Jeux sérieux sur Thot Cursus

19 02 2017

Le parcours proposé par Thot Cursus le 16 février concerne les jeux sérieux. Plusieurs des pistes suggérées sont utiles pour la classe de langue. Voyez notamment:

mais aussi:




100 photos pour parler, écrire, penser…

11 12 2016

Le recours à l’image et notamment à la photo est désormais chose courante en classe. Face au déferlement d’images, le plus dur devient d’effectuer un choix. La revue Time a fait le travail pour vous: elle a réuni en un seul site ce qu’elle considère être les 100 photos qui ont eu le plus d’influence, avec des infos sur la photo et son auteur, des clips vidéo (en anglais), des renvois à d’autres images… De quoi mener en classe de très nombreuses activités orales et écrite (décrire, poser des questions, comparer, exprimer ses goûts et ses préférences, raconter, parler de ses souvenirs, argumenter, et j’en passe).

Des images fortes, des images mythiques, des images à découvrir ou redécouvrir absolument.

100 images




BattaKing, jeu de vocabulaire en anglais

11 12 2016

Toujours grâce à Thot Cursus, voici un lien vers l’article consacré à Battaking, jeu de vocabulaire en anglais (gratuit en version muette, ou payant à 5 euros pour la version vocale). « Il s’agit d’associer la bonne image au mot demandé. On peut cliquer jusqu’à trouver la bonne combinaison ou encore demander la traduction.  Les mots sont ceux de la conversation courante, mais parfois spécialisés, comme «groseille» ou «billet de banque». »

Et, tant que vous y êtes, pourquoi ne pas jouer à un jeu de nombres développé par Cit’inspire?




Ô temps suspends ton vol!

11 08 2016

Il avait bien raison, ce cher Alphonse de Lamartine, car « je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m’échappe et fuit »! Presque deux mois depuis mon dernier billet! C’est que mon été fut très bien rempli et que la rentrée est déjà derrière moi!

Enfin, en volant du temps au temps, voici quelques idées qui n’attendaient plus que d’être partagées:

Thot cursus a publié en 2015 un article consacré à « Dix jeux de société pour se perfectionner dans sa propre langue« . Toutes les suggestions conviennent aussi, à mon avis, pour l’aprentissage des langues étrangères.

Puisque je travaille en ce moment sur un article relatif au Boggle et sa famille, j’ai fait quelques recherches et je susi tombée sur un blogue très intéressant tenu par Stéphanie Fréchette, québécoise: Les créations de Stéphanie. Certains de ses supports sont payants, mais d’autres sont en libre accès, dont par exemple les cartes pour un Boggle géant. À utiliser dès que possible!

Deux autres excellentes pistes, indiquées cette fois dans le bulletin consacré aux langues vivantes par l’Académie de Nantes (consultez Laraufie, M.-P. 2016. Le jeu en classe de langues. Nantes: Académie de Nantes. Direction des services départementaux de l’éducation nationale Loire-Atlantique): Sankoré et Arasaac.

« Enseigner une séquence en langues vivantes avec open-sankoré : Sankoré est un logiciel pour TNI libre d’une bonne ergonomie. Il se télécharge gratuitement sur le site planète sankoré. Quelques ressources en anglais sont désormais téléchargeables sur l’espace pédagogique académique, dans la rubrique langues vivantes. D’autres suivront au cours de l’année scolaire prochaine.

Réaliser des flashcards, des cartes de Bingo, des dominos libres de droit en quelques clics ? C’est possible grâce au site aragonais arasaac.org. Ce site rassemble plusieurs milliers de pictogrammes très clairs, permettant de représenter du lexique, mais également des sentiments, des actions… Les outils de création en ligne permettent de produire des jeux sur mesure intégrant une sélection d’images de votre choix. »

Il y a encore les plusieurs centaines de ressources ludiques prêtes à imprimer réunies sur iSLCOLLECTIVE dont j’ai pris connaissance grâce au compte FB de Mômes NET, lui-même associé à un compte Pinterest.

