Jeux traditionnels (2/3) : conseils pour les concevoir, les fabriquer

11 03 2014

Voici la nouvelle livraison de Nathalie Porte sur les jeux traditionnels en classe de FLE ou comment “Créer des jeux attractifs et résistants sans prendre trop de temps ni se ruiner”, sur le site T’enseignes-tu le FLE. À ne pas manquer!

Même si l’auteure, qui part de sa propre expérience, parle d’un public d’enfants, je confirme pour ma part que ses conseils sont valables aussi pour des apprenants adultes.

Et j’ajoute qu’une alternative très accessible et facile à la plastification, c’est l’impression sur du papier format A4 (ou letter, selon les pays) puis l’utilisation de pochettes plastiques normalement destinées au rangement dans un classeur: pas de manipulations compliquées à prévoir, un investissement minimal, et possibilité de ranger ses jeux-documents dans de jolis classeurs de couleur.




Formation théâtre + FLE à Lyon

17 02 2014

Adrien Payet, metteur en scène et formateur en théâtre dans le domaine du FLE, auteur de Activités théâtrales en classe de langue (Paris, CLE International), propose un atelier pour intégrer des activités théâtrales en classe de langue. Elle aura lieu le 1er mars 2014 à Lyon, de 14h à 17h. Pour plus d’infos, allez sur son blogue: http://www.theatre-fle.blogspot.fr/

AdrienPayet




Exploiter le jeu de l’oie en classe de FLE

10 02 2014

Luce Garrigos, collaboratrice du site T’enseignes-tu le FLE? offre à ses lecteurs des pistes intéressantes pour exploiter le jeu de l’oie en classe. Personnellement, je n’aime pas vraiment ce jeu, trop galvaudé à mon goût, mais je trouve que Luce a su proposer des idées pertinentes et utiles.

J’ajouterais qu’il n’est pas indispensable de coller sur du carton ou de laminer les planches. Je trouve plus pratique de les mettre dans des pochettes en plastique (soit celles pour classeur, un peu fines, mais qui peuvent faire l’affaire si on ajoute une feuille cartonnée qui servira pour toutes les planches; soit des pochettes en plastique plus épais, plus chères mais qui permettront de ranger différentes planches de jeu et donc d’avoir sous la main plusieurs jeux; dans ce cas, je vous conseille d’imprimer chaque jeu sur du papier de couleur différente, ce qui permettra de vérifier si tout le monde a la bonne planche d’un seul coup d’oeil).




L’expo Jeu vidéo à la Cité des sciences et de l’industrie

26 10 2013

Jeu video expo

Chic ! Pour une fois qu’il y a une super expo sur le jeu dans la ville où je me trouve ! De passage à Paris cette semaine, j’ai pu profiter de la toute nouvelle expo Jeu vidéo proposée par la Cité des sciences et de l’industrie depuis le 22 octobre et jusqu’au 24 août 2014. Je me suis même payé le luxe d’y aller deux fois. :-D

J’ai beaucoup aimé le concept, très participatif. Des jeux ont été créés pour l’occasion, comme Evoland, qui vous fait découvrir de niveau en niveau l’évolution des jeux vidéo. On peut tester différents jeux, visionner des témoignages de joueurs, contempler des univers en 3D, jouer à un jeu vidéo sans écran (purement audio, déroutant !), tester des jeux sur tablette, réfléchir aux « jeux sérieux », découvrir la diversité des métiers qui se cachent derrière un jeu, créer son propre jeu (tout simple, mais effectivement jouable), parmi bien d’autres possibilités.

En entrant dans la salle, relativement petite (d’accord, d’accord, pas si petite que ça : 1000 m2 quand même…), on s’imagine que le tour en sera très vite fait. En réalité, on peut y passer des heures ! Si vous pouvez y aller en nocturne, je vous le conseille vivement (consultez le calendrier : en principe, les 24, 25, 26 et 31 octobre, 1 et 2 novembre, 26, 27 et 28 décembre 2013 et 2, 3 et 4 janvier 2014.) : vous profiterez définitivement beaucoup mieux des expériences ludiques proposées, au lieu de passer au moins 15 minutes à attendre votre tour pour jouer une partie de deux à cinq minutes…




La France au-delà des apparences

26 10 2013

Au fait, en parlant de découvrir Paris et/ou l’histoire de France… Comment éviter la tentation « civilisationnelle », comment offrir une vision moderne et complexe de l’interculturel ? C’est en partie le thème du prochain numéro de Le Français dans le monde, à paraître la semaine prochaine. Le dossier principal s’intutile « La France au-delà des apparences »…

FDLM 390

Il y est question aussi de Jeux de la francophonie… et bien sûr, de Tests et jeux, que j’ai grand plaisir à concocter  pour vous!

Bonus : consultez aussi le billet « La France : Comment en parlez-vous à vos étudiants ? » sur le blogue, très sympa, T’enseignes-tu le FLE ?




Des dés « parlants » à foison

16 10 2013

Tiens, cela fait un moment qu’il n’était pas question de dés sur ce blogue… Hier, en allant découvrir la Librairie pédagogique du FLE (http://www.fle.fr/fr/pages-pro/librairie-pedagogique) à Paris, je suis tombée sur un panier plein de dés édités par Talking Dice (http://www.talkingdice.co.uk/). Il y en avait des dizaines, tous différents…

TalkingDice

J’en ai acheté… une onzaine. : les membres de la famille, les vêtements, les opinions, les parties du corps, la localisation dans l’espace, les verbes d’action, les prépositions de lieu, les pièces de la maison, les mots interrogatifs, les fêtes, les activités quotidiennes…

Dommage qu’ils les vendent pas lot de six : certes, c’est plus pratique pour la classe, mais la facture s’alourdit rapidement, à 6 euros le sachet de six.




