EMC 4ème/3ème – Par qui notre liberté est-elle menacée ?

Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes.
 
 
Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares :
 
« Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir. Un acte d’une barbarie absolue. »
 
#1. Djihadiste ? Salafisme ? État islamique (= Daech) ? : des vidéos pour comprendre
 
Un terroriste est une personne qui utilise la violence armée et la terreur pour imposer ses idées.
 

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

http://s1.lemde.fr/image/2014/06/20/1360x601/4442424_6_d18a_chiites-et-sunnites-dans-le-monde-musulman_2b963b05019c9c339e8d09755be896a4.png

Cette carte montre les pays majoritairement sunnites et les pays majoritairement chiites dans le monde

 

Après l’intervention américaine en Irak en 2003, les sunnites qui étaient minoritaires mais qui détenaient le pouvoir sous Saddam Hussein sont écartés. Mis à l’écart et victimes de violences, les sunnites irakiens se soulèvent contre le nouveau régime chiite par des manifestations et par la violence. Le premier ministre chiite, Nouri Al-Maliki,fait des concessions mais cela ne satisfait pas les sunnites. Plusieurs tribus sunnites rejoignent alors les djihadistes de Daech dont l’influence n’a cessé de grandir depuis le départ des Américains en 2011.

#2. Pourquoi la France est-elle la cible de Daech ?

La France fait partie de la coalition internationale contre l’organisation État islamique/Daech.

cartes coalition antiei

La France est l’ennemi numéro 1 de Daech : pourquoi ?

Dans un interview à Paris-Match, le juge anti-terroriste Marc Trévidic listait les raisons politiques et idéologiques suivantes :

  • la France est l’allié militaire des États-Unis et a mené des raids aériens contre Daech en Irak et en Syrie
  • la France est intervenue au Mali (Afrique) pour stopper l’avancée des islamistes
  • la France vend des armes aux pays du Golfe et du Moyen-Orient (Arabie Saoudite, Qatar, Koweït, Emirats-Arabes-Unis) que Daech considère comme des pays mécréants et corrompus.
  • pour Daech, la France est toujours une nation coloniale qui opprimerait délibérément la communauté musulmane qui vit sur le sol français

#3. Pour vaincre ces terroristes, il suffit de bombarder Daech ? Pas si simple…

vidéo

#4. Attention à ne pas faire d’amalgames !

Faire l’amalgame c’est mêler volontairement deux choses différentes pour créer la confusion ou attiser la haine. Les musulmans condamnent la barbarie de ces attentats perpétrés par des terroristes qui se réclament de l’Islam mais n’en respectent pas les valeurs.

Pour les terroristes, la vie n’est pas ‘sacrée’ et leur interprétation du Coran est, comme le disent l’immense majorité des musulmans ou ce caricaturiste, complètement faussée.

Afficher l'image d'origine

En Angleterre, les musulmans avaient lancé la campagne « Not in my name(« Pas en mon nom ») pour mobiliser contre les jihadistes et lutter contre les amalgames entre islam et extrémisme.

Après les attentats de janvier 2015, les musulmans français avaient condamné fermement les attentats.

Image de prévisualisation YouTube

 

#5. Attention aux rumeurs et aux fake qui circulent sur le net !

Le Monde fait le point sur huit intox pour ne pas contribuer à diffuser n’importe quoi.
« Quelques conseils pour ne pas se faire avoir par des rumeurs

Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.

Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés et connus. Et ne considérez pas non plus que cela suffit à rendre leurs informations vraies. Dans des situations de crise comme celle-ci, l’information circule très vite, et peut souvent s’avérer par la suite erronée. Il vaut mieux attendre que plusieurs médias donnent un même fait pour le considérer comme établi.

Une photo n’est jamais une preuve en soi, particulièrement quand elle émane d’un compte inconnu. Elle peut être ancienne, montrer autre chose que ce qui est dit, ou être manipulée.

Un principe de base est de recouper : si plusieurs médias fiables donnent la même information, elle a de bonnes chances d’être avérée.« 

51 commentaires

  1. […] vous aider à réfléchir sur ces très sombres évènements, voici (une excellente  analyse presque complète de la question faite en EMC (Cliquez ICI) par un collègue. Un outil de travail utile à tous les niveaux d’enseignement et à tous […]

  2. Bachelet dit :

    Le Qatar et l’Arabie Saoudite seraient des pays mécréants au yeux de Daech ? Ceci est un mensonge avec lequel nos politiques justifient l’alliance avec ces pays (Sarkozy le premier qui s’est acoquiné avec le Qatar).
    Puisqu’il s’agit d’expliquer à nos élèves la situation, ne les faisons pas tomber dans la cécité dans laquelle plonge déjà le peuple. Hollande n’a pas dit un seul mot sur le Qatar et son double jeu à l’endroit de Daech. On peut le comprendre, comment justifier qu’un « allié » et partenaire commercial aussi important puisse tremper dans le terrorisme.
    Effectivement le monde n’est pas manichéen mais la raison économique écrase bien souvent les valeurs que l’on dit défendre et la position de la France vis à vis du Qatar et des Saoudiens est écoeurante d’hypocrisie et de cynisme.

