Archive pour Centre de correction

La rédaction organisée de Léna (3°4) sur l’imagerie médicale

Léna (3°4) vient de mettre en ligne sa rédaction sur les évolutions de l’imagerie médicale. Elle expose les informations avec clarté, organise et illustre son propos. Tout y est ! C’est un bon travail dont vous pouvez vous inspirer. 

L’imagerie médicale est apparue au XIX° siècle. Comment a t-elle évolué depuis 1895?

Le 28 décembre 1895 en Allemagne, le physicien Röntgen fit une découverte qui va révolutionner l’histoire. Au même moment, en France, les Frères Lumière organisent la 1ère séance de Cinéma. Röntgen découvre des rayons capables de traverser la matière (sacs, peau) avec sa femme comme cobaye. Ne sachant pas comment appeler sa découverte, il la nomma  »Rayons X ». Au début, quand le grand public apprit cette nouvelle, elle fut prise à la légère et fut l’objet d’amusement et de curiosité, elle était notamment présente dans les fêtes foraines. Mais plus tard elle fut utilisée à des fins médicales. En 1914, la 1ère guerre Mondiale éclate. Marie Curie, la célèbre physicienne détenant 2 prix Nobel , un de physique (1903) et un de chimie (1911) qu’elle partage avec son mari Pierre Curie qui décède le 19 avril 1906.     Marie décide de partir au front avec sa fille Irène et se déplaçaient dans des voitures appelées  »Petites Curie » , afin de faire passer des radiographies aux soldats pour permettre aux chirurgiens de retirer les morceaux d’obus ou des balles.

L’imagerie médicale est un grand progrès pour la médecine. Cependant, les médecins radiologues sont exposés sans le savoir aux risques d’irradiation et de maladies graves comme le cancer ou la radiodermite (maladie de l’épiderme,suite à une forte exposition aux rayons X) ne sont pas encore connus par les médecins. Le cas de Charles Vaillant, médecin radiologue à été victime d’amputation et il n’est pas le seul. Dans les années 1970, les premières échographie apparaissent, permettant de voir l’État de santé du futur bébé.

Aujourd’hui ces technologies sont devenues indispensables pour soigner les malades. Pour faire un diagnostic plus poussé, les médecins utilisent l’IRM qui est dénuée de risques pour la santé (rayonnement). Mais faute d’équipements, pas assez nombreux (appareils très coûteux). En France, dans les régions peu peuplées comme l’Auvergne, le délai d’attente est plus long contrairement au secteur de la région parisienne. Autre exemple, au Mexique,  les malades n’ont pas ou peu accès aux soins. À défaut, le diagnostic est fait par scanner, nocif pour la santé.

Depuis 1895, l’imagerie médicale a beaucoup évolué. Elle est devenue indispensable au bon fonctionnement de la médecine mondiale malgré les risques et les inégalités en France et dans le monde.

Image de prévisualisation YouTube

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

Corrigé : Les ressources et les contraintes du territoire français

Voici le compte-rendu du travail en groupes sur les contraintes et les ressources du territoire français

                                            

Quelles sont les ressources et les contraintes liés au relief  sur le territoire national ?

En France, on trouve de nombreux reliefs qui diffèrent en fonction des régions ou des départements. Ces reliefs constituent des ressources pour la France.

Les plaines et les vallées fluviales sont favorables au peuplement et à la circulation. On trouve de nombreuses stations de sports d’hiver en montagne et les littoraux sont favorables au tourisme balnéaire. De plus, les façades maritimes  facilitent les échanges avec le reste du monde.

Toutefois, ces reliefs constituent également des risques et des contraintes pour la population. En effet, les montagnes gênent le peuplement et la circulation, et présentent de forts risques d’avalanches. De plus, les DROM sont des îles d’origines volcaniques et la plupart de leurs volcans sont encore actifs. Les risques sismiques sont donc importants.

Résumé mis en ligne par Clara (Laure, Enzo, Vincent)

carte mentale-1

par Ihsen

carte mentale-3

par Maxence

 

 Quelles sont les ressources et les contraintes liés au climat sur le territoire national ?

On a travaillé sur les pages 290 et 291 du manuel, elles concernent les ressources et les risques liés aux climats en France. La diversité des domaines bioclimatiques (territoire qui se caractérise par une végétation liée à un climat) est une ressource importante pour la France.

