03 juillet. La durée du stage : 20 heures. Une promotion très intéressante est en cours: 1 PLACE ACHETÉE = 1 PLACE OFFERTE
Soit, au plein tarif de 220 euros, 110 euros par personne (l’un des deux paie le plein tarif mais l’autre ne paie rien…); il y a un tarif réduit de 185 euros pour étudiants et chômeurs (même promotion, soit 92,50 euros chacun) et un tarif de groupe (à partir de 5 pers.) : 190 euros/personne (soit, avec la promo, 95 euros par tête).

Pour obtenir plus d’infos et pour réserver, allez sur le blog : www.theatre-fle.blogspot.com et indiquez les 2 prénoms lors de votre inscription pour profiter de l’offre .

Descriptif du stage :

« Une formation très complète sur les pratiques théâtrales pour enseignants de langues (également ouvert aux étudiants de master et toutes autres personnes intéressées). Nous travaillerons sur des exercices pour favoriser la cohésion de groupe, générer la motivation des apprenants et aborder l’oral de manière ludique. Le stage permettra également de découvrir et de travailler sa propre expression en tant qu’enseignant. Nous travaillerons sur la voix (l’outil principal de l’enseignant), mais aussi sur le corps, la présence et la gestion des émotions. La formation donne également les outils pour mettre en place un projet théâtral en classe de langue. Cette formation se veut essentiellement pratique et a comme but d’aller au-delà de l’objectif pédagogique pour vivre ensemble une expérience forte et enrichissante dans un lieu propice à la détente. »




Jeu et expression orale: le mariage tardif d’un couple heureux

7 06 2014

« Jeu et expression orale: le mariage tardif d’un couple heureux », voilà le titre de ma conférence (3 juillet 2014) dans le cadre du prochain stage intensif d’été Didactique et pédagogie du FLE/FLS proposé par le CUEF (Centre universitaire des études françaises) de l’université Stendhal – Grenoble  3, qui se déroulera l’été prochain à Grenoble. Le stage inclut bien sûr beaucoup d’autres contenus.

Toutes les infos sur les formations à l’enseignement proposées par le CUEF, les conditions d’accès, le programme, le calendrier et les tarifs sont ici.

Au plaisir de vous y rencontrer!

CUEF




Faire faire des jeux (en anglais)

6 06 2014

Et pour le dernier billet de la journée, deux articles en anglais sur l’approche par projet et la fabrication de jeux… Le premier aborde l’intérêt de l’approche, le second conseille trois apps qui permettent de faire ses propres jeux…

  • Making Games: The Ultimate Project-Based Learning

http://blogs.kqed.org/mindshift/2014/06/making-games-the-ultimate-project-based-learning/

  • Three Awesome Games That Help Kids Make Games

http://blogs.kqed.org/mindshift/2014/06/three-awesome-apps-that-help-kids-make-games/

 




Babylonia: Des articles et des fiches pédagogiques sur le jeu, des supports ludiques…

6 06 2014

Connaissez-vous Babylonia, « la revue suisse pour pour l’enseignement et l’apprentissage des langues »? J’avoue pour ma part que je ne connaissais pas cette publication plurilingue, et c’est bien dommage! Il y a des articles de qualité sur des sujets très variés, en français, allemand, italien, romanche, anglais… La revue a consacré en 2003 un numéro aux jeux didactiques dans l’enseignement des L2, très intéressant.

Les articles ne sont pas consultables gratuitement en ligne pour les non-abonnés, mais on peut consulter les sommaires et commander un article ou un numéro entier, en version papier ou en version numérique, à un prix relativement raisonnable. Ou encore s’abonner!

Les encarts didactiques, eux, sont accessibles gratuitement, et plusieurs d’entre eux concernent les jeux > http://babylonia.ch/fr/ressources-didactiques/encarts-didactiques/

La revue propose aussi à la vente des jeux de cartes et autres supports ludiques > http://babylonia.ch/fr/didattica/jeux-didactiques/

On trouvera également de très nombreuses quêtes en ligne ou webquests, clés en main > http://babylonia.ch/fr/ressources-didactiques/webquest/

Si, comme moi, vous êtes particulièrement intéressé(e) par le jeu, vous pouvez consulter les archives thématiques  > http://babylonia.ch/fr/archives-thematiques/

Je vous facilite le travail: cliquez sur le lien suivant pour avoir la liste de tous les items liés de près ou de loin au jeu dans Babylonia > http://babylonia.ch/fileadmin/user_upload/documents/FICHES_PDF/12_spiel.pdf