Et une super ressource conçue pour les enfants et les ados mais utile à tout âge, les « 18 cartes pour jouer au jeu de la communication émotionnelle avec les enfants et les adolescents« , à imprimer gratuitement depuis le site Apprendre à éduquer

Vous pouvez le constater: je n’écrivais pas pendant ces dernières semaines, mais j’emmagasinais les idées! J’espère que mon prochain billet arrivera avant deux mois.




Atelier d’échange de pratiques pédagogiques (APLIUT, juin 2016)

15 06 2016

Lors du congrès APLIUT auquel j’ai assisté à Lyon début juin, j’ai participé –comme je l’ai dit lors d’un billet précédent– à un des ateliers d’échange pédagogique où chaque participant présente en trois minutes une ressource, une séquence, une idée qui marche et qui a été testée avec succès en classe.

(Au fait, un malheureux incident de portefeuille égaré m’a empêchée de suivre la séance intégralement, mais une généreuse collègue a gardé pour moi les copies distribuées pendant la partie de la séance où j’ai dû m’absenter.)

Je partage ici, avec l’accord des intervenantes concernées, certaines des idées, certains des documents, choisis selon différents critères: des idées qui m’ont particulièrement plu, qui me semblent réalisables dans différentes langues (les docs sont souvent en anglais…), qui ne requièrent pas de grosse préparation en amont, qui n’impliquent pas de documents sous droits…  Je n’ai pas en ce moment de scanner, les docs se présentent donc sous forme de photos. Désolée si la qualité graphique n’est pas au rendez-vous! Ces pistes ne sont qu’un point de départ, que chacun devra personnaliser… Si l’un des documents cités vous intéresse plus particulièrement, laissez un commentaire, je vous mettrai en contact avec l’intervenante concernée.

S. Canone (IUT de Roubaix) a signalé deux pistes: travail autour de documents trouvés sur le site de vulgarisation scientifique Science Daily, un discours promotionnel ou salespitch autour des objets impossibles de Carelman: une mine!

C. Metge (IUT de Valence) a présenté deux idées: l’une pour travailler l’interculturel à partir d’un texte sur les Français vus par les Anglais; l’autre autour d’une séquence au cours de laquelle les étudiants imaginent le jeu vidéo de leurs rêves:

Swapshop APLIUT 2016 Metge Imaginer un nouveau jeu video

É. Barrois (U. de Savoie Mont-Blanc) a apporté une séquence très complète sur les « peines créatives », dont la tâche finale consiste à « présenter à la manière d’un juge deux peines pour un délit mineur: une peine traditionnelle, une creative sentence« : travail autour de la définition de « peine » (sentence), recherche de peines pour différents délits mineurs et approfondissement du vocabulaire juridique, visionnement actif d’une vidéo autour d’un juge qui a un penchant pour les peines inhabituelles (« Painesville judge gives unusual sentence« ), recherche de peines pour divers délits mineurs, recherche d’arguments pour ou contre, débat, travail grammatical autour des pronoms relatifs…

Voici les cas de figure qui sont proposés: des gens qui abandonnent des chatons dans la forêt, quelqu’un qui vole de la nourriture au supermarché, quelqu’un qui insulte un agent de police, deux adolescents qui ont dégradé une statue, un homme qui portait une arme sans autorisation, des voisins trop bruyants, un couple qui a cassé une statue de l’enfant Jésus, une femme qui a volé l’argent de la quête à l’église, un homme qui écoutait de la musique dans sa voiture à un volume excessif, un homme qui a tiré sur son chien et l’a blessé à la tête, l’organisateur d’une fête pendant laquelle des mineurs ont bu et fait trop de bruit, des hommes qui sollicitaient des services sexuels, un conducteur qui a fait un excès de vitesse dans une zone scolaire, des ados qui ont crevé les pneus d’un bus scolaire, un élève qui a apporté un couteau en classe.

