Archive pour 4ème

4ème H5 – L’Europe et le monde au 19ème siècle (2)

CONQUÊTES et SOCIÉTÉS COLONIALES – Au 16°siècle, les Européens ont créé les premiers empires coloniaux à la suite des grands voyages de découvertes. Au 19ème siècle, de nouvelles conquêtes renforcent la domination européenne sur le monde. En 1848, l’esclavage est définitivement aboli en France.

Pour comprendre comment les Européens sont passés de l’exploration à la colonisation, tu peux regarder cet extrait de dessin animé sur l’explorateur écossais David Livingstone. Pour lui, la colonisation devait avoir trois objectifs, les 3 C : Christianisation, Commerce et Civilisation.

1. Pourquoi coloniser ?

VOCABULAIRE à connaître

  • colonies
  • métropoles
  • empire colonial
  • civiliser

Je nomme et localise des repères géographiques

Capture d’écran 2016-05-18 à 16.45.40

J’identifie un document et son point de vue particulier (clique ici pour en savoir plus)

Afficher l'image d'origine

2. Comment s’organise une société coloniale ? L’exemple de l’Algérie

VOCABULAIRE à connaître

  • colons
  • indigènes
  • colonie de peuplement
  • la course aux colonies

De 1830 à 1870, la France colonise l’Algérie en utilisant la force militaire. L’émir Abd el Kader résistera jusqu’en 1847. Des Français et des Européens viennent s’installer en Algérie et des inégalités apparaissent rapidement entre colons et indigènes.

Je me pose des questions à propos d’une situation historique et je cherche des réponses

Image de prévisualisation YouTube

Je justifie ma démarche en faisant preuve d’esprit critique

-> Clique ici pour accéder à une image interactive <-

http://lewebpedagogique.com/lapasserelle/files/2010/05/IMG.jpg

La course aux colonies crée des tensions en Europe

Au 19ème siècle, les Européens se livrent à une véritable course aux colonies, surtout en Afrique. Les pays souhaitent agrandir son empire colonial au détriment des autres. Cela crée d’importantes tensions entre les puissances européennes comme au Maroc où la France et l’Allemagne s’affrontent en 1905 et 1911… quelques années avant la Première Guerre mondiale.

3. Comment l’esclavage est-il en France en 1848 ?

VOCABULAIRE à connaître

  • Victor Schœlcher
  • abolitionniste

Je mémorise un repère chronologique

Image de prévisualisation YouTube

4ème H4 – L’Europe et le monde au 19ème siècle (1)

OBJECTIF : Participer à un projet collaboratif en réalisant une vidéo sur l’industrialisation à Saint-Étienne au 19ème siècle

  • Chaque groupe a pour mission de réaliser une vidéo sur un des cinq thèmes : l’économie, la démographie, la société, les transports et les idéologies.
  • Pour cela, répondez aux questions en relation avec votre thème puis rédigez un résumé que vous mettrez en forme grâce à l’application Adobe voice.

source image : Greetings from Seat
SAINTÉ

4ème G4 – Les États-Unis dans la mondialisation

OBJECTIF 1 : HISTOIRE DES ARTS – New-York vue par les Beastie Boys (inspiré par le travail de la B-Girl Véronique S.)

En 2004, trois New-Yorkais rendent un hommage vibrant à leur ville victime d’attentats terroristes le 11 septembre 2001. Mike D, Adam Yauch et Ad-Rock sont plus connus sous le nom des Beastie Boys. Après des débuts punk, ils s’essaient au hip-hop et emballent le monde entier en mélangeant les styles musicaux.

DOC 1 : La chanson « Open letter to New York City» des Beastie Boys (2004)

Image de prévisualisation YouTube

Brownstones, water towers, trees, skyscrapers

Brownstones, (maisons en grès rouge typique de NY)

châteaux d’eaux, arbres, gratte-ciels

Writers, prize fighters and Wall Street traders

Ecrivains, boxeurs, traders de Wall Street

We come together on the subway cars

Nous arrivons ensemble sur les routes

Diversity unified, whoever you are

Diversité unifiée, peu importe qui tu es (…)

Dear New York I know a lot has changed

Cher New York, je sais que bien des choses ont changé

Two Towers down but you’re still in the game

Deux tours abattues, mais tu es encore debout

Home to the many, rejecting no-one

Foyer de tous, ne rejetant personne

Accepting peoples of all places, wherever there from

Tu acceptes des gens venus de partout, peu importe d’où

Brooklyn Bronx Queens, Staten Island

Brooklyn, Bronx, Queens, Staten Island

From the battery to the top of Manhattan

De Battery au nord de Manahattan

Asian Middle-Eastern and latin

Asiatiques, du Moyen-Orient ou Latinos

Black, white, New York you make it happen

Noirs, Blancs, New York où tout se réalise

DOC 2 : New-York en chiffres, une vidéo de France

DOC 3 : Un plan de New-York

http://d3l2rivt3pqnj2.cloudfront.net/highres_images/easyart/4/2/421624.jpg

RÉALISATION – À la façon de cette image, assemble des mots de vocabulaire relatifs à New-York pour montrer que cette mégapole riche et métissée est bien connectée au reste du monde.

