Au royaume des flash cards

21 09 2014

Petit à petit, nous approchons les 600000 visites sur ce blogue qui compte déjà 600 entrées… Même si le ryhtme est souvent difficile à tenir, je suis ravie de partager avec vous, lecteurs anonymes, cette expérience.

Dans les semaines à venir, plusieurs nouveautés devraient voir le jour, qui occupent mes jours et parfois mes nuits. Attendez donc le lancement de deux ressources en  ligne qui devraient vous intéresser… (musique évoquant le mystère…)

Ce billet est destiné à partager avec vous une trouvaille: le site Teaching resources proposé par le journal britannique The Guardian, Je suis tombée dessus grâce à un article intitulé « Où sont les flashcards? Our collection of lesson ideas and resources will help you teach French from key stage 2 upwards » paru le 15 septembre dernier: http://www.theguardian.com/teacher-network/teacher-blog/2014/sep/15/how-to-teach-french-lesson-ideas

Y sont recensées de nombreuses ressources gratuites pour travailler dès le niveau A1, axées sur les cartes illustrées (animaux, parties du corps, vêtements, actions… les classiques, quoi). Des fiches pédagogiques et des idées de jeux accompagnent le tout. J’ai bien aimé, par exemple, le jeu Who said cherry pie, où l’animateur donne une phrase en langue maternelle, un joueur la traduit et un autre joueur, les yeux fermés, doit essayer de deviner qui a parlé (le plus souvent en travestissant sa voix… ce qui doit donner lieu à des moments assez drôles!).

Seul hic, mineur: pour consulter les ressources proposées, il faut s’inscrire (gratuitement) sur le site de The Guardian…




Jeux mathématiques au collège

25 11 2013

Ils citent un de mes billets et je les cite à mon tour, car nous avons sans doute en commun la conviction que les énigmes mathématiques peuvent être utiles, en classe de langue, en classe de maths… Voyez donc la sélection du Petit journal del profs, publié par Le web pédagogoqique: http://lewebpedagogique.com/blog/les-maths-toute-une-enigme/




FIID 2013: Maletín de primeros auxilios lúdicos/Trousse ludique

25 05 2013

Tuve hoy el placer de presentar ante un nutrido grupo de profesores mi maletín de primeros auxilios lúdicos…

Hubo una confusión con las fotocopias y varios asistentes no recibieron el material previsto.  Lo prometido es deuda, así que aquí encontrarán el archivo (modificado y aumentado). A quienes no asistieron el material podrá resultarles un tanto elíptico, pero ésa es la lógica de un taller: una cosa es describir, otra experimentar… Espero que a todos pueda resultarles inspirador.

Guión para el taller « Maletín de primeros auxilios lúdicos »

Ceci est un message pour les participants à mon atelier sur la trousse ludique dans le cadre de la FIID 2013. Si vous avez compris les lignes qui précèdent, vous êtes prêt(e) à consulter le descriptif correspondant, en espagnol…




Trucs et astuces pour jouer

28 11 2012

Je commence petit à petit l’excploration nécessaire à mon nouveau projet de recherche sur l’histoire de l’articulation entre jeu et enseignement/apprentissage des langues. Je tombe donc sur divers sites, dont celui très sympathique de Patrick Girardet, concepteur de jeux pédagogiques. Outre une offre foisonnante de jeux, dont plusieurs en téléchargement gratuit, des conseils pratiques et avisés sont donnés sur Edujeux.

Consultez par exemple ses « Trucs et astuces pour jouer ».




Chiffres et francophonie

11 08 2012

Niveau A1. Le moment est venu d’apprendre les chiffres. Pourquoi ne pas en profiter pour faire découvrir les chiffres de la francophonie? Vous transcrivez les questions ci-dessous sur des cartes (une question par carte). Vous mélangez les cartes. Vous lisez à haute voix la première question, puis demandez aux apprenants de formuler à tour de rôle une hypothèse. Le premier qui devine ou tombe juste gagne le droit de lire la deuxième carte. Et ainsi de suite jusuq’à la fin…

  • Quel est le nombre estimé d’habitants de pays francophones dans le monde? 870 millions.
  •  Quel est le nombre estimé de locuteurs francophones (de personnes qui parlent le français) dans le monde? 220 millions.
  • Quelle place occupe le français parmi les langues étrangères les plus pratiquées dans l’Union européenne?  La place nº 2.
  • Quel pourcentage occupe l’espace francophone dans le commerce mondial? 19%.
  • Combien d’États et de gouvernements intègrent l’Organisation internationale de la Francophonie? 75.
  • Quel est le nombre estimé de professeurs de français dans le monde? 900 000.
  • Combien y a-t-il de locuteurs francophones en Afrique? 96,2 millions.
  • Quel pourcentage de locuteurs francophones a moins de 30 ans? 60%.