S. Giebert (Reutlingen University) a répertorié des variations autour d’activités orales de narration (storytelling):

Swapshop APLIUT 2016 Giebert Storytelling 01 Swapshop APLIUT 2016 Giebert Storytelling 02

J. Dee (U. de Lorraine) a apporté une séquence de trois heures extrêmement détaillée (une dizaine de pages!) autour d’un projet qui concerne une ONG de volontariat international, HelpX. En bref, il s’agit de prendre connaissance du site HelpX, s’enregistrer et créer son profil, concevoir les grandes lignes d’un projet de volontariat et faire un concours pour voir quel pourrait être le projet retenu, avec possibilité de soumettre pour de vrai le ou les projets en question…

M.-P. Martinez (IUT de Metz) a présenté un jeu de questions autour de l’informatique et B. Bouchot (IUT de Roanne) a fait de même avec un jeu de questions sur la présentation de soi. Marie-Agnès (U. de Tours) a développé une séquence autour des expressions idiomatiques, les slogans publicitaires et la création d’affiches en espagnol, basée sur le manuel Abanico (édité par Difusión). A. Leonard (IUT de Vannes) a apporté des mots croisés et des amorces conversationnelles pour travailler la thématique de Noël.

Une séance variée et stimulante, dont il faudrait reprendre l’idée un peu partout au sein des équipes pédagogiques…




Performer le jeu social de la parole

6 06 2016

L’une des plus belles découvertes réalisées au congrès APLIUT était pour moi celle des travaux de Jean-Rémi Lapaire, qui a dicté une conférence puis coanimé un atelier. La conférence, intitulée « Le jeu social de la parole. Apports de la pragmatique et des études gestuelles à l’enseignement/apprentissage des langues », rappelait plusieurs grands principes de la pragmatique, avec des références aux travaux de Goffman, Birdwhistell, Grice, Austin et Tannen. L’atelier, animé principalement par Annie Bourdié,  donnait vie à ces principes sur le jeu social de la parole. C’était riche, pertinent et même émouvant: le corps ainsi engagé a donné lieu à des performances très riches. Une discussion sur le lien entre la pratique et la théorie a suivi cette belle expérience.

Pour voir à quoi cela ressemble, vous pouvez visionner la chaîne YouTube de J.-R. Lapaire, en commencant éventuellement par ce clip-ci. À découvrir, du même auteur, le livre accompagné d’un DVD, La Grammaire anglaise en mouvement (Hachette, 2006). Et pour en savoir un peu plus sur ce travail, avec des idées pratiques à explorer illico, l’article consacré à ces travaux par les Cahiers pédagogiques.




Ruzzle & Cie. : des jeux pour pratiquer le vocabulaire

5 06 2016

Hier, dernier jour du congrès APLIUT, et deux belles expériences. D’abord, celle des Swap Shops ou ateliers d’échange pédagogique où chaque participant présente en trois minutes une ressource, une séquence, une idée qui marche. En 45 minute, vous voici enrichi d’une dizaine de nouvelles pistes, à vous de choisir si vous les suivez ou pas (je sais, 10 fois 3 minutes cela ne donne pas 45 minutes, mais rares sont ceux qui respectent scrupuleusement la consigne, et il y a toujours une question ou deux…).

Premier billet sur la journée: le matériel que j’ai apporté pour cet atelier. Consacré à Ruzzle (ceux qui me connaissent savent que je suis une joueuse assidue…), j’y ai réuni des éléments utiles pour son exploitation:

  • présentation du jeu (qui existe en plus de dix langues),
  • rappel du principe de jeu,
  • répertoire des jeux semblables (en application mobile ou en ligne),
  • exemple de grilles (dont celle qui permet de trouver le plus de mots en français; une grille pédagogisée en anglais; une grille que j’ai fabriquée pour des débutants FLE),
  • lien vers des générateurs de grilles.