  3. johnattan dit :

    sa ma fait pleurer on se sens pas securité cet triste

  4. A-emmanel dit :

    se site est très instructife merci :]

  5. Von hatten dit :

    Merci beaucoup pour ces documents qui m’ont permis d’aborder la question plus sereinement avec mes élèves ces 2 derniers jours.

  6. […] EMC 4ème/3ème – Par qui notre liberté est-elle menacée ? […]

  7. Titi dit :

    Boulot sympa. Attention tout de même, le « jihad » ne signifie pas seulement un « effort » pour la « paix et l’amitié » (?), mais aussi et surtout une guerre sainte (« jihad de l’épée »), codifié au XIème siècle (code damasquin)et qui apparaît déjà du temps du Prophète (bataille de Badr en 624, où le paradis est promis aux combattants l’entourant). Donc, il ne s’agit pas uniquement d’une récupération de « terroristes », minoritaires d’aujourd’hui, il y a un fondement idéologique clair avec des racines importantes que l’on trouve dans le Coran. C’est certain que c’est complexe, il faut faire la part des choses devant nos élèves, mais il ne faut pas nier non plus ces éléments.

  8. Anne Ligavan dit :

    Un grand merci pour ce travail.

  9. MAGNERES Valérie dit :

    Merci infiniment.
    Je n’arrivais pas à avoir les idées claires sur ce que j’allais faire demain en classe, et votre travail m’éclaire beaucoup.

    Solidairement,

    Valérie

  10. Nadjinn dit :

    Un grand merci pour cette collecte de documents et ces mises en perspectives qui à défaut d’être toutes abordées demain, nous permettront de préparer des cours ultérieurs plus approfondis.
    Notre réponse à ces morts-vivants qui veulent tuer nos valeurs : « Nous, nous sommes Humains ! »

  11. MGC dit :

    Merci pour ce super boulot !

  12. Homann sophie dit :

    Merci et félicitations à toi. Je me sens déjà beaucoup plus solide pour affronter demain les questions des élèves.

  13. anne dit :

    Merci beaucoup pour cet éclairage très accessible pour tous les profs et les élèves. Le dialogue en classe est trop important pour s’en passer! Merci encore pour les outils fournis ici.
    Moi aussi j’ai envie de dire « No pasaran! »
    Une prof de lycée pro

  14. Merci pour vos commentaires, samedi je me suis réfugié dans le travail pour sortir de ma torpeur et tirer quelque chose d’utile de la colère qui nous anime tous. Forza !

  15. Linda dit :

    Peut être faudrait il également expliquer aux enfants que la france fabrique des armes, les exporte, notamment vers l’arabie saoudite, grand partenaire économique de l’occident, et que ce sont ces mêmes armes qui se retrouvent entre lesmains des terroristes!

    peut être faudrait il ajouter que la france a soutenu au départ ces terroriste afin qu’ils tentent de renverser le régime syrien, et qu’ayant échoué, le gouvernement retourne sa veste et prétend combattre le terrorisme…

    peut être faudrait-il ne pas oublier les russes, qui ont en dix jours balayé bien plus de terroristes du daesh que la france et les etats unis en un an….ils ne sont aucunement mentionnés ici..

    peut être faudrait-il arrêter de mentir aux enfants et leur permettre de développer un véritable esprit critique afin que les generations futures fassent un peu mieux que nous et puissent partir de la verité pour consctruire un monde meilleur….

    cet artcile, bien qu’avec certains éléments utiles, se retrouve dans la cas propagande et pensée unique…ous êtesprofesseurs, vous vou devez de rechercher et transmettre la vérité, par rcracher une analyse toute faite sans avoir interroger au préalable vos propres esprits critiques…

    • Linda, demain j’aurai des élèves de 10 à 15 ans dans ma classe. Ils seront pour beaucoup emportés par un tourbillon d’émotions, parfois contradictoires parce qu’ils restent des ados, et je peux vous assurer que la situation géopolitique que nous connaissons actuellement est d’une complexité sans nom pour eux. Aller à l’essentiel et surtout être à l’écoute : cela me paraît beaucoup plus efficace pour l’instant que vos « peut-être faudrait-il » qui jugent de façon péremptoire et me laissent à vrai dire de marbre.

