Jugement des nazis : le procès Demjanjuk

1.4 ...en 3ème 0 commentaire »

Après les chefs nazis à Nuremberg, ceux qu’on a longtemps considérés en Allemagne comme de simples exécutants des ordres nazis sont à nouveaux mis en cause et pour certains jugés.

Mais 60 ans après, n’est-ce pas trop tard ?

Nous avons abordé cette question de la justice humaine en classe et nombreux sont ceux qui n’ont pas été convaincus par les condamnations (trop légères) du procès de Nuremberg. Pourtant il serait maintenant utile de comprendre pourquoi ce qui n’a pas été possible après guerre, dans les années 50-60, l’est devenu maintenant.

A vous de vous poser ces questions, avant d’aborder ce cas en classe :

C’est le tour de John Demjanjuk, citoyen américain d’origine ukrainienne, qui est accusé d’avoir été l’un des gardiens ukrainiens, auxiliaires des SS, dans le camp d’extermination de Sobibor : il aurait à ce titre participé à l’assassinat de dizaine de milliers de Juifs européens en 1943.

John Demjanjuk à son 1er procès en Israël en 1988 CC Wikipedia

Le Monde du 23 décembre 2009 relate le début de son procès et les circonstances qui on fait de lui un supposé criminel ayant participé au génocide des Juifs.

Questions :

  • Donnez le nom d’un chef nazi jugé et condamné à Nuremberg pour « crimes contre l’humanité ». Que signifie cette expression employée à cet occasion pour la 1ère fois ?
  • Pourquoi tous les criminels nazis n’ont-ils pas été jugés après guerre ?
  • John Demjanjuk avait été jugé puis condamné une 1ère fois en Israël pour sa participation sous le surnom d’Ivan le Terrible aux assassinats de masse au camp de Treblinka. Mais il avait été libéré au bout de 7 ans. Recherchez pourquoi et dites ce que vous en pensez.
  • Quels arguments dans l’article expliquent pourquoi les procès des simples exécutants n’ont lieu que tardivement ?
Tags : , , ,

Que s’est-il passé au Mans pendant les 12 et 13 décembre 1793 ?

1.3 ...en 4ème 0 commentaire »

L’émission « Le salon noir » sur France Culture avait consacré une émission  à la découverte de corps inhumés à la hâte et porteurs de traces de  violences  suite à des travaux de voirie aux Jacobins au Mans en février 2009. Il s’agit de personnes tuées lors de la bataille du Mans des 12-13 décembre 1793 :

CC Wikipedia

Vous pouvez en lire le résumé ici :

http://tinyurl.com/nbx2dq

La question qui se pose maintenant est : s’agit-il de soldats révolutionnaires, de civils manceaux ou bien de civils vendéens fuyant les troupes révolutionnaires avec leurs frères et maris ?

Les archéologues présents commencent un travail difficile :

http://tinyurl.com/m8zmne

Car à partir des fouilles et des conclusions qu’ils vont apporter (un peu comme des médecins légistes dans une enquête criminelle actuelle), les historiens essaieront de vérifier les témoignages de l’époque qui bien sûr différaient selon les camps en présence :

http://tinyurl.com/c8yvz7

Questions pour les 4èmes :

  • Que s’est-il passé pendant la guerre de Vendée (1793-1796) ? Contre quoi les Vendéens se révoltent-ils ?
  • Pourquoi cette guerre est qualifiée de « civile »?
  • Pourquoi cette violence contre les civils vendéens alors que la guerre est gagnée par les troupes révolutionnaires  ?


Tags : , ,

le 11 novembre 2008 à Ecommoy (partie I) : quelle mémoire de la Grande Guerre pour nos élèves et leurs familles après 90 ans ?

1.4 ...en 3ème 3 commentaires »

Cette année, le programme d’histoire 3ème n’a commencé qu’ à la rentrée de Toussaint. Pourquoi ? Il s’agissait pour les professeurs de le mettre en phase avec l’actualité des 90 ans de l’armistice du 11 novembre 1918.

1ère étape : le cours sur 14-18 en classe :

  • Les opérations militaires en 3 temps :
  1. 1914 : Attaquer pour vaincre rapidement l’ennemi
  2. 1915-1917 : 3 ans face à face
  3. 1918 : Offensives de part et d’autre pour en finir avec le 1er conflit mondial de l’histoire humaine
  1. La production industrielle est tournée vers l’effort de guerre, Les femmes remplacent les hommes au travail
  2. Gouvernement, médias, armée et population doivent être unis pour la victoire
  • Le bilan humain, économique et politique catastrophique du 1er conflit mondial :
  1. Le 1er génocide du XXème siècle en 1915, sur le peuple arménien, commis par les Turcs
  2. La révolution russe : un séisme qui ébranle la vieille Europe
  3. Les morts, blessés, veuves, orphelins, handicapés, « gueules cassées », : une litanie terrible qui s’est transmise jusqu’à nous
  4. la ruine de l’Europe, qui hier dominait le monde, sure de ses certitudes (supériorité technique, numérique et raciale des Blancs) et de ses empires coloniaux
  5. Le traité de Versailles : une paix trompeuse, qui aboutira au déclenchement de la Seconde Guerre Mondiale

2ème étape :  ce qu’on vécu nos aïeux dans les tranchées :

  • Les thèmes exploités en classe par les professeurs :
  1. d’histoire : découvrir les « morts pour la France de nos familles », à l’aide du site : « Mémoire des Hommes »
  2. d’arts plastiques : découvrir la réalité du conflit à travers les oeuvres des artistes de l’époque ayant été soldats, à l’aide du site : « La couleur des larmes »
  • La cérémonie du 11 novembre à Ecommoy, qui a été l’occasion de :
  1. participer aux commémorations  pour les élèves volontaires (10% de l’effectif total de nos classes de 3ème) en partenariat avec la mairie et les associations d’anciens combattants
  2. lire la lettre d’un Poilu local, M. Laffont, par quelques élèves au Monument aux Morts de la commune
  3. dialoguer avec M. Eric Viot, écrivain sarthois passionné par la Grande Guerre, qui leur a dédicacé en retour son dernier livre :  « Les blessures de l’âme ». Pour visiter le site de M. Viot, c’est ici.

3ème étape : évaluation en classe :  « la grande guerre, une guerre totale ? « :

Tags : , , , ,

La Shoah : une activité et un récit pour comprendre l’extermination des Juifs d’Europe par les Nazis

1 - Cours, 1.4 ...en 3ème 0 commentaire »

Découvrez d’abord à l’aide du « labo interactif » de education.france5.fr comment le régime nazi a mené ce crime contre l’humanité :

http://education.france5.fr/index.cfm?espId=65&discId=77&objId=1708&page_url=/html/labo.cfm

Lisez ensuite l’histoire de Paul Schaffer, qui avait 14 ans quand l’Autriche, son pays natal, fut annexée par Hitler et que commencèrent aussitôt les persécutions contre les Juifs :

- Lisez par exemple les pages où il raconte sa petite enfance, très heureuse auprès d’une famille aimante à Vienne :

http://www.schafferpaul.com/page10.htm

- La page 23 où Paul, à 14 ans est témoin de la « Nuit de Christal » du 9 novembre 1938 :

http://www.schafferpaul.com/page23.htm

- Les pages 38 à 44, où Paul et sa famille réfugiés en France, se croyant à l’abri en zone « libre », sont arrêtés par des gendarmes français pour être ensuite déportés vers Drancy en région parisienne :

http://www.schafferpaul.com/page38.htm

- Son « voyage » en train et l’arrivée à Auschwitz et la séparation d’avec sa mère et sa soeur Erika :

http://www.schafferpaul.com/page45.htm

- Ses années d’enfer à Auschwitz, p.46 à 71 :

http://www.schafferpaul.com/page46.htm

- Les pages 92 et suivantes sur sa volonté de témoigner devant les jeunes générations :

http://www.schafferpaul.com/page92.htm

© 2007 Patrick Benichou

Que M. Schaffer et Patrick Benichou, son éditeur, soient ici chaleureusement remerciés pour nous avoir permis d’utiliser ces précieuses mémoires, afin que les jeunes sachent et transmettent.                   Jean-Michel Crosnier
Tags : , , , ,