Bien entendu, on peut utiliser cette activité à un niveau plus avancé, pour démarrer une séquence autour de la francophonie.

Ces chiffres sont tirés de la quatrième de couverture du magazine Francophonie nº 14 (juin 2012), distribué lors du Forum mondial de la langue française qui s’est tenu à Québec en juillet dernier. Vous pouvez compléter la liste par des dates clés de la francophonie, en consultant par exemple la frise chronologique qui y est consacrée par l’OIF.

Voyez aussi le très complet dossier thématique consacré à la francophonie sur Vizavi, le site de l’enseignement bilingue francophone en Roumanie.

Vous pouvez aussi retrouver des données sur la langue française dans le monde en général et dans votre coin du monde en particulier en consultant la synthèse sur la langue française dans le monde en 2010 proposée par l’OIF.




Apps: Des chiffres et des lettres junior

11 06 2012

Hou là, un démarrage en trombe pour une semaine qui s’annonce bien chargée… Bon, quelques billets en coup de vent.

D’abord, vous signaler l’existence de la version junior du jeu Des chiffres et des lettres. Mêmes fonctionnalités, image plus dynamique. Un grand classique remis au goût du jour. Pour des idées d’exploitation, voyez mon billet du 8 juin.




Apps: Des chiffres et des lettres

8 06 2012

Vous n’avez pas à le savoir, mais je suis personnellement fan des jeux de lettres. C’est donc avec plaisir que j’ai découvert la version pour iPhone et iPad d’un classique que je regardais à la télé, enfant: Des chiffres et des lettres.

La version gratuite permet d’affronter un seul des dix adversaires prévus, mais cela est largement suffisant en classe. C’est un jeu qui se prête bien à des exploitations pédagogiques.

Pour les chiffres, on peut se contenter de reprendre au tableau les séries de chiffres et le résultat à atteindre proposés. Le premier joueur à trouver le bon résultat lève la main et explique sa façon de procéder (accessible donc dès un niveau A1, auprès d’ados et adultes). Avantage: le jeu offre des combinaisons de chiffres permettant d’atteindre le résultat indiqué ET la solution. Ma fille de 9 ans, pas très fan de maths, joue avec plaisir avec le mode Entraînement. Ma conclusion est qu’il est possible de jouer dès 9 ans, mais le temps de réflexion sera sans doute plus long avec les plus jeunes.

Pour les lettres, le niveau de langue augmente; je dirais qu’il faut partir d’un  B2. L’avantage, encore une fois, c’est que le jeu offre les séries de lettres ET le mot plus long qu’elles permettent de former. Ici aussi, je dirais qu’il est possible de jouer dès 8-9 ans, mais que le jeu s’adresse davantage à des ados et des adultes.

Le jeu propose le mode Duo (joueur contre machine) ou le mode Défi (joueur contre joueur), ainsi qu’un mode Entraînement, pour ceux qui n’aiment pas stresser.

Personnellement, j’ai cédé sans trop me plaindre au chant des sirènes du marketing et, après avoir testé pendant quelques jours la version gratuite, je suis passée à la version payante: l’adversaire de la version gratuite perdait toujours!




Votre moyen de transport préféré

26 02 2012

Je découvre grâce à Richard l’image suivante, parue sur le mur Facebook de Le français avec TV5 Monde suivie d’une simple question… « Le métro est certainement le moyen de transport le plus utilisé à Paris. Et vous ! Quel est celui que vous préférez ? » En un rien de temps, 74 commentaires venus des quatre coins du monde ont fusé… Pourquoi ne pas inviter vos étudiants à réagir aussi? Au Mexique, et plus précisément à Mexico, mes étudiants parleraient sans doute du Métrobus (bus à arrêts fixes sur voies confinées), les peseros (boîtes à sardines qui s’arrêtent n’importe où et font un peu n’importe quoi…), du « train léger », du covoiturage, du taxi, du « Pumabus » (bus interne sur le campus de l’UNAM), de l’ecobici (sur le même principe que le Vélib’ parisien)… Intéressant de comparer avec d’autres régions du monde. De quoi aborder l’interculturel dès les tout premiers niveaux.