      • Elizabeth dit :

        Oui je suis d’accord avec vous M. Grange. Notre mission pour demain est de les écouter, pas de rentrer dans des explications complexes.

      • Linda dit :

        je comprends bien, oui, que ça puisse laisser de marbre. Et je comprends bien aussi la complexité qu’il peut y avoir à expliquer aux gamins sans langue de bois ce qu’il se trame réellement dans le monde.

        C’est justement grâce à un professeur d’histoire/geographie de classe de 4ème ou 3ème et d’une professeure d’histoire/géographie de classe de 2nde que mon esprit a été marqué à jamais et s’est mis à vouloir décrypter la géopolitique et les rapports de cause à effet.
        Il n’y a pas de mauvais moment pour transmettre ça aux enfants, ce qui est le plus beau cadeau que vous puisse leur faire! Et œuvrer de façon à ce que l’histoire ne se répète pas.

        l’exemple des musulmans se désolidarisant en arborant un « pas en mon nom » est une erreur monumentale. Il incite à faire sentir tout musulman responsable de ce qu’il se passe de par sa religion. Il tend à créer l’effet contraire et à stigmatiser encore plus, à faire ressentir un sentiment de honte, la où il ne devrait y avoir aucun lien à faire entre la religion musulmane et les actes perpétrés. c’est comme si on demandait aux chrétiens du monde entier (prenons de france pour que ça nous parle un peu mieux) de s’exprimer de la même façon concernant les actes du ku klux klan…

        Il serait pour ma part urgent, aujourd’hui plus que jamais, de reconnaître la part de responsabilité de la politique étrangère française qui a soutenu les terroristes au départ et leur a même livré des armes : déclaration du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius : «sur le terrain, ils [al Nosra] font du bon boulot », alors qu’il recevait une délégation le 28 janvier 2013.

        Sans ça, nous continuerons à former des citoyens incapables de s’ériger (comme nous le faisons actuellement nous même), contre la folie de gouvernements qui œuvrent avec l’argent du contribuable.

        Je maintiens qu’il n’y a pas de mauvais moment pour transmettre la plus belle graine à germer au monde, celle de la prise de conscience que nous sommes tous égaux face à la vie, leur rappeler que des choses horribles se passent tous les jours partout dans le monde et qu’il faut avoir une pensée pour tous les gens qui souffrent, et que nous sommes avant tout des citoyens du monde qui se doivent d’être et d’agir de façon réfléchie et responsable pur le bien de tous et de soi…

        • Linda, on peut parler sans langue de bois aux élèves mais il faut aussi faire en sorte qu’ils comprennent. Dans la matinée de samedi, je suis tombé sur l’interview du juge anti-terroriste Marc Trevidic sur France 2 qui m’a beaucoup aidé pour cet article (https://www.youtube.com/watch?v=Oz0WKTmmTxs), il fait état de la responsabilité occidentale et aussi française dans le développement de l’EI. Il parle de façon simple et j’utiliserai un extrait de son passage télévisé. Mais, de grâce, pas de procès d’intention, notre métier est de rendre accessible des choses compliquées.

          • Linda dit :

            et je souhaiterais ajouter une dernière chose concernant les médias : aujourd’hui, ne s’informer que va les médias reconnus ne m’apparaît pas être la solution la plus fiable pour s’informer de la manière la plus objective et la plus entière possible.

            je me permettrais de vous transmettre l’adresse d’un site sur lequel des articles issus d’un travail incroyable de recoupements et de vérifications des faits par diverses sources sont effectués avant chaque publication, ainsi que des analyses sociologiques, géostratégiques et géopolitiques très intéressantes et fournissant de précieuses clés pour aider au décryptage : http://www.investigaction.net/

            en souhaitant que ça puisse aider à faire avancer les choses.

            je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre, d’avoir pris le temps de synthétiser ces informations, et d’avoir accepté d’échanger la dessus.

        • Linda dit :

          Dans mon esprit, la question n’est pas d’évoquer toutes ces choses dès demain, à chaud, mais de prendre le temps d’y réfléchir et de, peut être, créer dès maintenant le changement que nous voudrions voir se réaliser… « le changement, c’est maintenant » comme l’expliquait si bien notre « cher » président afin de se faire élire..

