La rédaction de Sarah sur la traite des noirs et l’esclavage

Sarah a mis en ligne sa rédaction organisée sur la traite négrière et l’esclavage. Elle explique étape par étape ce qu’est le commerce triangulaire. Les informations sont précises et détaillées. Elle a bien respecté les consignes en rédigeant une introduction, un développement en trois parties et une conclusion. Bonne lecture !

                                                                         

Du 16ème au 19ème siècles, 11 millions d’esclaves on traversé l’Atlantique en bateaux pour travailler dans les champs ou les plantations.                 Quelles ont été leurs conditions de vie ?

 

Les esclaves sont d’abord capturés en Afrique, soit par des inconnus, des proches ou parfois même par leur propre roi en échange de marchandises (nourriture, armes…). On les dépouillait, on les déshabillait, puis on les enchaînait et les conduisait sur la plage, prêt à embarquer sur un bateau négrier. On les privait de leur liberté. De plus, lorsque les familles étaient capturées, elles étaient séparées.

 

Lorsqu’on les faisait embarquer de force, on les jetait comme de vulgaires objets dans le fond du bateau. Ils étaient serrés, ils n’étaient presque pas nourris, certains, les plus faibles, mouraient durant la traversée. Il n’y avait pas d’hygiène, ils étouffaient les uns sur les autres. Les esclaves étaient ensuite emmenés par les négriers (vendeurs d’esclaves noirs) en Amérique ou en Europe pour travailler. Dans plusieurs mois ils seront vendus comme esclaves.

 

Arrivés à destination ( Brésil, Haiti, USA, Antilles ou Louisiane), les négriers mettaient sur une sorte d’estrade ce qu’ils considéraient comme des marchandises ( les Africains) et une une sorte de vente aux enchères commençait. Les hommes, les femmes et les enfants noirs étaient palpés comme du bétail puis achetés en fonction de ce qu’on pensait qu’ils valaient.

 

Une fois achetés, les esclaves étaient emmenés dans des pièces insalubres, sans hygiène, repoussantes ou ils étaient privés de leur liberté. Puis on les menait dans les plantations pour exécutent du travail forcé. Ceux-ci rapportait aux Américains ou aux Européens des marchandises très rares telles que; le tabac, le sucre, le coton, café etc…

 

En conclusion, des Africains étaient capturés, vendus et exploités aux profits des Européens et des Américains. Ceci est le commerce triangulaire car il relie ces trois continents : l’Europe, l’Afrique et l’Amérique. L’esclavage prendra vraiment fin en 1848 grâce a Victor Schoelcher.

_____________________

+ d’infos

« L’histoire extraordinaire des derniers jours du Meermin, un navire hollandais qui fit naufrage en 1766 après la mutinerie des esclaves malgaches qu’il transportait. »

Cette vidéo retrace le parcours de Massavana, leader d’une révolte d’esclaves sur le navire négrier le Meermin.

Image de prévisualisation YouTube

13 commentaires

  1. oui dit :

    il est très bien ta rédaction j’adore mais il te manque un peut des chose mais félicitation pour tes éfor sur ta rédaction!!!!!hooooowwwwwwwwwww!!!!!

  2. saliah dit :

    ta redeaction et super j’en n’aurai besoin pour mon devoir de 4eme et sa va bien m’aider … merciiiiiiiiiiii !!!!!

  3. Berre Nkili dit :

    merci grace a toi je peux faire mon escposé la semaine prochaine

  4. Bagadi dit :

    Merci beaucou

  5. SAADA dit :

    Tres beau travail. Ça va beaucoup m’aider pour mon devoir commun de 4e pour mon développement construit. Merci sarah💖

  6. Lulu♥ dit :

    wouah, ça va bien m’aider pour mon exposé! mille merci ♥

  7. DzBylka dit :

    Superbe travail!!

  8. Un exposé bien utile pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur le passé commun de ces trois continents. Bravo Sarah!

  9. LEHAIRE dit :

    Génial!!!!!
    j’en avais absolument besoin pour mon dossier d’histoire des arts en 3ème je te remercie Sarah!!!
    ton travail est génial !

  10. Bussiere Dan dit :

    Bonjour

    Excellent travail.

    Pourquoi n’est abordé que l’esclavage européen ? Est ce le programme de ce niveau de classe qui est limitatif ?

    Bien a vous

    D. B.

  11. Bussiere Dan dit :

    Très bon travail.
    Est ce le programme de ce niveau de classe, qui fait que ne soit traitè que l’esclavage européen ?

    Bien à vous

    D. B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *