Ô temps suspends ton vol!

11 08 2016

Il avait bien raison, ce cher Alphonse de Lamartine, car « je demande en vain quelques moments encore,
Le temps m’échappe et fuit »! Presque deux mois depuis mon dernier billet! C’est que mon été fut très bien rempli et que la rentrée est déjà derrière moi!

Enfin, en volant du temps au temps, voici quelques idées qui n’attendaient plus que d’être partagées:

Thot cursus a publié en 2015 un article consacré à « Dix jeux de société pour se perfectionner dans sa propre langue« . Toutes les suggestions conviennent aussi, à mon avis, pour l’aprentissage des langues étrangères.

Puisque je travaille en ce moment sur un article relatif au Boggle et sa famille, j’ai fait quelques recherches et je susi tombée sur un blogue très intéressant tenu par Stéphanie Fréchette, québécoise: Les créations de Stéphanie. Certains de ses supports sont payants, mais d’autres sont en libre accès, dont par exemple les cartes pour un Boggle géant. À utiliser dès que possible!

Deux autres excellentes pistes, indiquées cette fois dans le bulletin consacré aux langues vivantes par l’Académie de Nantes (consultez Laraufie, M.-P. 2016. Le jeu en classe de langues. Nantes: Académie de Nantes. Direction des services départementaux de l’éducation nationale Loire-Atlantique): Sankoré et Arasaac.

« Enseigner une séquence en langues vivantes avec open-sankoré : Sankoré est un logiciel pour TNI libre d’une bonne ergonomie. Il se télécharge gratuitement sur le site planète sankoré. Quelques ressources en anglais sont désormais téléchargeables sur l’espace pédagogique académique, dans la rubrique langues vivantes. D’autres suivront au cours de l’année scolaire prochaine.

Réaliser des flashcards, des cartes de Bingo, des dominos libres de droit en quelques clics ? C’est possible grâce au site aragonais arasaac.org. Ce site rassemble plusieurs milliers de pictogrammes très clairs, permettant de représenter du lexique, mais également des sentiments, des actions… Les outils de création en ligne permettent de produire des jeux sur mesure intégrant une sélection d’images de votre choix. »

Il y a encore les plusieurs centaines de ressources ludiques prêtes à imprimer réunies sur iSLCOLLECTIVE dont j’ai pris connaissance grâce au compte FB de Mômes NET, lui-même associé à un compte Pinterest.

Et une super ressource conçue pour les enfants et les ados mais utile à tout âge, les « 18 cartes pour jouer au jeu de la communication émotionnelle avec les enfants et les adolescents« , à imprimer gratuitement depuis le site Apprendre à éduquer

Vous pouvez le constater: je n’écrivais pas pendant ces dernières semaines, mais j’emmagasinais les idées! J’espère que mon prochain billet arrivera avant deux mois.




À écouter, à lire, à visionner, à découper…

29 04 2016

Désolée de cette longue absence. Après quelques semaines très chargées, je vous apporte un seul billet, mais avec beaucoup de nouvelles pistes…

Agito

Lavigne, Michel. « Jeu Et Non Jeu Dans Les Serious Games. » Sciences Du Jeu. Dernière mise à jour en 2016. http://sdj.revues.org/648.

Roberge, Alexandre. « Le Jeu Sérieux : Entre Ludique Et Travail. » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 22 mars 2016. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/26983/jeu-serieux-entre-ludique-travail/#.VvxE1PnhCM8.

Roberge, Alexandre. « Sous Le Sérieux, Cherchez Le Jeu ! » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 28 janvier 2014. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/21357/sous-serieux-cherchez-jeu/#.VvxFl_nhCM-.

Roberge, Alexandre. « Quand Les Jeunes évaluent Les Serious Games. » Thot Cursus. Dernière mise à jour : 21 mars 2016. http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/26941/quand-les-jeunes-evaluent-les-serious

À la prochaine!




Helen a trouvé une mine !

9 10 2015

Helen, collègue américaine, a eu la gentillesse de partager avec moi et donc avec nous une superbe trouvaille, une vraie mine de ressources directement exploitables en classe (sur mon épaule, mon petit diable, jaloux, me dit « mais comment se fait-il que tu n’en avais même pas entendu parler? » tandis que le petit ange s’extasie « ah, c’est qu’y a des gens talentueux et généreux, comme Tiphaine Montus, qui aiment jouer et faire jouer!!!!!). Bref, je suis conquise, et vous le serez probablement aussi.