          Je me suis permise d’émettre mon avis car j’estime qu’il en va, en filigrane, de notre responsabilité d’adultes que d’accompagner les élèves vers un éveil et un sens critique réel, ce qui se perd à une rapidité effrayante de nos jours…

          • Linda dit :

            Excusez moi si ma forme d’expression portait à vous faire ressentir un jugement quelconque concernant votre personne, ce n’était absolument pas le but ni n’en est le cas.

          • jerome dit :

            Bonsoir Linda,
            je suis d’accord avec vous sur le fait que la France vend des armes et sur le faitr que nous sommes partie prenante dans ce conflit et la nécessité de donner aux jeunes une meilleure vision du monde.
            Mais effectivement le monde est très complexe!
            Nous sommes là pour expliquer les choses pour que les enfants comprennent, avec neutralité. Pas pour leur mettre dans la tête VOTRE critique, qui ressort en filigrane. Et le « cher » président est un président élu démocratiquement qui respecte les règles du jeu démocratique et qui laissera le pouvoir à son successeur, en cela il mérite tout notre respect.

            • Ds dit :

              Tout d abord, merci pour ce travail de synthèse, car si l on cherche à en parler à nos jeunes, on ne peut pas faire l impasse de ces données de bases, permettant de définir de quoi parle-t-on avec précision. Comme vous l’expliquez Linda, la synthèse est « incomplète », et tenter d’éveiller des consciences, de former des esprits critiques, nécessite d’avoir différents filtres de lecture pour éviter les raccourcis simplistes.
              N’est ce pas juste une question de timing, vous l’expliquez d’ailleurs tous très bien dans vos commentaires: un premier temps à court terme pour faire face aux questions, expliquer, jalonner le débat ces jours-ci avec des mots adaptés à chaque public d élèves (quitte à être incomplet dans un premier temps), puis vient le temps de l’analyse, de la mise à distance qui ne peut se faire qu’une fois l’émoi est un peu redescendu. L éducation aux médias, l éducation à la sécurité avec le secourisme, l éducation civique et morale, les projets d échanges avec l étranger offrent déjà des portes d’entrée intéressante pour approfondir la réflexion et surtout les rendre acteur d une citoyenneté EN ACTE.
              En tout cas merci pour ces ressources pédagogiques.

  16. aleume dit :

    Merci !
    J’aurais du consulter plus vite l’AFP qui évoque cette publication …
    cela m’aurait aidé à aller plus vite dans le dossier que je suis en train de boucler pour mes lycéens.

  17. Flore GB dit :

    Merci à vous, qui nous faites régulièrement partager vos réflexions et votre travail pédagogique, de grande qualité. Je souhaite à tous nos jeunes d’avoir la chance de rencontrer dans son parcours scolaire un enseignant et une personne de votre valeur. Mes propos prennent un sens particulièrement fort dans les circonstances dramatiques que nous vivons depuis vendredi. Je pleure, je suis interdite, je m’indigne, j’ai peur du monde que certains voudraient nous imposer mais je trouve du réconfort en pensant à tous ceux qui, comme vous et moi, sont déterminés à vivre ensemble. Dans la liberté, l’égalité – tant que faire se peut – la fraternité, la laïcité.
    Merci d’être de ceux qui agissent toujours plus dans l’esprit de solidarité et d’engagement individuel et collectif auquel je participe moi aussi. Flore

  18. […] Un point d’Emmanuel Grange réalisé le 14/11/2015 Des vidéos, des rappels très simples pour mieux comprendre ce qui s’est passé vendredi 13/11/2015 http://lewebpedagogique.com/lapasserelle/2015/11/14/emc-4eme3eme-par-qui-notre-liberte-est-elle-mena… […]

  19. steph dit :

    Merci cher collègue pour tous ces liens !
    Merci aussi pour la réactivité – qui m’avait déjà beaucoup aidée en Janvier….

    No pasaran !

  20. Une prof dit :

    Emmanuel, merci, vous en dites juste ce qu’il faut à quelques jours à peine des attaques, avec des mots simples, et surtout des faits, dans ces quelques points qui couvrent ce qu’il est important d’aborder avec les collégiens rapidement.

  21. Manchon odile dit :

    Merci Emmanuel pour cet exercice destiné à expliquer l’indiscible … Ici en Guadeloupe, même si l’on se sent moins directement menacé, on se sent pleinement et totalement français, blessé dans notre âme. Un grand merci.

  22. Philippe Meunier dit :

    Merci beaucoup pour toutes ces pistes de travail, comme pour celles que tu avais diffusées dès le 7 janvier.
    Une nouvelle fois, je vais m’en inspiré en partie pour mes séances de demain.

