Archive pour Dans la lucarne

L’obsolescence programmée : quand l’industrie nous fait le coup de la panne


« Un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires » disait en 1928 un magasine américain. « Prêt à jeter », un documentaire diffusé sur Arte décortiquait l’obsolescence programmée, une stratégie où les produits qui durent sont un désastre pour la société de consommation. En effet, plus la durée de vie d’un produit est longue, moins nous consommons. Alors pour donner un coup de fouet au commerce et continuer d’exploiter le filon, l’industrie nous fait le coup de la panne.

Image de prévisualisation YouTube

C’est dans les années 1920 que commence cette économie du gaspillage. Des ampoules sont mises au point pour durer 2500 heures : les professionnels du secteur décident alors de raccourcir son espérance de vie (1000 heures) pour continuer à vendre toujours plus. Les bas en nylon, les imprimantes, les machines à laver, l’I.Pod seraient ainsi programmés à lâcher leur dernier souffle de façon prématurée.

Extrait du rapport des Amis de la terre sur l'obsolescence programmée

Concevoir un produit pour qu’il tombe en panne pose évidemment une question d’éthique pour les ingénieurs. Le consommateur doit quand à lui rester vigilant. Les outils utilisés pour lui faire ouvrir son porte-feuille sont redoutables :

Il paraît qu’un nouveau produit est conçu toutes les trois minutes dans le monde. La société de consommation nous tente et titille nos pulsions d’achat. Pourtant des choses durent et se transmettent : le combiné Jeannette de Moulinex daté par la main de ma grand-mère au 31 mai 1970 a râpé des carottes pour trois générations et rend déjà aimable la quatrième. A l’ère du jetable et du coup de la panne, c’est presque un exploit…

Aller + loin :

Un rapport des Amis de la terre définit l’obsolescence programmée comme :

« …le processus par lequel un bien devient obsolète pour un utilisateur, parce que l’objet en question n’est plus « à la mode » ou qu’il n’est plus utilisable. Cette stratégie est planifiée ou programmée par les entreprises, et le raccourcissement de la durée de vie est pensé dès la conception du produit. Cela crée en permanence chez le consommateur un besoin concret (l’appareil ne fonctionne plus) ou le sentiment du besoin (l’appareil ne lui plaît plus) de racheter de nouveaux biens.« 

Dans les années 1930, l’Américain Bernard London pense l’obsolescence programmée comme une stratégie efficace pour surmonter les conséquences désastreuses du krach boursier de 1929. Si la consommation est forte, les entreprises produisent plus et le plein emploi est envisageable.

Les conséquences de l’économie de gaspillage au Ghana : des poubelles à ciel ouvert ouvertes par la consommation déraisonnable des pays riches.


« Apocalypse », une leçon d’histoire cathodique

En 2009, 70 ans après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la télévision publique faisait sa rentrée par une leçon d’histoire. Pour comprendre et garder en mémoire ce conflit, France 2 présentait la guerre avec des archives pour moitié inédites et colorisées.  Grâce à ce travail, les réalisateurs (Isabelle Clarke et Daniel Costelle) ont voulu rendre l’Histoire plus proche de nous, et particulièrement du jeune public, que le noir et blanc, paraît-il, fait fuir.

D’ailleurs le spot annonçant le documentaire, autant apocalyptique que spectaculaire, ne lésinait pas pour ramener les jeunes au bercail de la télévision publique… La fin justifie les moyens : pour arriver à installer les ados devant un documentaire historique plutôt que devant les Experts il faut sûrement cela…

http://www.dailymotion.com/video/xaal2t

image-31

Pour prolonger le documentaire, la chaîne a mis en ligne un site internet « Apocalypse : la Seconde Guerre mondiale » présenté comme un « véritable guide multimédia » : il est riche en vidéos (courtes) et présente une chronologie ainsi que les principaux protagonistes du conflit.

http://www.dailymotion.com/video/xaivi8

+ d’info :

Image : une capture d’écran du site Apocalypse : la Seconde Guerre mondiale

La mégalopole européenne : en voiture !

image-22

Pour assurer le déplacement des hommes et des marchandises, l’Europe du Nord-Ouest possède « le maillage autoroutier le plus dense au monde« . Invention européenne, l’autoroute sillonne le territoire. Global Mag (ARTE) vient de diffuser une vidéo sur « L’Europe des autoroutes ». Le commentaire des images satellitales suivantes te permet de répondre aux questions ci-dessous :

Objectif : Donner les caractéristiques de la mégalopole européenne

Notions : Mégalopole européenne / Europe de Schengen / Centre / Périphéries

  1. En t’aidant de la carte, cite les pays les mieux équipés en autoroutes. Que constates-tu ?
  2. Peut-on facilement passer d’un pays à un autre ?
  3. Pourquoi construire autant d’autoroutes ? Consulte les cartes 4 p 203 et p 208.
  4. A partir de quand l’Espagne s’est-elle mieux équipée ?
  5. Pourquoi le réseau autoroutier est une preuve de la richesse européenne ?

Aller + loin : Un zoom sur l’un des nœuds de communication de la mégalopole européenne : Heathrow, aéroport de la banlieue de Londres.

Image : Copie d’écran de la vidéo de Global Mag

[Habiter la ville] M6 retrace l’histoire du logement en France

Ce soir, M6 propose une émission sur l’histoire du logement de 1950 à nos jours. « 50 ans qui ont changé notre quotidien » racontés grâce à des images d’archives et des témoignages. D’après le magazine Télérama, « la grande saga de l’habitat est plus retracée qu’expliquée » mais le documentaire a le mérite d’explorer plusieurs thèmes en rapport des chapitres étudiés cette année : habiter la ville (6ème), la France (4ème, à venir), les Trente Glorieuses (3ème). A la frontière entre la géographie (aménagement de l’espace urbain) et l’histoire sociale et culturelle (les arts ménagers), l’émission rappelle que le discours sur la modernité a bien changé…

Habiter la ville

Pour ceux qui ont choisi l’étude du Corbusier pour l’Histoire des arts : la cité radieuse du Corbusier à Marseille est évoquée dans le reportage.

Un teaser de l’émission est disponible ici

barres


Sources : Les captures d’écran viennent du site de M6