Les 30 plats préférés des Français

8 10 2013

Encore un corpus intéressant à exploiter… Les 30 plats préférés des Français, nous dit-on. Allez savoir si c’est statistiquement vrai, mais cela ouvre l’appétit, permet de travailler la description, l’explication, les conseils, l’expression des goûts et des préférences, l’interculturel et j’en passe.

Quelques idées en vrac:

* Classer les recettes selon différents critères: celles que l’on connaît, celles que l’on aime, celles que l’on voudrait goûter, celles que l’on ne goûterait jamais, celles qui semblent faciles à réaliser, celles dont un équivalent existe dans la culture maternelle, celles que l’on choisirait pour un repas pour le groupe, celles dont on connaît les ingrédients, celles qui sont d’origine non française…

* Donner une liste des courses (obtenue à partir de la recette) et faire deviner quel est le plat correspondant.

* Donner la liste des ingrédients avec un ou deux intrus et faire identifier ces derniers.

* Reconstituer une recette dans le désordre.

* Faire dresser le palmarès des plats préférés dans la classe et le comparer à celui-ci.

* Faire décrire son plat préféré parmi ceux du corpus pour que les autres le devinent…

Au début, vous devrez visionner une vidéo publicitaire de 30 secondes; après, vous aurez un diaporama des plats, avec les liens vers la recette à chaque fois…

Voici les 30 plats:

PlatsPreferes01

 

PlatsPreferes02

PlatsPreferes03

PlatsPreferes04

PlatsPreferes05

PlatsPreferes06

 

http://cuisine.journaldesfemmes.com/gastronomie/les-30-plats-preferees-des-francais/




À propos de Québec: si tu connais ça…

20 09 2013

Toujours à propos de Québec, je cherchais une image pour illustrer le prochain billet puis je suis tombée sur plusieurs listes assez drôles qui sont d’excellents corpus à découvrir en classe pour travailler l’interculturel. Lecture, explication, discussion, puis élaboration de la liste locale, voilà la démarche la plus évidente… plus d’autres jeux avec des corpus, dont je vous ai promis la liste (et je tiendrai parole un de ces jours, pas la semaine des quatre jeudis mais presque, hoho)

Petite sélection d’une dizaine de phrases (pour voir plusieurs versions de la liste, beaucoup plus longues, suivez le lien: http://pvtistes.net/forum/cafe/15683-si-tu-connais-ca-tu-vis-au-quebec.html)

Tu vis au Québec si…

  • tu as déjà porté un manteau d’hiver et des shorts en même temps.!
  • tu mesures les distances en heures.
  • tu es capable de conduire à 80km dans une tempête de neige sans broncher.
  • tu connais les 4 saisons : Presque l’Hiver, l’Hiver, Encore l’esti d’Hiver et les Travaux Routiers.
  • tu trouves une température de moins 6 degrés Celsius juste un peu frisquet.
  • tu entends quelqu’un commencer une phrase en français et la finir en anglais.
  • tu installes des lumières de sécurité sur ton garage et ta maison mais tu laisses les deux dévérouillés en tout temps.
  • tu mets «lâ lâ » à chaque fin de phrase.
  • tu dis « la bus, la job et je m’en vâ ».
  • tu vas à la pharmacie pour acheter des timbres et des gâteaux.



Découvrir Québec en réalité augmentée

20 09 2013

Voilà une ressource qui devrait être utile pour tous les profs de français, mais surtout pour ceux dont le public inclut des candidats à l’émigration vers le Québec.

Il s’agit d’une application permettant de découvrir en détail la ville de Québec, que Thot cursus décrit ainsi:

Qu’ont en commun la messe de minuit à la basilique-cathédrale de Québec, le pont de glace qui existait autrefois entre Québec et Lévis et le premier palais de l’intendant du temps de la Nouvelle-France? Ces éléments de l’histoire de la capitale font partie du contenu de Découvrir Québec, une application mobile lancée le mercredi 4 septembre, à l’hôtel de ville de Québec, en présence du ministre de la Culture et des Communications, du maire de Québec et du recteur de l’Université Laval.

Cette réalisation est le fruit des efforts de l’équipe de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine ethnologique, en collaboration avec la Ville de Québec et le ministère de la Culture, en partenariat avec la firme de haute technologie IdéeClic. L’application est disponible sur l’App Store en anglais ou en français.

Il y a là de quoi mettre en place de nombreuses activités liés à la langue (description, narration, interrogation, expression des goûts et des préférences, argumentation, etc.) et à la culture (interculturel, francophonie, civilisation…). Et de quoi imaginer des jeux (des quizz, à la préparation desquels les appprenants pourront contribuer; des concours; des devinettes; etc.). Si vous utilisez l’application, vous nous raconterez?




L’odorat, ce grand absent

8 09 2013

Vous ne trouvez pas qu’il y a parfois de grands absents, en classe de langue, et que l’odorat et les expériences olfactives en font partie? Les odeurs, bien sûr, sont là (ah, ces souvenirs olfactifs à savourer, oublier, cacher ou revivre!), mais on en parle peu et on ne les exploite guère. Alors, pour aborder la question (parler ou ne pas parler, là est la question?), pourquoi ne pas se laisser entraîner le lien en lien en partant des textes d’un blogue tenu par Céline Ellena, un parfumeur de métier, qui écrit avec minutie et style des Chroniques olfactives (séjour dans une chambre d’hôtel, ouverture de sachets de bonbons, voyage en métro…). Une mine pour l’interculturel, aussi. Et de quoi mettre en place une approche actionnelle, en faisant apporter en classe de quoi  sentir, flairer, humer… de quoi décrire, raconter argumenter et j’en passe…