L’Inspection Académique du Gard

20 03 2009

Comme vous avez pu le constater dans le précédent post, le 17 mars nous avons organisé un rassemblement devant l’Inspection Académique du Gard, voici le compte-rendu :

Le 17 Mars, un rassemblement de parents en colère contre les réformes Darcos, soutenus par la FCPE a eu lieu devant l’Inspection Académique du Gard.
Nous avons été reçus en délégation par l’Adjoint de l’Inspecteur d’Académie et l’Inspecteur chargé des TICE.
Après un préambule consensuel de l’Inspection insistant sur la nécessité du dialogue entre les parents et l’Inspection et l’importance qu’accorde celle-ci à une bonne entente, il nous a été affirmé que la maternelle n’était pas menacée (avec comme preuve les déclarations de l’AGEM), que les 2 ans continueraient à être admis en ZEP, que la scolarisation des 3 ans n’était en aucun cas menacée, que le RASED était maintenu (17 postes)  et que les non-remplacements d’enseignants étaient purement conjoncturels. Alors que la colère des parents représentés se manifestait grandement, nous avons avancé un certain nombre d’arguments :
_ Nous ne pouvons nous fier aux déclarations de l’AGEM qui ne représente qu’elle-même, dans l’Éducation Nationale ce sont les syndicats d’enseignants qui sont représentatifs et leurs positions sont aux antipodes de cette association à laquelle nous n’accordons aucun crédit.
_ L’affirmation sur la scolarisation des 2 et 3 ans ne précisait aucun calendrier, il a fallu insister pour comprendre qu’il s’agissait de la rentrée 2009, quand à la suite, aucune réponse.
_ Pour nous, 17 postes de RASED confirme sa disparition quand les besoins se comptent en centaines.
_ Les non-remplacements d’enseignants ne sont pas conjoncturels, mais la conséquence de la pénurie d’enseignants et le quasi arrêt  de recrutements sur liste complémentaire ( 10 cette année).
_ La belle déclaration d’intention en préambule ne tenait pas la route face aux réalités : Pression sur les directeurs, coups de téléphone sur les portables des parents mobilisés leur demandant d’arrêter de mettre la « pagaille » …

Nous sommes donc ressortis de cette audience plus motivés et plus en colère qu’en y rentrant. Cette première tentative de coordination en appelle donc d’autres plus massives. La grogne se propage et ce n’est pas près de s’arrêter.

Ludovic Bourely

P.S. Promis et désolé pour les premiers lecteurs des deux derniers posts, je vais sérieusement commencer à penser à me relire avant de publier !




Mobilisation dans le Gard

20 03 2009

La journée du 19 mars a été un succès incontestable dans le Gard avec au moins 35000 manifestants à Nîmes.

Si l’éducation a peut-être été légèrement moins représentée qu’en Janvier, la nouveauté est l’arrivée de nombreux parents d’élèves des écoles de plus en plus mobilisées dans le Gard et de l’engagement de la FCPE du Gard dans les mobilisations des écoles.

Si des actions contre les réformes se sont déroulées ces derniers mois dans de nombreuses écoles du département, il manquait clairement une coordination, elle commence à se mettre en place.

Il me semble que l’action des parents d’élèves est essentielle si nous voulons gagner ce combat.

Si toutes les formes de coordination sont bonnes à prendre, (vous en trouverez quelques-unes dans les liens), l’apport de la FCPE est primordial.

Pourquoi la FCPE ?

Il n’y a que deux Fédération de parents d’élèves reconnues par l’Éducation Nationale, la FCPE et la PEEP, vous pourrez vous faire une idée sur l’orientation de chacune sur leur site.

Cette reconnaissance apporte des droits, et en particulier le droit d’informer les parents de toutes les écoles, qu’il y ait une association fédérée ou pas. Concrètement quand la FCPE envoie une information dans toutes les écoles en demandant la diffusion de l’information aux parents, la loi oblige théoriquement que celle-ci soit diffusée.

Aujourd’hui dans le Primaire les parents d’élèves de très nombreuses écoles ne sont plus fédérés, et l’on constate la difficulté de coordonner des actions.

Dans le Gard l’entrée de la FCPE dans la coordination des écoles en mouvement a commencé à porter ses fruits, de plus en plus d’écoles rejoignent l’action.

Quelques mobilisations :

Nîmes : Parents et enseignants unis contre Darcos – Telemiroir
Nîmes : Parents et enseignants unis contre Darcos – Nîmes – Des parents d’élèves manifestaient avec les enseignants devant l’inspection académique du Gard contre les réformes Darcos.

Nîmes : Des parents d’élèves contre Darcos – Telemiroir
Nîmes : Des parents d’élèves contre Darcos – Nîmes – Rencontre de parents d’élèves qui revendiquent la suppression des réformes Darcos à l’occasion de la journée nationale d’action parents et enseignants en faveur de l’école.

Enfin un article du Midilibre :
Ludovic Bourely