Afficher l'image d'origine

________________________________________

OBJECTIF 2 : Aide une société française à s’installer aux États-Unis

LA SITUATION : Vous travaillez pour Globeco, une société qui accompagne les entrepreneurs souhaitant implanter leur activité à l’étranger. Votre mission est d’aider les chefs d’entreprise français à choisir le meilleur emplacement au meilleur coût.

La société Imprineo s’est lancée très tôt dans la conception d’imprimante 3D. Aujourd’hui cette entreprise est leader en France et elle compte installer une filiale dans une grande puissance économique, les Etats-Unis. Imprineo recherche des locaux (usines et bureaux) pour élaborer et fabriquer les imprimantes 3D personnelles qui devraient bientôt trouver leur place sur nos bureaux.

Image de prévisualisation YouTube

LA DEMANDE : La société Imprineo exige quatre choses

  1. installer leurs locaux dans une technopole (voc p 290) pour trouver facilement des collaborateurs qualifiés
  2. être proches d’un aéroport pour faciliter les échanges avec la France
  3. être sur un littoral pour exporter facilement ses imprimantes.
  4. être dans un espace dynamique des Etats-Unis

VOTRE MISSION : Examinez attentivement la carte p 290 et la carte p 296 et proposez deux destinations possibles à Imprineo. Sur le fond de carte, localisez ces deux destinations et leurs atouts en reprenant les figurés des deux cartes. N’oubliez pas de compléter la légende et de donner un titre à votre carte.

Capture d’écran 2015-04-27 à 10.28.05

____________________________________________

OBJECTIF 3 : Réalise un croquis sur l’organisation du territoire américain

Pour ceux qui vont vite, jetez un coup d’œil à cet exercice en ligne sur le site lesbonsprofs.com (clique ici)

EMC 4ème – Pourquoi le graffeur Azyle fait-il appel d’une décision de justice ?

À travers le graffiti, pratique à la fois illégale et vedette des galeries d’art, nous avions au début de l’année questionner une valeur chère à la république : la liberté. Pour rejoindre notre thème « Droit et justice », nous allons étudier le cas d’Azyle, un graffeur du métro parisien pris en flagrant délit par la police en 2007 après 17 ans d’activité intensive.

_____________________________________

CONSIGNE : À l’aide de la vidéo et du dossier documentaire, répondez aux questions suivantes.

  1. Pourquoi Azyle a t-il été jugé en 2007 ? Par quel tribunal ? (DOC 1)
  2. Quelle a été la décision du tribunal ? Pourquoi dépasse t-elle les peines prévues dans l’article 322-1 du Code pénal ? (DOCS 1 et 2)
  3. Pourquoi Azyle a t-il fait appel de la décision ? Par quel tribunal est-il jugé ? (DOCS 3 et 4)
  4. Quels sont les arguments d’Azyle pour ce procès en appel ? Sur quels principes de la justice française s’appuie sa demande ? (DOC 4 et FICHE symboles et principes de la justice)
  5. Quels sont les arguments de l’avocat de la RATP et du procureur ? (DOC 5)
  6. Que penses-tu de la démarche d’Azyle de faire appel de la décision du tribunal ? Est-ce justifié ? Utilise au moins deux ou trois arguments pour justifier ta réponse.

Sur l’IPAD : Teste tes réponses sur Kahoot!

1. DOC 1 : L’interview d’Azyle par Canal+

2. Tags et graffitis : que dit la loi française ?

(d’après l’article 322-1 du Code pénal – source)

Le vandalisme est une atteinte « gratuite » aux biens privés ou publics, dont la gravité de la sanction dépend des circonstances de l’infraction, de la nature du bien et des dégâts causés.

Sont considérés comme des actes de vandalisme :

  • les tags, les graffitis et autres inscriptions non autorisées sur une façade ou un véhicule,
  • toute autre détérioration d’un véhicule,
  • destruction d’abribus,
  • détérioration de bâtiments publics,
  • ou bris de fenêtres ou de vitrines de magasin sans vol.