Grille A1




L’embarras du choix: répertoire critique de de jeux de société

23 05 2016

Les profs de langue se demandent souvent quels jeux de société pourraient leur être utiles en classe. Pour répondre à cette question, vous pouvez bien entendu parcourir ce blogue 🙂 Mais vous pouvez aussi consulter différents répertoires, dont le « Répertoire de jeux en langues vivantes » élaboré par Vincent Beckmann, mis à jour le 17 mai 2016, et grâce auquel vous (re)découvrirez une sélection d’une trentaine de jeux, assortie des fiches d’analyse correspondantes et accompagnées d’un glossaire de jeu anglais-français très utile.

Merci à Sol de m’avoir fait découvrir ce répertoire!

 




À écouter, à lire, à visionner, à découper…

29 04 2016

Désolée de cette longue absence. Après quelques semaines très chargées, je vous apporte un seul billet, mais avec beaucoup de nouvelles pistes…

Agito

Lavigne, Michel. « Jeu Et Non Jeu Dans Les Serious Games. » Sciences Du Jeu. Dernière mise à jour en 2016. http://sdj.revues.org/648.

Roberge, Alexandre. « Le Jeu Sérieux : Entre Ludique Et Travail. » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 22 mars 2016. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/26983/jeu-serieux-entre-ludique-travail/#.VvxE1PnhCM8.

Roberge, Alexandre. « Sous Le Sérieux, Cherchez Le Jeu ! » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 28 janvier 2014. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/21357/sous-serieux-cherchez-jeu/#.VvxFl_nhCM-.

Roberge, Alexandre. « Quand Les Jeunes évaluent Les Serious Games. » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 21 mars 2016. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/26941/quand-les-jeunes-evaluent-les-serious

À la prochaine!




Verbalia, Letra a letra, Last letter, Finger eyes

20 11 2014

Lors de la foire du livre de jeunesse évoquée dans mes derniers billets, je n’ai pas fait qu’écouter les intervenants du séminaire ou enrichir ma bibliothèque… j’ai aussi acheté de quoi me casser la tête devant les étagères pour faire tenir de nouveaux jeux.

🙂

Le temps me manque, oh oui, ritournelle qui n’est pas près de changer, mais je vais au moins vous dire quels ont été mes principaux achats:

Verbalia, une belle boîte de jeux qui promet 50 jeux de langue, et dont vous trouverez des présentations vidéo en français, espagnol et catalan en suivant ce lien: http://www.5mpj.es/videos/851-5-minutos-tv-verbalia.html

Last letter, une petite boîte pleine de belles images, avec un principe de jeu très simple: le premier joueur propose un mot A illustré sur la carte A, et le premier des autres joueurs qui trouve sur la carte B un mot B qui commence par la dernière lettre du mot A remporte la carte A . Le mot suivant doit commencer par la dernière lettre du mot B, et ainsi de suite. C’est un jeu « en anglais » mais il peut être joué dans toutes les langues, avec d’éventuels ajustements (mon intuition me dit que les lettres finales sont plus variées en anglais qu’en espagnol, par exemple, alors je jouerais non pas à partir de la dernière lettre mais de la deuxième lettre…). À tester!

Ensuite, Letra a letra, à jouer en espagnol. Sur chaque carte ronde, trois mots sont cachés. Selon la couleur indiquée par la carte précédente, il va falloir être le premier à identifier le mot de cette couleur… L’explication en espagnol dans cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=13ftKxfig2k

Finalement, gros coup de coeur pour les Fingers eyes, marionnettes de poche qui ouvrent de nombreuses possibilités (ou comment tenir une conversation à trois… tout seul!). Ils sont utilisés pour jouer, pour la rééducation motrice (https://www.youtube.com/watch?v=Oe4iDhx16zc)… J’en ai déjà offert à ma soeur, à l’instit’ de ma fille… Et j’ai hâte de les utiliser le semestre prochain!