Une possibilité de jeu? Tout simplement, organiser des équipes de trois apprenants, leur donner deux à cinq minutes (selon le niveau de langue) pour dresser la liste la plus longue possible de transports imaginables (dictionnaires acceptés). Ensuite, comparer la liste à celle ci-dessus: compter 1 point pour toute bonne réponse, 2 points par réponse non incluse sur l’image et jugée valable par la classe (même si une autre équipe l’a trouvée), 3 points par réponse correcte, jugée valable et que personne d’autre n’a trouvée. Puis éventuellement lancer des mini-sondages en parallèle  pour établir… le transport majoritairement préféré et détesté dans la classe, le transport majoritairement utilisé, le transport que personne n’a jamais utilisé, le transport que tout le monde aimerait utiliser un jour, etc. Puis, pour le splus avancés, enchaîner sur le débat des transports et l’écologie, etc…




Les jeux sur Allô prof

30 11 2011

Allô prof, c’est encore un site que j’ai découvert grâce à Vicky et Rodine (merci!).

C’est aussi un site québécois porté de main de maître par une équipe qui croit au partage des savoirs et qui s’y engage grâce au soutien de divers organismes.

C’est en bref  « un organisme de bienfaisance soutenant la persévérance scolaire qui a pour mission de fournir gratuitement de l’aide aux devoirs à tous les élèves du Québec et à leurs parents. »  […] « Allô prof met à leur disposition un service téléphonique et des services en ligne impliquant une équipe d’enseignants qualifiés et une communauté virtuelle composée d’élèves aidants, de parents et d’acteurs de l’éducation. »

Les bénéfices de ce projet s’étendent à d’autres publics. La preuve? La possibilité d’utiliser dans votre classe de langue les jeux qui y sont proposés

Par exemple, avec des enfants du primaire, vous pouvez pratiquer les chiffres tout en pratiquant les opérations mathématiques de votre choix et en choisissant le niveau de difficulté le plus adapté, en introduisant les coordonnées de la cible permettant de sauver notre planète d’une pluie de météorites. L’idéal serait d’avoir un grand écran: les enfants, organisés par équipes, répondraient à tour de rôle, tandis qu’un volontaire écrirait au clavier les résultats proposés…

Sur le même principe, mais mois facile à jouer en grand groupe, Fin Lapin, qui existe aussi en mode multi-joueurs (jusqu’à quatre joueurs).

Et il y a aussi la BD de Chopin, qui permet de créer de courtes BD en y insérant des bulles (pensées, narration, phylactères). Dommage que le choix des images soit réduit, mais vous trouiverez sans doute des usages intéressants de ce matériel.

 




Citron citron citron

3 08 2011

Suite (toujours) des idées d’adaptation issues du site Planet’Anim, auquel j’au consacré un billet récemment. Je reprends et modifie le descriptif fourni.

Voilà un jeu simple, sans matériel, dynamique, permettant de travailler un champ lexical donné (et facilement adaptable à d’autres champs lexicaux et/ou sémantiques).

Règle :  Les joueurs sont assis en cercle. Chaque participant choisit un nom de fruit ou de légume. Le meneur du jeu (qui sera, au premier tour, l’enseignant, mais ce dernier cèdera sa place après les premiers tours…) se dirige vers l’un des joueurs. S’il dit 3 fois citron vite ou lentement, le joueur doit se lever et crier le nom de son fruit ou légume (et devient éventuellement meneur en échangeant sa place avec ce dernier). Cependant s’il le dit moins de 3 fois ou plus de 3 fois, le joueur  ne doit rien dire ni faire (il peut par exemple dire « citron citron citrouille » ou « citron citron citron citron » ou « citron citron melon »…; le joueur ne se lève pas… mais s’il dit « melon citron citron citron », il se lève quand même!) S’il se lève ou s’il parle, il est éliminé et le jeu continue jusqu’au dernier.

Adaptation très facile au champ lexical des animaux, des nombres, des professions, des activités quotidiennes, des verbes d’action, des vêtements, etc.