S’il n’en résulte que des dommages légers, la peine maximale pour avoir fait un tag est de :

En cas de dommage important, un acte de vandalisme est puni jusqu’à

  • 2 ans d’emprisonnement
  • et 30 000 € d’amende.

DOC 3 : Interview d’Azyle dans 20minutes (2 mars 2016)

http://www.clique.tv/wp-content/uploads/2014/11/16_huissier-2000x1088.jpg

Qu’attendez-vous de ce procès en appel qui se déroule presque dix ans après les faits ?

J’attends d’être écouté et compris par les juges. Depuis dix ans, je me heurte à des difficultés judiciaires et à la partie civile qui est la RATP. Pourtant, j’estime mes demandes viables et justifiées pour déterminer la vérité. Je reconnais les faits. Je les revendique même. Que l’on me condamne. Mais que l’on condamne justement. Donc ma demande est simple : Expliquez-nous comment vous calculez ce préjudice ? On en arrive à un point où c’est moi – mis en cause – qui tente de prouver ce que j’avance avec des huissiers, des calculs et des tests de nettoyage. En vain.

La RATP estime le préjudice à 195.000 euros. A combien s’élève-t-il selon vos calculs ?

A 40.000 euros. Il y a énormément d’erreurs dans les procédures de la RATP et ce que nous avons notamment mis en valeur c’est le temps de nettoyage. C’est le plus flagrant. Eux, mettent une heure à nettoyer un mètre carré. Moi, cinq minutes, sur le même revêtement, et avec le même produit de nettoyage et ma peinture. Mais la RATP ne prend pas en compte ces remarques. Avec mon avocat nous faisons les calculs dans notre coin mais nous n’avons aucun dialogue avec eux, ce qui est difficile.

Aujourd’hui, vous avez davantage de preuves ?

En classant mes archives, je suis tombé sur un article d’une revue interne de la RATP qui date de 1995 et parle d’un produit utilisé encore aujourd’hui pour effacer les tags en moins de trente secondes. C’est eux qui le disent. Ils se sont pris à leur propre piège. En renvoyant l’audience, la RATP m’a permis de trouver une preuve supplémentaire. C’est beau pour la symbolique et la morale. J’ai hâte d’entendre leur réponse.

Preuve_Article_interne

Dans quel état d’esprit allez-vous vous rendre demain au tribunal ?

Ça reste de la peinture. Le coupable, c’est moi. La victime, la RATP. Mais il y a des limites et des abus. Je ne veux pas que l’on me catalogue comme un tagueur lambda qui se fait cartonner. Je leur offre ma condamnation. Je reconnais les faits. Je n’ai rien contre la RATP, je les remercie d’avoir mis à disposition ces merveilleux métros pendant dix-sept ans. Mais je veux des explications et j’alerte les juges dans ce sens. Je reste positif. Ce procès c’est la suite de ce que j’ai fait pendant dix-sept ans en peignant. Je poursuis mon œuvre.

10_Azyle_saturation_2004

DOC 4 : La cour d’appel, c’est quoi ?

La cour d’appel réexamine les affaires déjà jugées en premier degré en matière civile, commerciale, sociale ou pénale.
 
La cour d’appel est présidée par un premier président tandis qu’un procureur général y dirige le parquet.
 
VOCABULAIRE
  • les magistrats du siège – les juges – sont chargés de dire le droit en rendant des décisions de justice.
  • les magistrats du parquet – les procureurs – ont pour fonction de requérir l’application de la loi.
 

DOC 5 : Les arguments du procureur de la république et de l’avocat de la RATP contre Azyle

Le Procureur s’adresse à Azyle. « Le débat ne porte pas sur les diverses sensibilités artistiques de chacun mais bien sur la démarche très personnelle d’un graffiteur face à l’agression visuelle que représente le tag pour les usagers des transports en commun (…). Votre démarche n’est qu’une mise en scène de votre propre égo, qui ne prend aucunement compte du regard des autres. Pourquoi ne pas chercher un autre exutoire et faire ça sur votre propre véhicule ? C’est paraît-il très à la mode !« 

Maître Cayla, avocat de la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens)

« Le tag est un fléau. Vous jugez aujourd’hui un spécialiste du tag et l’on voudrait nous faire croire qu’un délinquant pourrait l’emporter face à ceux qui chaque jour font circuler les trains pour en faire bénéficier la communauté. La démarche égoïste d’un seul homme ne saurait prévaloir sur l’intérêt général et le service public ! »