Reprenons sur un ton plus posé 🙂 Helen me signale un blogue intitulé Bonjour FLE, où vous trouverez à foison des jeux pour la classe de FLE prêts à imprimer, sur les thèmes les plus divers (jetez aussi un coup d’oeil aux ressources qui, sans être ludiques, semblent fort intéressantes). Des bingos, des jeux de sept familles, des jeux avec des dés (mes préférés dans ce vaste répertoire), des jeux de plateau… avec des graphismes simples et attirants à la fois, et prêts à l’emploi (quelques coquilles, parfois, mais si vous les signalez à l’auteure, elle les corrige).

C’est par ici: https://bonjourfle.wordpress.com/category/jeux/page/2/




Au royaume des flash cards

21 09 2014

Petit à petit, nous approchons les 600000 visites sur ce blogue qui compte déjà 600 entrées… Même si le ryhtme est souvent difficile à tenir, je suis ravie de partager avec vous, lecteurs anonymes, cette expérience.

Dans les semaines à venir, plusieurs nouveautés devraient voir le jour, qui occupent mes jours et parfois mes nuits. Attendez donc le lancement de deux ressources en  ligne qui devraient vous intéresser… (musique évoquant le mystère…)

Ce billet est destiné à partager avec vous une trouvaille: le site Teaching resources proposé par le journal britannique The Guardian, Je suis tombée dessus grâce à un article intitulé « Où sont les flashcards? Our collection of lesson ideas and resources will help you teach French from key stage 2 upwards » paru le 15 septembre dernier: http://www.theguardian.com/teacher-network/teacher-blog/2014/sep/15/how-to-teach-french-lesson-ideas

Y sont recensées de nombreuses ressources gratuites pour travailler dès le niveau A1, axées sur les cartes illustrées (animaux, parties du corps, vêtements, actions… les classiques, quoi). Des fiches pédagogiques et des idées de jeux accompagnent le tout. J’ai bien aimé, par exemple, le jeu Who said cherry pie, où l’animateur donne une phrase en langue maternelle, un joueur la traduit et un autre joueur, les yeux fermés, doit essayer de deviner qui a parlé (le plus souvent en travestissant sa voix… ce qui doit donner lieu à des moments assez drôles!).

Seul hic, mineur: pour consulter les ressources proposées, il faut s’inscrire (gratuitement) sur le site de The Guardian…




Des dés « parlants » à foison

16 10 2013

Tiens, cela fait un moment qu’il n’était pas question de dés sur ce blogue… Hier, en allant découvrir la Librairie pédagogique du FLE (http://www.fle.fr/fr/pages-pro/librairie-pedagogique) à Paris, je suis tombée sur un panier plein de dés édités par Talking Dice (http://www.talkingdice.co.uk/). Il y en avait des dizaines, tous différents…

TalkingDice

J’en ai acheté… une onzaine. : les membres de la famille, les vêtements, les opinions, les parties du corps, la localisation dans l’espace, les verbes d’action, les prépositions de lieu, les pièces de la maison, les mots interrogatifs, les fêtes, les activités quotidiennes…

Dommage qu’ils les vendent pas lot de six : certes, c’est plus pratique pour la classe, mais la facture s’alourdit rapidement, à 6 euros le sachet de six.




FIID 2013: Maletín de primeros auxilios lúdicos/Trousse ludique

25 05 2013

Tuve hoy el placer de presentar ante un nutrido grupo de profesores mi maletín de primeros auxilios lúdicos…

Hubo una confusión con las fotocopias y varios asistentes no recibieron el material previsto.  Lo prometido es deuda, así que aquí encontrarán el archivo (modificado y aumentado). A quienes no asistieron el material podrá resultarles un tanto elíptico, pero ésa es la lógica de un taller: una cosa es describir, otra experimentar… Espero que a todos pueda resultarles inspirador.

Guión para el taller « Maletín de primeros auxilios lúdicos »

Ceci est un message pour les participants à mon atelier sur la trousse ludique dans le cadre de la FIID 2013. Si vous avez compris les lignes qui précèdent, vous êtes prêt(e) à consulter le descriptif correspondant, en espagnol…




Langue et danse…

5 08 2012

Lors du congrès de la FIPF, j’ai assisté à un atelier mêlant FLE et tango (et milonga et valse) animé par Susana Barbich. Sans doute, le croisement entre langue (étrangère) et danse(s) a été peu exploré, alors même que le français est une langue de choix dans ce domaine (pensons à tout le glossaire du ballet classique!). Je note donc dans un coin de ma tête qu’il y a là un terrain méconnu à défricher. En attendant de vous faire des propositions plus concrètes, je vous laisse une suggestion de lien, Ultradanse, site où vous trouverez de courts textes en français sur différents types de danse.

