Archive pour 4ème

La grève dans les aéroports : quand deux libertés s’affrontent

Comme nous l’avons vu en cours, la république française garantit des libertés individuelles (ex : se déplacer) et des libertés collectives (ex : faire grève). Mais il arrive qu’à un moment donné des libertés ne soient pas compatibles entre elles et que des conflits apparaissent. C’est ce qui est arrivé au cours du mois de décembre 2011 dans certains aéroports français où une grève des agents de sûreté a provoqué l’annulation de certains vols.

Droit de grève contre liberté de se déplacer : quand deux libertés s’affrontent, comment faire pour que l’intérêt général l’emporte ?

OBJECTIFS de la séance :

  • Travailler en groupe et en autonomie
  • Rédiger un résumé
  • Exposer ce résumé à l’oral
  • Prendre en compte le point de vue de chaque acteur du conflit pour se forger une opinion

Consigne : La classe est divisée en 4 groupes afin d’étudier le rôle et les réactions des 4 acteurs de ce conflit social :

  • les grévistes,
  • les entreprises,
  • les passagers,
  • l’état.

Chaque groupe travaille sur un dossier documentaire afin de rédiger un texte expliquant la position de chaque acteur dans le conflit. Il faudra ensuite le présenter à l’oral.

Suite à ce travail, nous mettrons en parallèle deux articles de lois car l’exercice des libertés est inséparable du droit.

* L’article 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 dit :

« La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi. »

* L’article 13 de la Déclaration Universelles des Droits de l’Homme de 1948 dit :

« Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un état.« 

 

GROUPE 1 : Les grévistes

Document 1 : Comment et pourquoi faire grève ?

L’appel à la mobilisation du personnel de la sûreté aéroportuaire par la CGT, 8 décembre 2011.

Document 2 : Le droit de grève en question

Un communiqué de presse de la CGT : « Avant de toucher au droit de grève, il faut négocier sur les revendications ! », 20 décembre 2011.

Image de prévisualisation YouTube

Document 3 : La résolution du conflit social

Un article de La Croix, « La grève des aéroports touche à sa fin », daté du 26 décembre 2011

GROUPE 2 : Les entreprises et les aéroports

Document 1 : Que réclament les salariés aux entreprises ?

L’appel à la mobilisation du personnel de la sûreté aéroportuaire par la CGT, 8 décembre 2011.

Document 2 : La réponse de la Brink’s (société qui emploie des agents de sûreté) au début du conflit

Un article d’Europe 1 : « La Brink’s accuse les syndicats », 18 décembre 2011

Document 3 : L’aéroport de Lyon dans le conflit

Une information donnée par l’Aéroport de Lyon le 17 décembre 2011 sur sa page Facebook

 

Document 4 : Un compromis pour résoudre le conflit social

Un article de La Croix, « La grève des aéroports touche à sa fin », daté du 26 décembre 2011

GROUPE 3 : Les passagers

Document 1 : Une photographie prise à l’aéroport de Lyon publié dans Le Progrès du 17 décembre 2011

Document 2 : Un dessin de Plantu paru dans le Monde du 18 décembre 2011

Document 3 : Des avis de passagers sur la page Facebook de l’aéroport de Lyon, 17 décembre 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GROUPE 4 : L’état

Document 1 : Le droit de grève, un droit inscrit dans la constitution

Un article sur le droit de grève sur le site viepublique.fr

Document 2 : Trois ministres sur le terrain, « la liberté de se déplacer est aussi un droit constitutionnel »

Image de prévisualisation YouTube

Document 3 : Une proposition de loi : le service minimum dans les aéroports

Image de prévisualisation YouTube

Document 4 : L’avis d’un journaliste sur l’action de l’état

Un article du Monde : « Quand le droit de grève est pris en otage », 23 décembre 2012

Sur la route de Lampedusa : à vos crayons !

