Un buste de Jules César en Gaule : mais que fait-il là ?

Le buste de César (Arles)Arles, 2007. Une équipe d’archéologues dirigée par Luc Long, décide de prospecter sur la rive droite du Rhône, une zone jusque-là très peu fouillée. Au cours des recherches, un buste est trouvé : il représenterait le plus célèbre des Romains, Jules César. Cette découverte est exceptionnelle car «même à Rome, on n’a jamais retrouvé un portrait de César de son vivant »…

Mais que fait un buste de Jules César en Gaule ?

Pour le savoir, tu vas d’abord découvrir en images la pêche miraculeuse menée par les archéologues dans le lit du Rhône… Rappelle toi, l’histoire de la cité antique d’Arles (Arelate) est intimement liée à celle de César.

http://www.dailymotion.com/video/xetc73

Gaule antique - Arelate

La présence d’une statue de Jules César en Arles s’explique à la fin de la vidéo. En 46 avant J-C, Jules César fait de la cité d’Arelate une colonie romaine. Deux raisons expliquent ce choix :

  • La position géographique très favorable d’Arelate
  • L’aide apportée par les Arlésiens à Jules César durant le siège de Marseille

Ainsi, le buste de César retrouvé à Arles commémore le fondateur de la colonie et un chef. Jules César n’a pas seulement marqué la cité d’Arles mais toute l’histoire de la Gaule. Grâce à lui, Rome conquiert ce territoire entre 58 et 52 avant J.C. Cependant, un irréductible gaulois du nom de Vercingétorix viendra lui barrer la route lors de la célèbre bataille de Gergovie (à côté de Clermont-Ferrand). Le prochain affrontement a lieu à Alésia et il scellera la fin de la « guerre des Gaules ».

Comment César arrivera t-il à mettre en déroute ce chef gaulois ? C’est ce que nous raconte ce documentaire de France 5, « Alésia, victoire d’une défaite »

http://www.dailymotion.com/video/xx00zz

La Gaule est devenue romaine mais bien d’autres territoires ont connu le même sort. Grâce à une puissante armée, Rome a pu conquérir un vaste empire comme nous le montre la carte 3 p 89 du manuel. On s’aperçoit que les Romains n’ont pas attendu Jules César pour faire de leur cité le cœur d’un immense territoire.

 

Au terme de notre recherche, on comprend pourquoi un buste de César a été repêché en France. Mais, une question reste posée. Pourquoi ce magnifique buste, taillé dans un marbre précieux, s’est-il retrouvé à l’eau ? Si on s’est volontairement permis cet outrage, c’est qu’en 44 avant J-C un crime bien plus grand avait été commis : l’assassinat de César en personne ! Les textes de Plutarque et de Suétone  (5 p 89) expliquent le mobile du crime et éclairent notre lanterne. Discrédité, plus personne ne voulait voir le général, même en sculpture… Mais d’autres hypothèses sont possibles (crue du Rhône, …) car une découverte archéologique offre souvent plus de questions que de réponses.

Sources : toutes les cartes viennent de l’édition numérique du manuel d’histoire-géographie 6ème de BELIN (avril 2009)

Pour aller plus loin :


6 commentaires

  1. Un lien pour site l’exposition au musée de l’Arles antique : http://www.cesar-rhone.fr/cesar/

  2. Germain Prouton dit :

    Rien, mais absolument rien ne prouve que ce buste est un vrai buste de César. Cela ressemble plus à une belle supercherie, et pêche miraculeuse convient bien à cette imposture

  3. Bono dit :

    Non, César n’a rien à faire en Gaule pas plus qu’Hitler en France ( ils sont morts au même âge).
    Il a voulu en particulier anéantir le peuple gaulois le plus riche et se faire un butin pour s’emparer de Rome. Tous les stratèges y compris Napoléon ont stigmatisé son absence de respect des lois de la guerre dans cette affaire.
    Paradoxalement ce peuple a survécu et est le seul a parlé encore un dialecte gaulois : le Vannetais héritier du Vénète avec le soutien du Breton. Et pourtant la République Française préfère encenser notre ennemi que ses ancêtre encore Gaulois. Au contraire tout a été fait par elle pour éradiquer leur langue.

  4. siham dit :

    oui oui effectivement il est super ce site il nous permet de réviser le soir avant d’aller se coucher, et ça nous avance des cours du lendemain ! merci beaucoup

  5. Salut Sébastien,

    l’erreur est réparée et c’est là le principal. Tu comprends aisément ma surprise de voir le calque d’un article rédigé la veille faire la une du blog d’un collègue. Je t’avais envoyé deux commentaires sur ton blog (comme l’a d’ailleurs fait François) pour t’avertir. Anthony t’ayant aussi envoyé un message dimanche pour t’informer, je pensais qu’au cours de la journée de lundi tu aurais rectifié le tir (postant le dimanche, je te considère quand même comme un blogueur actif) N’ayant pas eu de réponses le lundi, j’ai mis dans les tuyaux un mini Google-bombing, histoire de te faire réagir sans déclencher le plan ORSEC. Pour ma part, l’affaire est close ;)

    Pour revenir à l’essentiel, la démarche, je teste la séance cette semaine avec les 6ème. Je les ai mis dans le bain avec la fondation de Rome entre légende et réalité ce matin (tu pourras retrouver des infos sur le ning des Clionautes : article sur le Lupercale).

    L’idée de partir de buste de César m’est venue pour plusieurs raisons : c’est en plein dans la démarche préconisée dans les programmes, Arles est une ville avec laquelle j’ai tissé un lien affectif et le reportage des Racines et des ailes sur les fouilles de Luc Long est admirable.

    La statue du plus célèbre des Romains retrouvée à l’eau dans un « fleuve gaulois » est un déclencheur formidable pour un cours sur les conquêtes romaines : une démarche permettant d’aller simplement de l’Urbs vers l’Empire. L’article suit ma progression que j’accompagne d’une fiche pour les élèves. Faire connaître cette œuvre est aussi un objectif dans l’optique de l’Histoire des arts. Les élèves diront le reste…

    Cordialement,
    …et au plaisir d’échanger

    Emmanuel GRANGE

  6. Bonjour,

    Je suis totalement désolé de l’erreur que j’ai commise ce WE autour de ton travail sur César.
    Je comprends ton agacement, surtout que je n’avais pas vu non plus qu’il datait … de la veille ! (Super référencement au passage car je n’ai pas l’impression d’avoir poussé bien loin les recherches sur google).
    J’ai trouvé excellente la démarche « archéologique » (partir de l’objet et remonter à l’histoire de César). Je teste cela en classe avec mes 6ème cette semaine … de façon très empirique. Je suis peu sur le web depuis un mois, nouveau papa oblige (cela explique peut-être, sans la justifier une erreur de novice).
    Je t’enverrai un point plus détaillé de la démarche adoptée (ou elle sera sur le blog que je tiens pour mes 6ème http://malrauxhg6.wordpress.com ).
    Par contre, je n’ai pas reçu tes 2 premières demandes : où les as-tu postées ?
    En ce qui concerne la photo que j’ai changé … c’est justement pour une question de droit d’auteur : celle que j’ai choisi est en CC sur wikipedia, c’est pour cela que je l’avais privilégiée (une fois notre malentendu réglé, c’est le genre de détail qui devient cocasse) !
    Encore une fois, je te présente toutes mes excuses et te félicite pour ton travail.

    Cordialement,

    Sébastien Peigné,
    professeur d’histoire-géo
    collège Malraux, Granville (50)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *