JOURS APRES JOURS

Prouve ta jeunesse par ta curiosité et ton désir! Exige l'inaccessible ! (V.Cespèdes)

Orthographe : ait, aient, ou er ?

Il était une fois dans un village une vieille femme. Elle possédait beaucoup de chèvres. Les chèvres aimaient bêler, gambader et embêter les voisins de la vieille. Elle décida donc d’aller fonder un autre village où elle habiterait toute seule, au milieu de ses chèvres. C’était l’occasion qu’attendait l’hyène qui, depuis longtemps, brûlait de croquer les chèvres de la vieille femme. Mais elle ne pouvait pas aller les prendre et les manger comme ça… le lion, roi des animaux, lui demanderait de s’expliquer.
________________________________________________________________________________
Consigne :
Sous chaque terminaison soulignée, utilise et écris le « truc » qui permet d’expliquer la terminaison.
Exemple : Elle ne pouvait pas aller les prendre…
=> nous ne pouvions (imparfait, donc -AIT) (…) revenir (infinitif, donc -ER) les prendre

Commentaires fermés sur Orthographe : ait, aient, ou er ?