  23. […] Pour les collégiens, Emmanuel Grange publie sur son blog un support qui regroupe notamment de nombreuses vidéos pour éclairer un échange en classe sur les notions clefs. La séquence s’intitule « Par qui notre liberté est-elle menacée ? ». […]

  24. villain dit :

    Encore merci pour toutes ces pistes factuelles et de réflexion concernant des événements qui nous laissent tout d’abord « sans voix ».
    Cela va m’aider à répondre aux questions des élèves que je retrouverai demain.
    Bonnes continuation . Cordialement
    Un enseignant de Seine et Marne en Lycée Pro

  25. Chrétien dit :

    Merci, Merci beaucoup.

    Demain en Belgique avec mes élèves, j’aurai déjà moi-même un peu plus facile à expliquer l’inexplicable. Toutes mes pensées aux victimes ainsi qu’aux victimes.

    Isabelle

  26. Bertos dit :

    Bonjour.
    Je me demande si c’est bien le mot « liberté » qui convient et pas plutôt « paix » ou « pourquoi la France est-elle prise pour cible ». La liberté ne me semble être qu’une des composantes de ce qui est visé par Daesh.
    Encore merci pour tous ces liens.

    • enseignante dit :

      Bonjour, le contenu de la page n’est pas mal, mais je suis d’accord avec Bertos pour trouver que « liberté » dans le titre n’est pas adéquat. Il y a eu quantité d’attentats islamistes dans des pays « sans liberté », ou en tout cas peu démocratiques : la Syrie d’abord, la Russie, le Maroc etc. Contrairement à ce qu’ont dit le 1er ministre et le Président de la République, le combat contre la liberté et la démocratie n’est pas a priori la 1ère motivation des terroristes.
      Voilà pourquoi on est gêné.
      Des morts innocents sont tombés probablement sous les bombes françaises. Il n’y a pas d’images, ni même de chiffres, mais on peut supposer qu’il y a au moins autant de familles éplorées victimes de pilotes français en Syrie et en Irak, qu’il n’y en a actuellement à Paris. Je ne sais toujours pas quoi dire demain.

      • Mon travail s’inscrit dans la suite d’une séquence d’EMC sur la liberté en 4ème et sur les valeurs, principes, symboles de la république en 3ème. Mon titre d’article est donc tout à fait logique dans ma progression avec mes classes. Et je n’ai aucune prétention à faire de ce travail « une recette miracle » pour faire cours demain.

  27. Benoît dit :

    Merci pour ces ressources. Un bémol tout de même pour le point 4. Poursuivre dans le déni qu’un certain islam en France est plus que problématique a de moins en moins de sens.
    A. Bidar l’a très bien écrit: « A grande question : pourquoi ce monstre t’a-t-il volé ton visage ? Pourquoi ce monstre ignoble a-t-il choisi ton visage et pas un autre ? C’est qu’en réalité derrière ce monstre se cache un immense problème, que tu ne sembles pas prêt à regarder en face. Il faudra bien pourtant que tu finisses par en avoir le courage.Ce problème est celui des racines du mal. D’où viennent les crimes de ce soi-disant « Etat islamique » ? Je vais te le dire, mon ami. Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c’est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal qui te vole aujourd’hui ton visage sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventre – et il en surgira autant d’autres monstres pires encore que celui-ci tant que tu tarderas à admettre ta maladie, pour attaquer enfin cette racine du mal ! »

  28. Sandrine dit :

    Merci pour ce lien,
    Je vais l’utiliser dès demain, les informations y sont claires, précises et très explicites. Elles vont ainsi m’aider à tenter d’expliquer (à ma hauteur) ce que signifient ces attentats.
    Sincèrement
    Liberté-Egalité-Fraternité et Laïcité

  29. Merci Emmanuel pour cette synthèse, je cherchais des liens pour expliquer djihad, salafisme et sunnisme, et Daesh. J’avais prévu comme toi d’aborder ces cinq points, lundi.

  30. […] Pour les collégiens, Emmanuel Grange publie sur son blog un support qui regroupe notamment de nombreuses vidéos pour éclairer un échange en classe sur les notions clefs. La séquence s’intitule « Par qui notre liberté est-elle menacée ? ». […]

  31. […] innocents et aux valeurs universelles d’humanisme et de paix. Pour ce cours d’après, j’aurai comme support l’article que j’ai construit au lendemain des attentats : &…. C’est par cette question que je commencerai mon cours : elle est simple et fera émerger des […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *