Roches et minéraux de la croûte océanique :

Basalte, péridotite et granite à l’oeil nu

lame de basalte en LPA

lame de basalte en LPA au fort grossissement

gabbro à l’oeil nu

lame mince de gabbro en LPA

 

Densité des roches et des minéraux

Mots-clés :,


Questions :

a. Nommer, en justifiant, le nom de la roche correspondant aux deux échantillons.

b. Replacez cette roche dans une coupe de lithosphère océanique.

c. En observant la composition des minéraux supplémentaires du deuxième échantillon, donnez la différence chimique essentielle entre ceux-ci et les deux minéraux principaux.

d. En vous appuyant sur les connaissances acquises concernant l’évolution de la croûte océanique, expliquez ce qui a permis l’apparition de ces nouveaux minéraux.

Réponses :

a. On nous dit que cette roche est grenue, qu’elle est formée essentiellement de pyroxènes et de feldspath plagioclases. On observe aussi sur la photo que la roche est holocristalline. D’après ces indices nous pouvons dire que cette roche est un gabbro : roche holocristalline, grenue et composée essentiellement de pyroxènes et de feldspath plagioclases.

(suite…)

Mots-clés :, , , ,


Enoncé et amorce de corrigé avec les idées principales, mais pas vraiment rédigé, sans introduction et sans conclusion : Litho_et_astheno_RC

Introduction et conclusion rédigées par  Thibault :

Introduction :

La Terre a un rayon de 6400 km environs, nous allons étudier les 250 premier kilomètre de la couche terrestre, correspondant à la lithosphère et l’asténosphère. Ces deux couches superficielles de la Terre que nous allons comparer, sont séparées par la limite « lithosphère-asthénosphère » qui est en fait une limite thermique de 13OO°C et qui se situe à approximativement 100km de profondeur. Les systèmes de forage les plus performants n’atteignent que 20km, ce qui est très peu comparé à la profondeur de la Terre. C’est pourquoi les scientifiques ont dû appréhender  les parties plus profondes du géoïde de façon indirecte, notamment grâce à l’étude des ondes sismiques, qui a permis de connaître la composition et des caractéristiques physiques des roches.

Conclusion :

En conclusion, nous avons pu voir que la lithosphère et l’asthénosphère sont très différentes et ce, sur divers points. D’abord par leur propriété physique, mais aussi par leur composition chimique et minéralogique. Nous avons pu apprendre cela grâce aux géologues et à leurs recherches, d’autant plus difficiles que ces couches ne sont pas accessibles à l’homme et qu’ils ont dû trouver de nouvelles techniques pour recueillir des informations sur ces zones de la Terre.

Informations complémentaires :

- Données sismiques

- densité des plaques

Mots-clés :, , ,


Roches métamorphiques : Elles représentent 45 % de la croûte continentale. Les roches métamorphiques comme le gneiss ou le marbre sont issues de la déformation de roches préexistantes :

- roches sédimentaires

- roches magmatiques

- roches métamorphiques

Elles sont très déformées et présentent des minéraux orientés en feuillets. Pour obtenir des telles transformations ces roches préexistantes ont été soumises à de fortes de températures et/ou à de fortes pressions.  Suivant la température et la pression on obtient différentes roches,  il en existe plus de 700 variétés.

Roches sédimentaires : Les roches sédimentaires comme l’argile ou le poudingue sont issues de la sédimentation (d’où leur nom) dans des bassins, de particules ayant une origine détritique, chimique ou encore biologique. Elles se présentent en surface sous formes de couches superposées (appelées aussi strates). Elles sont de nature variées et renferment très souvent pour leur majeure partie des restes d’organismes animaux ou végétaux appelés fossiles.  Grâce à ces fossiles on peut reconstituer les caractéristiques de leur milieu de formation.

(suite…)

Mots-clés :


Bonjour,

Voici le corrigé des différentes définitions (dans l’ordre de la progression du chapitre) :

- Séisme : Tremblement de Terre. Il fait suite à une rupture de roches en profondeur et se traduit par la propagation d’ondes sismiques au travers de la Terre.

- Sismogramme : Enregistrement des ondes sismiques réalisés à la surface du globe grâce à des sismomètres. (suite…)

Mots-clés :,