Je peux aussi vous confirmer, l’ayant testé moi-même, que beaucoup d’apprenants prennent plaisir à mêler danse et grammaire: j’ai personnellement montré quelques pas de salsa à mes élèves, au moment où nous devions découvrir les prépositions et revoir le lexique des parties du corps. Et nous finissions la leçon sur un moment de fête…

Au fait, connaissez-vous la version salsa de Ne me quitte pas? Mélange étonnant, expression éloquente de l’interculturel…




Des souvenirs de formation… et de belles idées de jeu pour la classe

31 05 2012

Catherine Hardy, dont le blogue Histoires de jouer a déjà été cité ici, vient de consacrer un billet à ses souvenirs de formatrice FLE. Elle y égrène cinq idées de jeu très simples, sans matériel particulier, qui étaient cependant très efficaces (j’y crois pleinement: c’est souvent les jeux les plus simples qui fonctionnent le mieux, car le prof n’est pas enclin à faire une confiance aveugle à un support pédagogique mais est encouragé à créer une authentique dynamique de jeu).

Si les rébus ou l’interprétation loufoques de sigles sont des idées efficaces mais assez connues (si vous n’avez jamais essayé, vous devriez…), le portrait-robot est déjà moins classique et le tu/vous ou la collection d’exceptions sont des jeux que je n’avais jamais rencontrés, d’une simplicité fascinante et que j’ai envie de tester très vite (oh, dommage, c’est bientôt les vacances, ha ha!)…

PS1 Un plus: toutes les idées conviennent à tous les niveaux de langue et à beaucoup de langues. Car il faut savoir que le tu/vous, ça ne marche pas en anglais (par contre, c’est très utile pour des apprenants anglophones qui ont justement du mal avec une distinction qu’ils ne connaissent pas), et les sigles, ça ne marche pas en chinois.

🙂

PS2  Je tiens à préciser que pour moi, jeu de formation ne rime pas nécessairement avec jeu de société: les jeux de plateau font partie d’une panoplie bien plus large, dont les jeux sans matériel comme ceux proposés par Catherine et qui marchent parfois bien mieux!




Les mots des maux

26 02 2012

Toujours sur le même principe que les deux billets précédents, à partir de la question: Et vous, quand vous vous sentez malade, que faites-vous ? Si vous cherchez une idée d’activité, lisez l’avant-dernier billet avant celui-ci…

Bon, vous l’aurez compris, il suffit de visiter le compte Facebook de Le français avec TV5MONDE pour y trouver ce type de matériel et plein d’autres ressourcves encore, à vous d’aller découvrir tout cela seuls comme des grands.




Citron citron citron

3 08 2011

Suite (toujours) des idées d’adaptation issues du site Planet’Anim, auquel j’au consacré un billet récemment. Je reprends et modifie le descriptif fourni.

Voilà un jeu simple, sans matériel, dynamique, permettant de travailler un champ lexical donné (et facilement adaptable à d’autres champs lexicaux et/ou sémantiques).

Règle :  Les joueurs sont assis en cercle. Chaque participant choisit un nom de fruit ou de légume. Le meneur du jeu (qui sera, au premier tour, l’enseignant, mais ce dernier cèdera sa place après les premiers tours…) se dirige vers l’un des joueurs. S’il dit 3 fois citron vite ou lentement, le joueur doit se lever et crier le nom de son fruit ou légume (et devient éventuellement meneur en échangeant sa place avec ce dernier). Cependant s’il le dit moins de 3 fois ou plus de 3 fois, le joueur  ne doit rien dire ni faire (il peut par exemple dire « citron citron citrouille » ou « citron citron citron citron » ou « citron citron melon »…; le joueur ne se lève pas… mais s’il dit « melon citron citron citron », il se lève quand même!) S’il se lève ou s’il parle, il est éliminé et le jeu continue jusqu’au dernier.

Adaptation très facile au champ lexical des animaux, des nombres, des professions, des activités quotidiennes, des verbes d’action, des vêtements, etc.