En effet, la France est divisée en 4 domaines bioclimatiques :

  • Climat océanique (Nord-Ouest jusqu’au Sud-Ouest)
  • Semi continental (Nord-Est / Centre-Est)
  • Méditerranéen (Sud-Est)
  • Montagnard

Dans le sud de la France, comme dans la région PACA, le climat méditerranéen est chaud cela favorise le tourisme sur les plages. Les aires urbaines comme celles de Nice, Toulon, Marseille se trouvent dans le sud de la France et au bord du littoral. Il peut y avoir plusieurs risques liés aux climats ( inondations à Fréjus en novembre 2011) sécheresse sévère, feux de forêt, …

Près des grandes villes (Bordeaux, Toulouse, Lyon, …) il y a des risques d’inondations car elles sont proches des vallées fluviales.

Résumé mis en ligne par Alia D, groupe d’Anais, Alia, Florian, Rémi et Marina de la classe de 3°3.

 

Pourquoi le territoire métropolitain est-il un résumé de l’Europe ? 

carte mentale

par Lilia

Nous avons travaillé sur la question « La France est-elle un résumé de l’Europe ? » pour cela nous avons principalement étudié des cartes.

Au niveau des domaines bioclimatiques, la France regroupe les 3/4 de ceux de l’Europe (c’est-à-dire océanique car la France se situe proche de l’océan Atlantique, semi-continental car il se situe au centre de la France, le méditerranéen car la France se situe proche de la mer Méditerranée et le montagnard) sauf le polaire et le continental.

Le territoire national peut subir des catastrophes naturelles (inondations, avalanches, tempêtes, canicule) comme la tornade de Marseille récemment ou les inondations en Guadeloupe. Les Antilles et La Réunion sont soumises à des risques de cyclones qui peuvent provoquer d’importants dégâts.

On trouve aussi en France des massifs montagneux mais aussi des plateaux et des plaines qui dominent et prolongent les frontières nationales. Sa position de carrefour avantage les échanges entre la France et l’Europe. C’est pour toutes ces raisons que la France est dite « résumé de l’Europe ».

Résumé mis en ligne par ?, ……

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

La rédaction organisée de Maxence sur l’imagerie médicale

Maxence (3°1) vient de mettre en ligne sa rédaction sur les évolutions de l’imagerie médicale. Il expose les informations avec clarté, organise et illustre son propos. C’est un bon travail dont vous pouvez vous inspirer. 

_____________________________________


En quoi l’imagerie médicale est une technologie qui évolue et qui est importante dans notre société ?

En 1895, le physicien allemand Wilhelm Röntgen découvre un rayon qui était jusque ici inconnu, alors il décida de l’appeler Rayon X. Au début, les personnes utilisaient ces rayons à des fins ludiques : cet appareil facile à se procurer servait à distraire les gens qui mettaient leurs mains devant un écran et ils avaient ainsi l’impression de contempler leurs os qui étaient pour eux signe de mort… En 1897, Antoine Béclère fut le premier médecin à se servir des rayons X dans le but de diagnostiquer des maladies comme la tuberculose. En 1914, lors de la Première Guerre mondiale des voitures appelées « les petites Curie » font leurs apparitions sur les champs de batailles pour soigner les soldats blessés par des éclats d’obus ou des balles…

 

Au début de son utilisation personne ne se doutait que ces rayons irradiaient.Des radiologues tels que Marie Curie et Wilhelm Röntgen en ont subi les conséquences ; des scientifiques furent amputés d’une main suite à une radiodermite. Mais par la suite une commission fut montée pour se protéger des rayons X. En 1970, fut inventé l’échographie ; moyen par lequel on peut observer la santé du bébé dans le ventre de sa mère. Mais au fil du temps tout se perfectionne ; en 1980 le scanner apparait et enfin en 1990 l’IRM (l’Imagerie par Résonance Magnétique). Celle-ci n’émet plus du tout de radiation.

 

Aujourd’hui l’IRM est une avancée très bénéfique sans laquelle on ne pourrait pas diagnostiquer un bon nombre de maladies. Mais de nos jours une inégalité géographique persiste : en Île de France il faudra attendre moins de 30 jours pour passer un scanner alors qu’en Corse il faudra attendre plus de 50 jours. La France possède 9,5 IRM par million d’habitants alors que le Japon possède 40 IRM par million d’habitants.

Pour conclure, au début de son invention les radiologies étaient nocives, maintenant il existe des moyens pour se protéger, et,  aussi des appareils qui n’émettent plus de radiations.

+ d’infos

Image de prévisualisation YouTube

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook

Corrigé : Les espaces productifs en France

Pour cette leçon de géographie, tu dois …

  1. … savoir définir un espace productif
  2. … connaître les paysages, les facteurs de localisation et les acteurs des espace productifs étudiés
  3. … mémoriser le cours du manuel et les mots-clés p 324-325
  4. … connaître les 3 cartes sur les espaces productifs en France
  5. … lire ce corrigé et les cartes mentales ci-dessous

                                                                                                            

Voici le compte-rendu du travail en groupes sur les espaces productifs français. En prime, deux cartes mentales sur la Beauce et la vallée du Rhône ainsi que quelques photos de votre passage à l’oral (copyright Nawaël / Hakan / Seyma).

 

 

 

 

La Beauce : un espace de production agricole

Nous avons travaillé sur l’espace de production agricole de la Beauce.

Située dans le département de l’Eure et Loir, la Beauce a développé une agriculture parmi les plus performantes d’Europe, la culture intensive qui se traduit par l’utilisation de machines, de pesticides et des champs ouverts. C’est une production agricole à forts rendement céréaliers contrairement à la Région Rhône-Alpes qui elle a un rendement céréaliers peu élevé car elle contient des espaces de polyculture (élevage et céréales).

En France, il y a 3 espaces agricoles spécialisés et intensifs notamment le bassin aquitain, l’Alsace puis le bassin parisien où se trouve la Beauce. Le système agraire de la Beauce se distingue par des exploitations aux superficies importantes et une forte mécanisation (emploi important de machines dans une activité) ce qui entraîne l’augmentation de la taille des exploitations, c’est le cas entre 2000 et 2010, en 10 ans, elle a augmenté de 29%. Le nombre d’exploitations a quant à lui diminué de 23% en 10 ans. La Beauce n’est plus un bocage, les haies ont disparu laissant passer les machines pour devenir un openfield. Ce procédé est le remembrement.

La Beauce se situe sur une surface de plaine, ce qui favorise la production céréalières. De plus, elle bénéficie de bonnes conditions naturelles, c’est le cas des sols profonds et riches, d’une sécheresse d’été relative puis de nappes d’eau profondes permettant l’irrigation. Néanmoins, cette culture intensive a besoin de beaucoup d’eau pour sa production agricole. Si la pénurie d’eau se poursuit, des mesures de restrictions importantes pourraient êtres prises par la préfecture. Les agriculteurs qui arrosent à partir de la nappe phréatique de Beauce devront limiter leurs prélèvements pour l’irrigation.

Rémi, Marina, Florian et Alia 3°3

Le littoral languedocien : un espace touristique (à venir)

 

A partir de 1963, sept nouvelles stations balnéaire (Cap d’Agde, Argelès sur mer…) sont créées le long des côtes languedociennes.

 

L’accueil des touristes est permis grâce aux aménagement réalisés comme les routes (maritime, aérienne, ferroviaire ou routière), les immeubles pour loger les vacanciers, la plage, les ports de plaisance et les marinas (maison ayant un accès direct à l’eau) qui sont en majeure partie construits sur une presqu’île artificielle.

 

Les stations balnéaires du Languedoc Roussillon connaissent une forte influence touristique qui vienne en majeur partie de France mais aussi des pays frontaliers. C’est ce qu’on appel du tourisme de masse.

 

Dans les stations balnéaires, l’environnement est en partie protégé grâce au reboisement après l’aménagement des littoraux, des espaces naturels sont préservés (Parc Naturel Régional) en y rendant toutes constructions interdites. Cela permet d’éviter la bétonisation (multiplication des constructions d’immeubles).

 

Mais en France, il n’y a pas que le littoral du Languedoc-Roussillon. Il y a aussi le tourisme vert (Limousin), les parcs d’attraction (Eurodisney), le  tourisme hivernal (Courchevel),   le  tourisme culturel (les châteaux de la Loire) puis il y a aussi d’autre côte (côte Atlantique).

 

Donc la France est un pays touristique où plusieurs tourismes existent. C’est la 1ère destination touristique au monde.

 

Kamila, Romain et Célia 3°3

 

 

 

La vallée du Rhône : un espace de production énergétique (à venir)

(…)

Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on Facebook