Les dessins de presse sont des ressources très utiles en classe. L’enjeu du dessinateur est passionnant : avec un angle de vue et un trait d’humour, il faut commenter le plus simplement du monde une actualité parfois complexe. Pour l’Iranienne Firoozeh Mozaffari, « un caricaturiste est un journaliste qui sait dessiner ». 
J’ai récupéré et scanné quelques réalisations d’élèves. Demain, je prendrai en photos d’autres dessins faits sur le cahier pour les mettre sur la page Facebook de la p@sserelle. Il y a des idées futées et aussi quelques malins qui ont réinterprété à leur façon un dessin déjà existant. J’ai donc mis l’original sur le fichier (Plantu, Hachfeld), histoire de comparer et de rappeler qui est à l’origine de l’œuvre…
 
___________________________________
 
Consigne
 
Réalise un dessin de presse sur l’immigration en choisissant un de ces deux sujets abordés en cours
 
- sur la route de Lampedusa
- les immigrés, tous clandestins ?
 
Aller + loin
Image de prévisualisation YouTube
Début 2014 octobre, le chroniqueur de France 2 Aymeric Caron a tenté d’expliquer à Eric Zemmour que les termes immigré‘ et ‘étranger’ ne sont pas synonymes. L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) utilise pourtant des définitions très claires qui distinguent bien les notions d’étranger et dimmigré. Dans un débat, les chiffres/statistiques peuvent être instrumentalisés à des fins politiques. C’est pourquoi il est essentiel de bien définir les termes du débat pour savoir de quoi on parle.
_____________________________________
« Si une partie de l’opinion, confortée par des déclarations exagérées, est amenée à croire en une « vague » d’immigration dans le pays, c’est aussi parce que les migrants sont particulièrement visibles dans les points d’entrée du territoire (comme la frontière franco-italienne) et de sortie (comme Calais), créant un effet de masse. (…)
On l’a vu, si l’on se fie au nombre de demandes d’asiles déposées jusqu’à maintenant, le pays ne connaît pas de vague d’immigration plus importante que les dernières années. L’Hexagone se trouve au carrefour de routes de migrations très empruntées, sans que les hausses d’entrée dans l’UE ne se traduisent, pour le moment tout du moins, dans les chiffres français.
Mais l’effet de concentration joue à plein à Calais, passage considéré comme indispensable pour ceux souhaitant rejoindre le Royaume-Uni. Les images de ces derniers jours, montrant des migrants se battant entre eux ou « prenant d’assaut » des camions en partance pour la Grande-Bretagne et poussant le ministère de l’intérieur à envoyer des renforts sur place, continuent à alimenter les fantasmes sur le sujet.« 

Mets le commerce équitable en bouteille !

Imagine… Tu es publicitaire et tu viens de recevoir une offre de travail intéressante. L’association Max Havelaar est spécialisée dans le commerce équitable et elle te demande de repenser le packaging d’une bouteille de jus d’orange bio.

TON OBJECTIF : Ce jus d’orange coûte plus cher et l’association compte sur une bouteille qui informe sur le commerce équitable pour pousser le consommateur à acheter.’

Voici quelques productions d’élèves de 4°1 et de 4°3 (désolé Morgane, ta bouteille a un peu souffert dans mon sac !)

Pour aller + loin 

On a étudié le commerce équitable à travers l’exemple du jus d’orange, pour aller + loin vous pouvez visionner ce dessin animé de l’association Équiterre sur le chocolat. 

Image de prévisualisation YouTube

Le site de Max Havelaar

http://www.maxhavelaarfrance.org/le-commerce-equitable-en-dix-questions.html

Sur la route de Lampedusa

OBJECTIFS

__________________________________________________

1. Quelles sont les routes de l’immigration illégale du Maghreb vers l’Europe ?

http://www.dailymotion.com/video/x15nszs

 

2. Sur la route de Lampedusa

 

En 2011, une révolution vient de chasser du pouvoir le dictateur Ben Ali. L’espoir de fonder une démocratie est permis. Alors que le parfum de la liberté flotte en Tunisie, des jeunes choisissent le départ vers l’Europe et traversent les 138 kilomètres qui séparent le littoral tunisien de l’île italienne de Lampedusa. 

Porte d’entrée de l’Europe, Lampedusa accueille alors des migrants tunisiens venus tenter leur chance au-delà de la Méditerranée (environ 20 000 personnes en avril 2011). 

Pour comprendre ce flux migratoire, une sélection de documents pour répondre à cinq questions :

  • Qui part ?
  • D’où partent-ils ?
  • Pourquoi partir ?
  • Comment sont-ils accueillis ?

Une carte du journal Le Figaro parue le 16 février 2011

Un extrait de l’émission C dans l’Air présentée par Yves Calvi, « Après la révolte, l’exode »

 

3. Les immigrés, tous clandestins ?
Accueil
Médiatiquement, l’immigration clandestine est souvent plus traitée que l’immigration régulière. Au point que vous avez parfois du mal à comprendre comment et pourquoi des étrangers viennent aujourd’hui travailler, étudier et vivre en France.

Aujourd’hui, entre un quart et un tiers de la population qui vit en France est issu de l’immigration. Les descendants d’immigrés sont plus nombreux que les immigrés, un cas original en Europe.

La France a besoin de travailleurs étrangers car certains emplois ne trouvent pas preneurs parmi les salariés français. Sur son site internet, le ministère de l’Intérieur tient une liste des métiers ouverts aux étrangers qui ne font pas partie des pays de l’Union européenne.

voir cette vidéo de France 5 : L’immigration en chiffres

Cette situation est le fruit de deux siècles d’immigration en France. Pour connaître cette histoire, clique sur le logo de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration et regarde la vidéo.

 

VIDÉO : Le témoignage d’un jeune professionnel serbe recruté par le restaurant « Chez Laurent »

 

Mise en perspective : Les régions de départ et d’arrivée des migrants

 

Migrations_tourisme-3

 

4. Je réalise un dessin de presse sur l’immigration
 
Les dessins de presse sont des ressources très utiles en classe. L’enjeu du dessinateur est passionnant : avec un angle de vue et un trait d’humour, il faut commenter le plus simplement du monde une actualité parfois complexe. Pour l’Iranienne Firoozeh Mozaffari, « un caricaturiste est un journaliste qui sait dessiner ». 
___________________________________
Consignes 
1. Réalise un dessin de presse sur l’immigration en choisissant un de ces deux sujets abordés en cours
- sur la route de Lampedusa
- les immigrés, tous clandestins ?
2. Rédige une description de ton dessin et explique le message que tu as voulu faire passer. 
Burki240211

par Burki, le 24 février 2011

naufragio-de-lampedusa-italia-imigrantes

Le jus d’orange : industriel ou équitable ?

Le Brésil est le premier producteur et exportateur de jus d’orange au monde. Agrume originaire de Chine, l’orange amère arrive en Europe à l’époque des croisades (XI°-XIII°s). Au XVI°s, les navigateurs portugais découvrent l’orange douce et la ramènent en Europe. La culture des orangers se développe dans ce qui était alors une colonie portugaise, le Brésil. Le climat est propice aux orangeraies ce qui donne au Brésil un avantage sur son principal concurrent, la Floride.

Plus de 80 % du jus d’orange consommé en Europe vient du Brésil. Pourtant, il faut que le jus d’orange parcoure 12 000 kilomètres pour arriver dans les rayons de nos supermarchés. Après avoir travaillé sur les méthodes de production et le trajet du jus d’orange, vous verrez qu’il y a matière à se demander ce que l’on verse vraiment dans nos verres le matin. Industriel ou équitable ? Posé en ces termes, le débat sur le jus d’orange est sans doute réducteur. Il n’empêche qu’à la vue des vidéos proposées dans cet article, on peut quand même se demander si…

…la géographie, ça sert d’abord à faire ses courses ?

Objectifs :

  • Connaître l’origine et le trajet du jus d’orange consommé en Europe (dossier p 230-231)
  • S’interroger sur les méthodes de production et le coût environnemental du trajet du jus d’orange (empreinte écologique / bilan carbone)
  • Comprendre la démarche d’une coopérative brésilienne pratiquant le commerce équitable

Aujourd’hui, quatre grands groupes industriels dominent la production de jus d’orange. Deux multinationales (Cargill / Louis Dreyfus) se partagent le marché avec les sociétés brésiliennes Citrosuco et Cutrale. Quel est le bilan carbone du jus d’orange ? Dans quelles conditions travaillent les cueilleurs d’oranges ? Global Mag répond à toutes ces questions.

http://www.dailymotion.com/video/xdqqzk

Face aux géants de l’industrie du jus d’orange, quel est le sort des petites plantations brésiliennes ?

Image de prévisualisation YouTube

Ainsi, il existe un  jus d’orange équitable… Mais au fait, c’est quoi le commerce équitable ? Comment cela fonctionne sur le terrain ? Un reportage de France 2 nous fait découvrir le fonctionnement d’une coopérative brésilienne pratiquant le commerce équitable.


Mise en perspective


Sources :

+ d’infos :

Rotterdam, le plus grand port d’Europe

Rotterdam est le plus grand port d’Europe et le 4ème port au niveau mondial. 400 millions de tonnes de marchandises ont transité par Rotterdam au cours de l’année 2009. Grâce à deux ressources vidéos (Global Mag, C’est pas sorcier) et aux documents du manuel, tu vas découvrir une immense zone industrialo-portuaire en contact avec le monde entier. 

OBJECTIFS

  1. Comprendre ce qu’est une zone industrialo-portuaire et ses aménagements
  2. Connaître les produits fabriqués, importés et exportés depuis Rotterdam
  3. Comprendre la position de carrefour commercial de Rotterdam

Image de prévisualisation YouTube

Image

Dans l’émission « C’est pas sorcier » consacré au à Rotterdam, Fred et Jamy raconte l’histoire du port et montre la variété des produits importés à Rotterdam, leur provenance et leur transport à travers l’Europe. Les deux compères nous embarquent également dans un bateau porte-conteneurs. 

Image de prévisualisation YouTube

_________________________________________________

L’étude du port de Rotterdam comprendra la réalisation d’un croquis de paysage. Pour réussir cet exerice, il faut posséder quelques mots de vocabulaire relatifs à une zone industrialo-portuaire.

Objectifs

  • Connaître le vocabulaire relatif à une ZIP
  • Réaliser un croquis de paysage

Dans une zone industrialo-portuaire, on voit débarquer…

des porte-conteneurs. Apparues en 1970, ces caisses métalliques standardisées sont devenues un symbole du transport maritime. Les plus grands porte-conteneurs entreposent les caisses sur 15 à 20 niveaux.

Fichier:Garments on Hangers in Container.jpg

des pétroliers ou super pétroliers (super tankers). Ces navires citernes transportent le pétrole. Ces « monstres marins » sont connus pour leur taille et les marées noires qu’ils peuvent provoquer.

des méthaniers. Ces bateaux transportent le gaz naturel en maintenant une chaîne de très grand froid pour une sécurité optimale.

Sur une zone industrialo-portuaire, il y a…

… des terminaux. Un terminal est un lieu spécialement aménagé pour la réception et l’expédition des marchandises. Ici, vous voyez le terminal minéralier de Rotterdam (source image : Le livre scolaire)

On peut trouver sur les terminaux de Rotterdam des parcs de stockage avec des réservoirs pour le pétrole brut et les produits pétroliers

…des raffineries de pétrole. Raffiner le pétrole, c’est le traiter pour pouvoir le commercialiser.

Comment fonctionne la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer 

Image de prévisualisation YouTube

 

+ d’infos : D’après une note de l’ISEMAR de mai 2011…

« Le port de Rotterdam nourrit 90 000 emplois (21 000 liés aux activités portuaires, 38 000 à la desserte, 31 000 liés aux industries portuaires). Pour l’économie néerlandaise, il s’agit là de 5,4% de l’emploi et près de 7% du PIB. »

« Par sa position de port de l’embouchure du Rhin et de la Meuse, Rotterdam dispose historiquement d’un vaste marché naturel, mais non sans concurrence avec Amsterdam. Comme tous les ports européens, le port s’est étendu dans la première partie du XXe siècle avec la construction de nombreux bassins et les premiers ports pétroliers. Après la Deuxième Guerre Mondiale, le mouvement de développement a continué avec les avantages de l’intégration européenne qui font de Rotterdam le port de l’axe rhénan jusqu’à Bâle. La construction de l’Europoort de 1957 à 1971 a affirmé encore plus la fonction de port pétrolier de dimension continentale en constituant l’une des portes d’entrée des besoins en pondéreux de l’industrie allemande. »

 

Source image : La carte a été prise sur le site du livre scolaire

Je connais les grands repères spatiaux et le langage cartographique

En géographie, tu vas au fil de l’année construire une carte simple sur l’organisation du monde d’aujourd’hui. Avant d’entrer dans le vif du programme (l’étude de la zone industrialo-portuaire de Rotterdam) et la réalisation de cette carte, il faut que tu saches te repérer sur un planisphère. Par exemple, es-tu en mesure de localiser l’Europe, l’Océanie, l’océan Atlantique, l’océan Pacifique et l’Equateur sur cette drôle de carte ?

http://lettres.histoire.free.fr/lhg/geo/geo_monde/cartes_monde/Projec_polaire.jpg

 

Représenter une sphère à plat (faire une projection) déforme forcément la réalité.  

 

Extrait de Carte blanche, un site du cartographe Jules Grandin qui écrit « toute carte est un mensonge nécessaire »

 

 

 

A tester : le jeu Mercator Puzzle

 

http://blog.lambert.free.fr/images/mercator.png

 

 

 

« Dessiner une carte c’est prendre le pouvoir, avec le stylo comme seule arme, décider du moindre trait, sélectionner, exagérer, voire mentir. »

 

(Ingrid Saumur cité dans l’article Cartographie radicale de Nicolas Lambert)

 

 

OBJECTIFS :

  1. situer les océans, les continents et les lignes imaginaires
  2. situer et reconnaître la forme de quelques pays
  3. repérer un pays à l’aide des points cardinaux
  4. utiliser le langage cartographique

1. Clique ici pour t’assurer que la localisation des océans et continents n’a pas de secret pour toi.

2. Clique ici pour revoir les lignes imaginaires
 puis teste toi sur ce Didapages

3. Pour situer un pays, il peut être utile de connaître la forme de son territoire. Clique ici pour accéder à un exercice sur les pays du continent européen.

 

S’exercer au cours de la l’année : Pour mémoriser ces repères spatiaux, reviens régulièrement sur la carte politique du monde, pages 368-369 de ton manuel. Amuse toi à repérer un pays par rapport à un autre en utilisant les points cardinaux. Pour être le plus précis possible, regarde cette vidéo.

http://www.dailymotion.com/video/xah3ei

4. Pour faire de la géographie, il faut savoir utiliser les outils du cartographe. Une carte ou un croquis permettent de visualiser immédiatement des informations. Pour cela, il faut s’approprier le langage cartographique et savoir lire une légende.

Ce tableau (Hachette 2011) montre les figurés et le code couleur pouvant être utilisés dans une légende.

- Regarde attentivement ce tableau et colle la fiche sur ton cahier. 

 - Réponds aux questions portant sur la carte ci-dessous.


EXERCICE : Lire et comprendre le langage cartographique

Ouvre ton cahier et écris tes réponses.

  1. Que faut-il faire avant de regarder la légende et la carte ?
  2. Quel est le sujet de cette carte ?
  3. Quels figurés sont utilisés dans la légende de cette carte ? Pourquoi ?
  4. Pourquoi tous les figurés ne font-ils pas la même taille ?
  5. Pourquoi avoir écrit des mots en minuscules et en majuscules ?
  6. Quels sont les continents connectés au commerce mondial ?
  7. Quels sont les continents qui semblent isolés ?

 

Connaître l’histoire de la traite atlantique et de l’esclavage

 

Le documentaire de Bruno Ngatcha « L’identité au cœur de la question noire » aborde l’histoire la traite atlantique et de l’esclavage. La traite négrière est le commerce d’esclaves noirs.

Du XVI° au XIX°siècle, environ 11 millions d’esclaves africains ont traversé de force l’Atlantique. Ils sont encore plus nombreux à perdre leur vie lors des captures, dans les entrepôts ou lors du trajet. L’île de Gorée au Sénégal a été pendant trois siècles le lieu de transit d’esclaves le plus important de l’Ouest africain en direction de l’Amérique.

 

  1. Arriver à suivre un documentaire en prenant quelques notes
  2. Raconter la capture, le trajet et le travail forcé d’un groupe d’esclaves            

http://www.dailymotion.com/video/x7u505

 

Pour aller + loin :

 

  • Nantes, ancien premier port négrier de France, face à son histoire
Image de prévisualisation YouTube
 
  • Un reportage de Thalassa daté de 2006 montre que pendant longtemps Bordeaux a eu du mal à assumer son passé de 2ème port négrier de France.

 

Aujourd’hui, le musée d’Aquitaine a consacré un espace à l’esclavage. Cette vidéo permet de faire le lien entre les deux premiers chapitres de l’année.

J’étudie un tableau de Joseph Vernet : le port de Marseille

Premier port de commerce en France au cours du XVIII°siècle, Marseille a été immortalisé par Joseph Vernet. Vendredi, un élève sera évalué à l’oral sur ce tableau :

 

Intérieur du port de Marseille, huile sur toile de Joseph Vernet (1714-1789), 1.65m x 2.63m, 1754, musée du Louvre (Paris)

Pour cette évaluation, tu dois être capable…

  • … d’étudier une peinture avec  méthode (1. Je présente / 2. Je décris / 3. J’explique)
  • … de réutiliser les connaissances du cours
  • … de te repérer sur la carte des empires coloniaux au XVIII°siècle

port-marseille-f

http://www.larousse.fr/ressources/contrib/data/media/11022838.jpg

Histoire des arts : Joseph Vernet, le peintre de la Marine

« Il est décidé que Vernet sera chargé de peindre tous les ports de France« . Par cette décision du roi Louis XV datée du 27 septembre 1753, le peintre Joseph Vernet (1714-1789) se voit commander une œuvre qui le conduira de ports en ports durant dix ans. vernet Au XVIII°siècle, la politique maritime de la France devient une priorité car le rival anglais domine les océans. C’est à cette époque que se développe en France une peinture de marine dont Joseph Vernet devient une des références internationales. Les combats navals et les vues de ports sont les thèmes les plus fréquents de ce style pictural. Le site cheminsdememoire.gouv donne une définition de la peinture de marine.

« Considérée dans une approche politique, la peinture de marine fut un instrument utilisé par le pouvoir pour se mettre en scène, positionner la France comme une nation maritime, illustrer la grandeur du pays dans ses réussites et ses progrès, susciter une fierté nationale. Les peintres sélectionnés bénéficièrent d’honneurs, de gratifications et de protections.« 

Véritables témoins de l’époque, les tableaux de Vernet fourmillent de personnages, de détails et décrivent bien l’activité des ports français. A Bordeaux, Vernet réalise une vue de la rive gauche de la Garonne. Ce tableau est analysé en détail sur le site consacré à Joseph Vernet par le Musée de la Marine.   Le site du musée de la marine est incontournable pour en savoir plus sur Joseph Vernet et ses vues des ports de France. Chaque tableau est analysé et dispose d’une animation pour comprendre la composition du tableau. http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b7/Vernet-port-Bordeaux.jpg Un dossier est consacré à « Joseph Vernet, peintre au service du roi et d’une idée » sur votre manuel (p 18-19). L’occasion de découvrir deux tableaux de Vernet (Les vues des ports de Bordeaux et de la Rochelle) en utilisant une méthode d’analyse d’image en 3 temps :  

  • je présente
  • je décris
  • j’explique

  Pour aller + loin : Le port au 19ème siècle Le musée d’art moderne du Havre (MuMa) offre une collection très riche de tableaux sur les ports de France. En 2013, le musée présentait l’exposition « Pissaro dans les ports »

Camille Pissarro, Entrée du port du Havre et le brise-lames ouest, soleil, matin

« Le port industriel fait une entrée triomphale dans la peinture moderne en 1874 lors de la première exposition impressionniste, avec l’œuvre de Claude Monet peinte au Havre, Impression soleil levant. Mais c’est Camille Pissarro qui, peu après, donnera toute sa dimension à ce thème à travers une importante série réalisée pendant vingt années, de 1883 à 1903, dans les trois ports normands de Rouen, Dieppe et Le Havre.«